Contact 04 92 45 04 29

Ascension du Mont Ararat (5 165 m) et Istanbul

Rando à pied - Accompagné - Randonnée itinérante

Retour
Vous aussi donnez votre avis !
  • Ascension du Mont Ararat en Turquie
    Ascension du Mont Ararat en Turquie
  • Ascension du Mont Ararat en Turquie
    Ascension du Mont Ararat en Turquie
  • Ascension du Mont Ararat en Turquie
    Ascension du Mont Ararat en Turquie

Spécifications du circuit

Réference : VOYARA

Activité : Rando à pied

Niveau physique :

Formule : Accompagné

Type : Randonnée itinérante

Destination : Turquie

Durée : 9 jour(s) / 8 nuit(s) / 5 jour(s) d'activité(s)

Portage : Pas de sac à porter

Hébergement : Hôtel **Tente

Date du prochain départ : Nous consulter

Prix à partir de : 1 280


Télécharger / imprimer la fiche descriptive

Télécharger / imprimer le bulletin d'inscription

Réserver

Le séjour

L'ascension du mont Ararat, sommet mythique de Turquie…
 
 
Situé à l'extrême est de la Turquie, le Mont Ararat est le sommet le plus élevé du pays (5 165 m)… Proche des frontières avec l'Arménie et l'Iran, il dresse son sommet recouvert de glace au sein d'un massif de 1 000 km2 ;  il est repérable de très loin car il s'élève au milieu d'une vaste plaine en compagnie de son voisin, le petit Ararat ( (3 896 m) distant de 11 kilomètres et relié à lui par un plateau de lave… Au pied du Grand Ararat, s'ouvre une profonde fissure où vivaient autrefois le village d'Ahora et le couvent de Saint Jacob. C'est de là aussi que part une des deux seules sources du massif.
 
Le mont Ararat est célèbre dans le monde biblique car le livre de la Génèse identifie cette montagne comme l'endroit où l'arche de Noé aurait atteint la terre ferme après le déluge…
 
Le Mont Ararat est souvent caché par les nuages et la légende dit qu'Alexandre le Grand, resté 15 jours à Erebouni par temps couvert, se soit exclamé au moment de son départ et en se tournant vers lui « dommage, Ararat, tu n'auras pas vu Alexandre ».
 
Une anomalie apparaît sur quelques photographies prises au cours d'une mission aérienne de reconnaissance de l'US Air Force. Elle se situe à 4 724 mètres d'altitude à environ 2 kilomètres sous le sommet ; certains littéralistes bibliques disent qu'il pourrait s'agir des restes de l'arche de Noé échouée sur ce Mont…
 
Un beau challenge que ce trek en Turquie, afin de gravir le sommet mythique du Mont Ararat (5 165m ) où, paraît-il, l'arche de Noé aurait trouvé là le lieu de repos final après le déluge, afin de sauver toutes les espèces animales… Un volcan inactif, énorme, dominant les immenses steppes arides de la Turquie orientale et reliant les frontières de l'Arménie, de l'Iran et de la Turquie. Il est aussi la source mythique des deux fleuves légendaires du Tigre et de l'Euphrate. De son sommet, une vue infinie sur le berceau des civilisations antiques, au-dessus de la ligne de nuages est tout à fait stupéfiante… Idéal pour ceux qui affectionnent le trekking sportif avant de découvrir les monuments d'Istanbul et les palais Ottoman…
 
 
Les points forts de ce parcours :
  • L'ascension du Mont Ararat (5165 m), sommet légendaire, point culminant de la Turquie.
  • Une journée d'acclimatation qui permet de mieux atteindre le sommet.
  • Le permis d'ascension inclus dans le prix avec les démarches simplifiées.
  • La visite du palais d'Ishak Pasha et de l'ancienne ville d'Ani. 

Programme

Jour 1 :

France - Istanbul - Kars
Vol pour Istanbul, puis vol intérieur pour la ville de Kars. Accueil à l'aéroport, transfert et installation à l'hôtel.
Hébergement : Hôtel


Jour 2 :

Kars - Ani - Dogubayazit
Visite des vestiges de la ville d'Ani, merveille endormie, l'ancienne capitale du royaume d'Arménie. Ses vestiges s'étendent en bordure des frontières actuelles de la Turquie et de l'Arménie. Les civilisations hittites, grecques, byzantines et romaines se sont succédées dans cette cité autrefois appelée "la ville aux mille églises", prospère cité commerçante il y a 8 000 ans avant de tomber dans l'oubli (un programme de l'Unesco est en cours pour redonner au site sa splendeur passée). Transfert pour  Dogubayazit située dans la plaine aride au pied du mont Ararat, tout près de la frontière iranienne. La route que nous empruntons traverse les immenses steppes montagneuses et peu habitées de l'Est, que parcourent les bergers et leurs troupeaux de moutons, de vaches et de chevaux.
Hébergement : Hôtel.


