Contact 04 92 45 04 29

Colombie, de la zone du café à la côte Caraïbe

Rando à pied - Accompagné - Randonnée itinérante

Retour
Vous aussi donnez votre avis !
  • Voyage en Colombie
    Voyage en Colombie
  • Voyage en Colombie
    Voyage en Colombie
  • Voyage en Colombie
    Voyage en Colombie

Spécifications du circuit

Réference : VOYCOL

Activité : Rando à pied

Niveau physique :

Formule : Accompagné

Type : Randonnée itinérante

Destination : Colombie

Durée : 15 jour(s) / 14 nuit(s) / 14 jour(s) d'activité(s)

Hébergement : Hôtel simpleRefuge

Date du prochain départ : 12/01/2019

Prix à partir de : 1 895


Télécharger / imprimer la fiche descriptive

Télécharger / imprimer le bulletin d'inscription

Réserver

Le séjour

Magie ou Réalité, une randonnée en Colombie digne d'un roman d'un auteur culte ...

Les portes de la Colombie, restées si longtemps fermés aux voyageurs, se sont ouvertes ! Nous ouvrons au son des cumbias, celles de l'ouest et du nord en compagnie d'une chaleureuse équipe multi-éthnique. La toute première sera Bogota, centre économique et culturel du pays, suivi de l'enivrante Salento dans la région du Café, puis de celle des Caraïbes, belle par sa diversité d'écosystème, ses paysages paradisiaques et ses joyaux de l'époque coloniale tels que Carthagène et Mompos.

 

NOS POINTS FORTS

  • Le parc de Tayrona
  • Un double encadrement, guide francophone + guides locaux
  • Le charme colonial des hébergements.
  • La région du Café
  • Le parc national de Tayrona
  • Le musée de l'or à Bogota
  • Les villes patrimoine mondial de Carthagene et Mompos

Programme

Jour 1

Vol Paris/Bogota.
Accueil à l'aéroport de Bogota et transfert à l'hôtel dans le centre historique de la ville. Dîner libre. Hôtel.


Jour 2

Bogota.
Tour historique et culturel en vélo dans le centre de Bogota en passant par la Candelaria, la Plaza del Chorro, la Place Bolivar, des marchés de produits typiques, le parc de l'Indépendance et la plaza de toros. Dans l'après-midi, visite de la fondation Botero (fermé le mardi) et du célèbre musée de l'Or (fermé le lundi).
Dîner libre.


Jour 3

Bogota - Région du café - Salento
Vol pour Armenia. Transfert Armenia-Salento (1h30 environ) en passant par le village de Filandia, petite balade dans ce village colonial du Quindío avant d'y déjeuner. En début d'après-midi en route pour le pittoresque village de Salento, construit dans le milieu du 19ème siècle au pied de la Cordillère