Jour 3 :

Dogubayazit - Eli - Camp de base (3200 m)
Transfert en camion jusqu'au village d'Eli à 2250m d'altitude d'où nous débutons notre ascension vers le premier camp de base situé 700 mètres plus haut. Nous randonnons en plein cœur de la steppe, entourés d'un panorama très large avec vue sur le petit Ararat (3900m) parfaitement conique, réplique « miniature » de son grand frère. De notre lieu de campement, nous pouvons déjà apercevoir la frontière iranienne.
Temps de marche : 3 heures environ.
Dénivelée positive : + 1250 m.
Dénivelée négative : Insignifiante.
Hébergement : Bivouac sous tente biplace


Jour 4 :

Journée d'acclimatation
Journée d'acclimatation. Nous entreprenons une ascension progressive vers le second campement situé à 4100 mètres, puis nous redescendons vers notre camp de base initial pour dormir à 3 250m d'altitude.
Temps de marche : 6 heures environ.
Dénivelée positive : + 900 m.
Dénivelée négative : - 900 m.
Hébergement : Bivouac sous tente biplace.


Jour 5 :

Camp de base - Yasser Camp (4100 m)
Trek et ascension jusqu'au second camp à 4100 m, où cette fois-ci nous passons la nuit.
Temps de marche : 4 heures environ.
Dénivelée positive : + 900 m.
Dénivelée négative : 0.
Hébergement : Bivouac sous tente biplace.
 


Jour 6 :

Ascension finale du Mont Ararat
Départ à l'aube en direction du sommet. Nous atteignons la zone des neiges éternelles, d'où s'offre à nous une vue spectaculaire sur les montagnes du Caucase, l'Arménie, les montagnes du Kaçkar et l'Ouest de l'Iran.  Vers 9 heures du matin, nous ne sommes pas loin du dôme sommital et abordons la dernière pente raide pour nous retrouver au sommet le plus énigmatique du monde vers les 10 heures. Le panorama sur la steppe environnante et les frontières avec l'Iran est magnifique. Il nous faudra certainement recourir à l'utilisation des crampons et piolets pour négocier la dernière pente…mais rien de bien méchant. Redescente jusqu'au camp de base après cette journée mémorable.
Temps de marche : 10 heures environ.
Dénivelée positive : + 1 100 m.
Dénivelée négative : - 2 000 m.
Hébergement : Bivouac sous tente biplace.


Jour 7 :

Palais d'Isahk Pasa - Kars
Descente jusqu'au village d'Eli puis visite du palais d'Ishak Pasa, forteresse majestueuse suspendue au dessus de la plaine, construite au XVII siècle. Ancien caravansérail, c'est un gouverneur kurde qui fit bâtir cette demeure d'été et qui ne fut achevée que sous le règne de son fils (Ishak Pasa) au siècle suivant. Les architectures d'origine perse, ottomane, seldjoukide, géorgienne et arménienne s'harmonisent de manière merveilleuse… La mosquée, du XVI° siècle est décorée admirablement dans le style perse…. Arrivée à Erzurum, petite ville qui fut occupée par les Turcs dès leur arrivée en Anatolie. Dans le passé, les sultans seljdoukides construisirent de nombreuses constructions comme la Çifte Minare Medressesi, une somptueuse école coranique au portail décoré de sculptures, agrémenté de deux minarets couverts de faïences turquoise. Envol pour Istanbul en soirée. 
Temps de marche : 3 heures environ.
Dénivelée positive : Insignifiante.
Dénivelée négative : - 700 m.
Hébergement : Hôtel. 


Jour 8 :

Temps libre sur Istanbul si les heures d'avion le permettent ; vol retour pour la France.


La visite du palais d’Ishak Pasa pourra s’effectuer avant ou après l’ascension, suivant les heures de vol.
 
Le vol retour pour Istanbul pourra s’effectuer soit le jour 7 au soir ou soit le jour 8 en début de matinée, en enchaînant immédiatement le vol retour pour la France. La dernière nuit se déroulera donc soit sur Istanbul, soit sur Erzurum en hôtel.
 
 
LES HEURES DE MARCHE S’ ENTENDENT SANS LES ARRÊTS (sauf pause de midi) ET SONT STRICTEMENT INDICATIVES.
 
 
En raison des risques et des imprévus techniques, climatiques ou autres pouvant intervenir directement ou indirectement sur votre séjour, Via MONTS ou son représentant durant le séjour se réserve le droit de modifier l’itinéraire, la succession des étapes, voire d’annuler certaines prestations du programme, notamment si des conditions particulières mettent en cause la sécurité du groupe ou d’une seule personne.

Dates / Prix

Séjour en cours de mise à jour.

Privatisez votre séjour !
Vous souhaitez partir randonner en couple, entre amis ou en famille ?

Choisissez votre formule d'hébergement, d'accompagnement ainsi que votre date de départ et nous organisons vos vacances selon vos envies !

Demandez votre devis personnalisé : contact@randoqueyras.com

LE PRIX COMPREND
  • Le vol Paris/Istanbul.
  • Le vol intérieur Istanbul/Kars et Erzurum/Istanbul.
  • Les transferts prévus au programme.
  • L'hébergement en tente biplace lors des bivouacs et en hôtel en chambre double.
  • L'encadrement par un accompagnateur turc francophone durant tout le trek.
  • L'encadrement par un guide de Haute Montagne (anglophone) pour l'ascension.
  • Une équipe de chauffeurs, un cuisinier et un ânier.
  • L'eau minérale, le thé ou le café dans les restaurants.
  • Les repas durant le séjour sauf dans les grandes villes d'Istanbul, Kars et Dogubayasit.
  • Le permis d'ascension avec les démarches simplifiées.
LE PRIX NE COMPREND PAS
  • Les repas dans les grandes villes d'Istanbul, Kars et Dogubayasit (compter 6 à 10 €/repas).
  • Les boissons durant le trek.
  • La location des crampons si vous n'en avez pas (20 €/personne).
  • Les entrées sur les sites et monuments (compter 20 à 35 € suivant les visites).
  • Les pourboires d'usage.
  • Les frais de dossier.
  • L'assurance. 

Fiche pratique

ACCUEIL

En règle générale, vous devrez être présent à l'aéroport 2h00 avant le décollage.
Toutes ces informations figureront sur votre convocation.

Après le passage de la douane et la réception de vos bagages, vous passerez dans le hall de l'aéroport d'Istanbul où vous rencontrerez votre guide turc qui vous accompagnera durant tout votre séjour dans son pays.

DISPERSION

L'horaire figurera également sur la convocation.
Vous aurez confirmation, par votre guide, et en fin de séjour, du maintien ou du changement des horaires prévus pour le retour.
Comme à l'aller, vous serez convoqué 2 heures avant le départ.

FORMALITES

Pour les français, un passeport ou une carte nationale d'identité valable plus de 90 jours après la date d'entrée en Turquie est exigé.

Pour un ensemble de raisons pratiques, et compte tenu que le trek se déroule dans des endroits reculés, il est préférable de privilégier l'usage du passeport à celui de la carte d'identité.

Si vous voyagez avec des enfants, il faut savoir qu'il est aujourd'hui impossible d'inscrire vos bouts de choux sur votre passeport ; il faut désormais que les mineurs aient leur propre passeport. Posséder ce document suffit donc au mineur pour sortir du territoire français.

ATTENTION : Lors des contrôles douaniers, tout participant n'étant pas muni d'un passeport ou d'une carte nationale d'identité valable durant entre 3 mois à compter de la date d'entrée en Turquie sera refusé à l'embarquement et ne pourra pas participer au voyage. De plus aucune assurance ne tiendra compte de ce motif d'annulation et vous ne serez en aucun cas remboursé.

N'hésitez pas à consulter le site du Ministère des Affaires Etrangères : www.diplomatie.gouv.fr

Adresse de l'ambassade de la Turquie à Paris :
184 boulevard Malesherbes 75016 Paris -   Tel : 01 56 33 33 50

PERMIS D'ASCENSION
Il sera impératif de nous faire parvenir dès votre inscription, la photocopie des pages administratives de votre passeport où seront mentionnées votre identité complète, la date de validité, la date d'expiration, le numéro de passeport. Ceci nous permettra d'obtenir rapidement votre permis d'ascension. Sans cette autorisation, vous ne serez pas en droit d'effectuer cette  ascension.

NIVEAU

4 chaussures
Une bonne condition physique est indispensable. La pratique régulière d'un sport d'endurance est recommandée. Ce trek ne comporte pas de difficulté technique mais juste quelques passage en hors sentier sur pierriers et de la marche en crampons à glace durant l'ascension finale. Il faut pouvoir marcher 4 à 7 heures, à un rythme tranquille, avec une dénivelée positive maximale de 1 000 m. Le jour de l'assaut final sera long et pénible (nous sommes à 5 000 m !) ; il faudra compter environ 5 heures de montée pour une dénivelée positive de 1 100 m et 4 à 5 heures de descente pour une dénivelée négative de plus de  2 000 m ; il y a tout de même un temps de repos durant la descente. Après l'ascension du Mont Ararat, la suite du trek ne pose aucun problème. Mais vous savez tout cela, vous déjà effectuer quelques ascensions de 3000 m dans les Pyrénées ou de 4 000 m dans les Alpes ou ailleurs sur d'autres grands sommets…
 
Les temps de marche sont comptés arrêts compris (sauf pause de midi) et sont de 4 à 9 heures. Les temps annoncés sont des fourchettes ; il y a des groupes qui « mettent plus et d'autres qui mettent moins »… Quelques week-ends de mis en jambe seront nécessaires.
 
 
Les temps de marche sont comptés arrêts compris (sauf pause de midi) et sont de 4 à 9 heures. Les temps annoncés sont des fourchettes ; il y a des groupes qui « mettent plus et d'autres qui mettent moins »… Quelques week-ends de mis en jambe seront nécessaires.
 

HEBERGEMENT

Lors de votre trek sur le Mont Ararat, vous serez hébergés dans des toiles de tente biplace pour 4 nuits ; sur les villes de Dogubayazit, Van et Istanbul vous serez logé pour 4 nuits en hôtel en chambre double. Sur votre simple demande lors de votre inscription, vous pourrez réserver une chambre individuelle ; un supplément single vous sera alors facturé (55 €).
 
LA NOURRITURE ET L'EAU
Pour les boissons, vous disposez du contenu de votre gourde. Pensez à la remplir chaque matin auprès du cuisinier avant que le chargement des gros sacs ne soit fait, et n'oubliez pas d'effectuer le traitement avec les pastilles purifiantes. Afin d'atténuer le goût que peuvent laisser les pastilles d'hydraclonazone lors du traitement de l'eau, quelques gouttes d'alcool de menthe ou d'anthésite viendront améliorer les choses.
Lors des repas en hôtel, de l'eau minérale, du thé et du café vous seront servis. Les autres boissons seront à votre charge.
Les repas de midi sont préparés par le cuisinier aidé parfois du guide. Ils sont constitués d'une salade composée avec différentes crudités et cuidités et d'un dessert.
Les repas du soir sont préparés également par le cuisinier, il vous fera goûter des plats locaux à base de produits frais (concombres, tomates etc…) et de viandes (mouton, poulets etc…) parfumées et peu épicées.
Les petits déjeuners sont servis aux environs de 7h30. Café, thé, chocolat en poudre, lait, jus d'orange, pain berbère, beurre, confiture, vache qui rit, sucre, composent la collation du matin.

TRANSFERTS INTERNES

De l'aéroport au lieu de départ de la randonnée et pour le retour sur l'aéroport, des minibus assureront les différents transferts. Au cours du trek, c'est un camion local qui assurera le transfert de Dogubayazit à Eli.

PORTAGE DES BAGAGES

Vous ne portez que vos affaires de la journée dans votre sac à dos. Le gros de vos bagages est acheminé par véhicule et avec des ânes lors du trek sur le Mont Ararat.

ENCADREMENT

Votre équipe sur le terrain sera composée d'un accompagnateur turc francophone qui sera assisté d'un guide de Haute Montagne, d'un cuisinier et d'une équipe de chauffeurs et d'âniers.
Amoureux de leur pays et originaires de la région, ils mettront tout en oeuvre pour vous permettre de découvrir leur région. Ouverts à toutes les discussions, ils se feront un plaisir de répondre à toutes vos interrogations et de vous « raconter leur pays ».

EQUIPEMENT INDIVIDUEL A PREVOIR

Prévoir un grand sac de voyage à ouverture latérale ou grand sac à dos (la valise et le sac à armature sont inadaptés) et un petit sac à dos (25 à 35 litres) pouvant contenir une gourde, un appareil photo et un lainage.
 
Les papiers et documents à ne pas oublier
-       La carte bleue, les traveller's cheks (et leurs bordereaux), l'argent liquide ou la carte bancaire (il y a des distributeurs automatiques dans toutes les villes principales en Turquie).
-       Le passeport de préférence
-       Le billet d'avion ou convocation aérienne
-       Les photocopies de tous les papiers officiels (passeport, billet d'avion).
-       Les numéros de téléphone de votre compagnie d'assurance en assistance – rapatriement avec votre carnet des garanties couvertes et conditions d'application.
-       Votre carnet de vaccination et votre carte de groupe sanguin.
-       Une ou deux photos d'identité (au cas où).
-       Votre journal de bord (si vous avez envie).
-       Un stylo et crayon à papier.
 
Rangez les papiers et argent
-       Voyagez de préférence avec peu de liquidité sur vous (ne pas mettre tout l'argent au même endroit sur vous).
-       Sac « banane » ou tour de cou
 
La trousse de toilette
-       Une crème hydratante.
-       Un petit tube de crème pour les lèvres.
-       Des lingettes pré humidifiées
-       Tampons, serviettes périodiques pour les femmes.
-       Shampooing, savon. La Cappadoce est un environnement à l'équilibre fragile. Préférez donc des lessives sans phosphates, des savons et détergents biodégradables et qui se rincent facilement.
 
Les vêtements
-       Casquette ou chapeau.
-       Un coupe vent efficace de type montagne.
-       Une cape de pluie (il pleut rarement).
-       Une paire de gant et un bonnet.
-       Un pantalon de toile léger et 1 short.
-       Un pantalon (jean ou autre) ou un jogging pour les soirées.
-       Quelques tee-shirts et sous vêtements à évaluer personnellement.
-       Un sweat-shirt ou polaire fine.
-       Pull ou polaire.
-       Un maillot de bain.
-       Des chaussures de marche tenant bien la cheville et crantées. 
-       Sandales ou espadrilles ou tennis légères, confortables au bivouac (il ne faut jamais marcher pied nus).
Les objets pratiques
-       Un sac à viande ou drap sac.
-       Des bâtons de marche.
-       Une lampe de poche (style frontale) avec piles de rechange.
-       Du papier hygiénique et un briquet (pour le faire brûler. Attention tout de même aux cultures !!!).
-       Un couteau (de type Opinel).
-       Une gourde (l'idéal étant d'amener deux gourdes : 1 en cours de traitement et l'autre que vous utiliserez).
-       Lunettes de soleil et crème solaire.
-       Une mini trousse à couture contenant notamment quelques élastiques, trombones, et épingles à nourrice.
-       Batterie de rechange pour l'appareil photo (possibilité de charger les appareils électriques uniquement dans les hôtels ou monastères).
 
Liste non exhaustive
 

En savoir plus

LE TREK
Il consiste à gravir le sommet mythique du Mont Ararat (5 165 m), point culminant de la Turquie. A la frontière de l'Arménie, de l'Iran et de la Turquie, ce trek traverse les grandes plaines arides de la Turquie orientale, gravit le Mont légendaire et redescend faire une incursion dans les villes de Van et d'Istanbul, à la découverte des palais et des mosquées si céllèbres qui on marqué toute une époque… un trek exceptionnel qui conjugue l'aspect sportif au côté culturel.
 
LA PRÉPARATION PHYSIQUE
Afin de profiter du voyage et de ses vacances, il est nécessaire d'aborder ce moment dans de bonnes conditions. Un mois avant le départ, ou plus si vous jugez bon, n'hésitez pas à aller marcher ou courir le week-end. Des randonnées en montagne s'avèreront efficaces pour ce style de séjour.
N'hésitez pas non plus à consulter un médecin pour une petite visite médicale avant le départ. Contactez nous si vous suivez un traitement particulier ou pour toute allergie alimentaire.
 
 
LE NIVEAU PSYCHOLOGIQUE
Elle fait aussi partie du voyage ; elle est peut-être plus importante que la préparation physique. Pensez-y, cela vous aidera à surmonter certaines situations et à « lâcher prise ».
 
Vous allez vivre en communauté avec les autres membres du groupe. Vous pourriez être interpellés face à certaines réactions ou comportements. Vous devrez faire preuve de patience, de tolérance et parfois d'humour afin de faire « passer la pilule »…
 
Vous allez vivre dans un milieu différent du vôtre, vous allez découvrir d'autres populations avec une culture différente de la votre ; certaines situations ou comportements peuvent vous surprendre…
 
Enfin la météo est parfois capricieuse… ne faites pas chuter votre moral en même temps que la pluie… le trek et la montagne c'est aussi ça…
 
Tous les objectifs ne sont pas atteints ?... Tant pis ; vous aurez quand même passé de bons moments !
 
Pensez avant de partir à tous ces paramètres ; ils font peut-être sourire mais font bel et bien partie du voyage. Si vous y êtes préparés, vous aborderez ces situations avec plus de sérénité et vivrez bien mieux vos vacances.
Nous ne dormons pas en hôtel mais en bivouac sous tente biplace. Ces paramètres impliquent qu'il faudra savoir accepter des conditions de vie simples et parfois rustiques… mais tout cela, vous le savez et c'est pour cela que vous avez choisi ce style de voyage…
 
QUELQUES CONSEILS POUR L'ASCENSION
Parmi tous les trekkeurs qui tentent les ascensions de grands sommets, beaucoup ne respectent pas les règles essentielles de la progression en Haute Montagne. Voici quelques tuyaux afin d'avoir le maximum de chances d'atteindre le sommet et éviter le Mal Aigu des Montagnes :
-       Il faut avoir un rythme très lent et même de façon exagérée de manière à ne pas se fatiguer.
-       Il faut boire beaucoup même si l'on n'a pas soif.
 
IL EST IMPERATIF DE RESPECTER CES DEUX REGLES SI L'ON VEUT ATTEINDRE LE SOMMET SANS ENCOMBRE.
L'ascension du Mont Ararat ne présente aucune difficulté technique si ce n'est la marche facile en crampons/piolet. Par contre, sur le plan physique, une préparation est indispensable. Si vous êtes en bonne forme physique, cette ascension sera facile pour vous.
 
Dés le premier jour de la randonnée, il est impératif de ne jamais aller vite ; il ne faut jamais accélérer car la récupération en altitude est plus délicate qu'en bas.
 
Pour l'assaut final, si votre guide va trop vite, n'hésitez pas à le faire ralentir même s'il vous semble que vous avancez comme un escargot.
Ne portez pas de poids inutile… et économisez vous les jours précédents l'ascension.
 
 QUELQUES CONSEILS POUR L'ASCENSION
Parmi tous les trekkeurs qui tentent les ascensions de grands sommets, beaucoup ne respectent pas les règles essentielles de la progression en Haute Montagne. Voici quelques tuyaux afin d'avoir le maximum de chances d'atteindre le sommet et éviter le Mal Aigu des Montagnes :
-      Il faut avoir un rythme très lent et même de façon exagérée de manière à ne pas se fatiguer.
-      Il faut boire beaucoup même si l'on n'a pas soif.
 
 
IL EST IMPÉRATIF DE RESPECTER CES DEUX RÈGLES SI L'ON VEUT ATTEINDRE LE SOMMET SANS ENCOMBRE.
 
L'ascension du Mont Ararat ne présente aucune difficulté technique si ce n'est la marche facile en crampons/piolet. Par contre, sur le plan physique, une préparation est indispensable. Si vous êtes en bonne forme physique, cette ascension sera facile pour vous.
 
Dés le premier jour de la randonnée, il est impératif de ne jamais aller vite ; il ne faut jamais accélérer car la récupération en altitude est plus délicate qu'en bas.
 
Pour l'assaut final, si votre guide va trop vite, n'hésitez pas à le faire ralentir même s'il vous semble que vous avancez comme un escargot.
Ne portez pas de poids inutile… et économisez vous les jours précédents l'ascension
LE MAL AIGU DES MONTAGNES… QU'EST CE QUE C'EST ?
Le mal des montagnes arrive progressivement (ou parfois simultanément) avec des maux de tête, des insomnies, une perte d'appétit et des nausées ; le stade final sont les œdèmes cérébraux et pulmonaires. Afin d'éviter les premiers symptômes (ou du moins essayer), il sera impératif de boire au minimum 3 à 5 litres d'eau par jour (thé, café, soupe, eau).
Si l'un des symptômes se manifeste, l'aspirine peut s'avérer efficace en prévention (sauf si vous êtes allergique). Le Diamox est peut être mieux (consulter un médecin). Les somnifères légers vous aideront à vous reposer et en particulier lors de la nuit qui précède l'ascension finale.
Sachez tout de même qu'il y a un décalage entre la progression et les effets de l'altitude. C'est pour cette raison que la descente des grands sommets se fait en principe assez rapidement en avalant le maximum de dénivelé négatif de manière à éliminer intégralement les effets de l'altitude élevée du sommet… si l'on reste trop longtemps à haute altitude, les problèmes d'oeudèmes peuvent survenir après que l'on ait atteind le sommet.
 
SANTE
Vaccins obligatoires : Aucun
 
Vaccins recommandés : Diphtérie – Tétanos – Polio ; Hépatite A si vous n'êtes pas immunisé (une analyse de sang détecte l'immunité) ; Hépatite B.
 
Il est recommandé de faire appel à votre médecin traitant pour établir avec lui une pharmacie de voyage adaptée à votre cas personnel et à votre destination.
 
Compte tenu de l'éloignement de tout centre de secours, nous vous recommandons de partir en bonne santé.
 
N'hésitez pas à consulter le site du Ministère des Affaires étrangères : www.diplomatie.gouv.fr
 
TROUSSE MEDICALE DE VOYAGE…
Cette liste est à adapter et à faire prescrire en fonction de vos besoins personnels et de votre destination par votre médecin traitant.
 
PETIT MATERIEL DE SOINS ET PANSEMENTS
            Petits pansements, compresses stériles, sparadrap, stéristrip…
            Antiseptique (type Septéal, Diaseptyl…)
            Collyre (type Dacryoserum, Biocidan, Opticron…)
            Pansements hémostatiques (type Coalgan)
            Crème de protection solaire écran total et traitement des coups de soleil (type Biafine)
Pensez à vous munir d'un nécessaire pour soigner les ampoules… Cela peut arriver à n'importe qui : le pli d'une chaussette mal enfilée, les chaussures mal lassées, un pied gonflé par la chaleur ou une marche prolongée, … peuvent provoquer des ampoules. La double peau type Compeed© est très efficace, demandez conseil à votre pharmacien.
 
CALMER LA DOULEUR ET LUTTER CONTRE LA FIEVRE
            Paracétamol : Doliprane, Dafalgan, Efferalgan etc…
            Anti-inflammatoires : Voltarène, Advil, Nureflex…
            Antispasmodiques : Spasfon Lyoc, Débridat, Viscralgine…
            Douleurs gastriques : Maalox, Gaviscon…
 
MEDICAMENTS A VISEE DIGESTIVES
            Antidiarrhéiques : Lopéramide, Imodium, Arestal…
            Pansements coliques : Smecta…
            Contre les nausées et les vomissements : Primpéran, Vogalène, Motilium…
            Sachets de réhydratation pour les enfants : Adiaril…
 
ANTIBIOTIQUES
            Infection ORL ou respiratoire : Amoxicilline (Clamoxyl, Augmentin) ou Macrolides.
            Infection urinaire ou diarrhée fébrile : Noroxine (mais risque de photosensibilisation).
 
TRAITEMENT DES ALLERGIES
            Antihistaminiques : Clarityne, Zyrtec, Aérius…
            Broncho dilatateurs : Ventoline
            Corticoïdes : Solupred, Cortancyl…
 
TRAITEMENT DE L'EAU
            Nous vous recommandons, pour éviter des désagréments, de ne consommer l'eau du robinet ou des puits qu'après l'avoir traitée (environ 1 heure avant de la boire suivant le médicament que vous utilisez). Vous devrez donc vous munir de pastilles pour purifier l'eau de type Hydroclonazone ou Micropur : Les 2 sont très efficaces, mais le Micropur, bien qu'un peu plus cher, ne donne pas de goût à l'eau : Elles sont INDISPENSABLES.
 
PENSEZ AUX TRAITEMENTS HABITUELS
 
PROTECTION CONTRE LES PIQÛRES DE MOUSTIQUES
            Répulsifs pour la peau : Insect Ecran Peau, Repel Insect, Cinq
sur cinq Tropic, Prebutix fort, Moustifluid.
            Répulsifs pour les vêtements : Insect Ecran Vêtements, Repel
Insect Vêtements, Moustifluid Vêtements.
 
CONTRE LE MAL D'ALTITUDE : Eventuellement du Diamox ou de l'aspirine.
 
POUR BIEN SE REPOSER : Eventuellement somnifères légers.
 
POUR BIEN SE LAVER ET SE DESINFECTER LES MAINS : Du « Sterilium Gel », tube de gel antiseptique bien utile.
 
VOTRE SECURITE
Evitez d'emporter vos bijoux et des objets de valeur. Lorsque vous vous promènerez dans un marché, faites attention à vos sacs en bandoulières, portefeuilles dans les poches, à vos appareils photos et caméras. Ne transportez jamais tout votre argent au même endroit sur vous ou dans vos bagages.
 
Gardez tous vos papiers (passeports, etc…) toujours sur vous.
 
Lors des pauses ou des bivouacs évitez de vous déplacer pieds nus, mettez toujours des chaussures.
 
L'éloignement fréquent de tout centre de secours nous oblige à insister sur le fait qu'il faut que vous fassiez preuve d'une prudence particulière dans tous vos agissements entrepris au cours du voyage (baignade, escalade, monte d'animaux, etc…). De même, vous devez toujours éviter de vous isoler du groupe (baignades, déserts, forêts…).
 
Si au cours du voyage vous ressentez une fatigue ou une douleur particulière, parlez-en dès qu'elle se manifeste à votre guide ou accompagnateur en toute franchise. Ce dernier pourra ainsi prendre en temps voulu les dispositions nécessaires.
 
Veillez à un lavage régulier et soigneux des mains avant chaque repas (hygiène très stricte des mains notamment au sortir des toilettes).
 
Evitez les baignades dans les eaux stagnantes (risques d'infection parasitaire).
 
Evitez de marcher pieds nus sur le sable et les sols humides.
 
Ne caressez pas les animaux que vous rencontrez.
 
Nous serons plongés parfois dans des lieux très sauvages et désertiques, loin de toute habitation, à plusieurs jours de marche de la civilisation avec un confort d'hygiène rudimentaire ; nous pensons que vous savez tout cela et que c'est aussi pour cela que vous avez choisi ce style de voyage
 
NOTRE POLITIQUE EN TURQUIE
LE RESPECT
Nous ne discutons jamais le prix d'un guide : lui seul est à même d'établir ses tarifs pour s'assurer une existence conforme à la dignité humaine(art.23 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme).
 
Nous payons le guide avant votre séjour car bien souvent, il n'a pas les fonds de roulement nécessaires pour avancer l'argent auprès des équipes s'occupant de la logistique.
 
Partout où nous allons dans le monde, nous faisons le choix de travailler avec les autochtones et privilégions les petits organismes de manière à faire profiter les gens du pays de notre passage.
 
Plus particulièrement dans les pays de l'hémisphère Sud, il faudra savoir accepter une culture différente de la nôtre et la respecter.
Face à certaines situations, il faut parfois faire preuve de patience, de tolérance et de compréhension. Bref, il faut être philosophe.
N'oubliez pas que leur cadre de vie diffère beaucoup du nôtre, et leurs priorités ne sont pas nos priorités. De même, la perception du temps n'est pas la même que la nôtre, et là-bas, il suspend parfois sa course folle…
Ces moments-là sont souvent à l'origine d'un moment fort de rencontre durant votre séjour … apprenez à l'apprécier…
 
Veillez à ne pas prendre les habitants en photo sans le leur avoir demandé. Si par hasard, vous voyez quelqu'un se cacher le visage ou qui s'éloigne un peu plus vite, ayez la présence d'esprit et surtout la courtoisie de détourner votre appareil : la religion musulmane interdit toute reproduction de figure humaine.
 
Mesdames (et même Messieurs) la religion musulmane interdit de découvrir son corps en public ; évitez donc de vous promener en short court, débardeur échancré et de porter des tenues trop moulantes ; même si en Turquie les mœurs sont aujourd'hui plus occidentalisés, il n'en reste pas moins que beaucoup de personnes seront choquées face à de telles tenues…
 
SHOPPING
Le marchandage est de rigueur. Cependant, ne pas en profiter pour tenter de faire baisser les prix toujours plus bas. Respecter une certaine marge. Il est préférable d'acheter les souvenirs lors de votre trek ; nous rencontrons des artisans et commerçants tout au long du parcours ; en achetant à eux, vous contribuez grandement (peut-être sans vous en douter) à améliorer leur quotidien.
 
Sachez qu'on ne marchande pas ni dans les hôtels, ni dans les cafés, ni dans les restaurants, et encore moins dans les magasins où les prix sont affichés.
 
LES POURBOIRES
Il est de coutume de laisser un pourboire au personnel (cuisinier, chauffeurs…) qui vous a accompagné durant votre séjour, lorsqu'on est content du service. Ce n'est pas une obligation… Donne qui veut… Donne qui peut… C'est la raison pour laquelle nous vous conseillons d'en discuter avec votre guide. Pour parer entre autre à ces dépenses, prévoir un budget de 30 à 50 €.
 
LA MENDICITÉ ET L'ASSISTANAT
Vous arrivez dans un village…Une multitude d'enfants se précipitent sur vous en criant « bonbons, stylos…!!! ». Grande émotion de votre part… Vous craquez… Vous ouvrez votre sac et distribuez à tout va les bonbons et les stylos que vous aviez prévus… Ces enfants ? Ils font l'école buissonnière… Pourquoi ? Parce que vous êtes là et que vous pouvez leur rapporter bien plus « gros »… que l'école… Leur arme ? Leur sourire et leur regard…Plus tard, avec l'âge, ni le sourire, ni le regard ne suffiront ; il faudra trouver un autre moyen : la délinquance et le rackett (auprès des plus petits) seront le plus facile. Ne préparez pas à cette délinquance… Ne donnez rien !!.
 
Si vous souhaitiez faire don de vêtements ou d'objets scolaires (stylos, cahiers, etc…), vous devez les remettre à une personnalité du village (chef du village, instituteur,…). Elle seule est habilitée à les remettre aux personnes nécessiteuses. Toutefois, cette pratique étant difficilement compatible avec l'organisation d'un trek en groupe, nous vous recommandons de prévoir plutôt un envoi ultérieur à votre passage. Parlez-en à notre guide, il vous indiquera quels sont leurs véritables besoins et les coordonnées de la personne à qui faire les envois.
 
CÔTE ENVIRONNEMENT NATUREL
Ne laissez rien qui puisse trahir votre passage… Emportez tout : kleenex, papier toilette (que vous pourrez brûler) et déchets en tout genre. De plus en plus de guides turcs (et notamment notre équipe) sont sensibles à ce genre de problèmes.
LA MONNAIE
L'unité monétaire est le SOUM qui a remplacé le rouble depuis 1 993.
1 euro = 2,35 LIVRES TURQUES environ (décembre 2008).
Cette monnaie ne peut pas s'échanger en France et nous vous conseillons d'emporter des euros en petites coupures (5 à 20 €) que vous pourrez échanger sur place sans problème. Cette monnaie sera utilisée pour les petits achats sur les bazars. Vous pourrez régler vos achats en soums, mais aussi directement en euros pour les souvenirs.
Vous pourrez changer vos devises dans les bureaux de change des banques et hôtels. Les cartes de crédit sont acceptées partout.  N'hésitez pas à en parler avec votre guide en arrivant, il vous conseillera au mieux.
 
CONSEIL : Surtout conservez vos récépissés de change qui pourront vous être réclamés à la douane de l'aéroport.
 
LE DECALAGE HORAIRE
A l'heure d'hiver, il y a 1 heure de décalage. Lorsqu'il est 12 heures en France, il est 13 heures en Turquie.
A l'heure d'été, lorsqu'il est 12 heures en France, il est 13 heures en Turquie.
 
ELECTRICITE
Dans les hôtels, le courant est le 220 volt à deux fiches. Vous pourrez recharger vos téléphones portables ainsi que vos appareils photos.
 
POUR TELEPHONER
Les portables ne passeront qu'occasionnellement durant votre séjour. Aussi et compte tenu que vous n'aurez pas la possibilité de le recharger, nous vous recommandons de le laisser coupé (sauf urgence attendue !).
 
Pour appeler en France depuis la Turquie :
Faire le 00 33 + le n° de votre correspondant sans le premier 0.
 
Pour appeler la Turquie depuis la France
Faire le 00 90 + le n° de votre correspondant
 
Pour appeler la Turquie depuis la Turquie :
Faire directement le numéro de votre correspondant, sans le 0090.
 
L'AERIEN
Vols réguliers sur Istanbul avec la Lufthansa.
LE CLIMAT
Le Mont Ararat est ensoleillé, chaud et sec en été. L'approche vers le sommet est des plus agréables à cette période de l'année mais au dessus de 3 000 m, le temps devient changeant et il peut faire très froid à haute altitude.
 
LE RELIEF
Le Mont Ararat est en fait un volcan. De formation relativement récente, entre les ères tertiaire et quaternaire, cette montagne est la conséquence d'une accumulation de coulées de laves. Après une production de tufs andésitiques, dont l'accumulation de couleur claire est visible à la base du volcan, il y eut des coulées de basaltes et d'andésites qui forment les pentes plus sombres de la montagne, jusqu'à environ 3 000 mètres. Le sommet est formé de deux dômes de trachytes séparés d'un ensellement de 400 mètres de long. L'Ararat, aujourd'hui en sommeil, semble avoir eu une activité intensive dans les temps anciens (2 500 ans avant J.-C.). La dernière éruption remonte en 1840 avec un violent séisme.
La première ascension du Mont Ararat date de 1829, par Friedrich Parrot un médecin russe et ses quatre étudiants.
 
BIBLIOGRAPHIE
-       « Guide Bleu Turquie » Hachette.
-       « Guide du Routard Turquie » Hachette
-       « Guides Bleus Evasion » / L'Harmattan / 2000
-       « Guide Lonely Planet Turquie »
-        « Grèce d'Asie » d'Henri Stierlin, Seuil.
-       « Civilisations et sites antiques de Turquie » d'Ekrem
Akurgal, Hachette.
 
QUELQUES DONNEES SUR LE PAYS
Langue officielle : Turc
Capitale : Ankara
Plus grande ville : Istanbul
Forme de l'Etat : République
Superficie totale : 779452 km2
Population totale : 72 561 312 hab.
Indépendance : De l'Empire ottoman le 29 octobre 1923.
Gentilé : Turc, turque.
Monnaie : Livre turque (TRY).
Fuseau horaire : UTC + 2 ; heure d'été : UTC + 3.
Domaine internet : .tr
Indicatif téléphonique : + 90.

Avis

Déposer votre avis sur ce circuit


Soyez le premier à déposer un avis

Pour Ascension du Mont Ararat (5 165 m) et Istanbul
Votre note :
Recharger

Ajouter à la
sélection
Supprimer de la
sélection

Facebook
Twitter
Google Plus

Envoyer à un ami

Séjours similaires

Népal, Les montagnes du Paldor et du Ganesh Himal
Népal, Les montagnes du Paldor et du Ganesh Himal

Randonnée itinérante

Népal

20 jour(s)

A partir de 2 895 €

Traversée de la Corse, GR20 Sud
Traversée de la Corse, GR20 Sud

Randonnée itinérante

Corse

6 jour(s)

A partir de 620 €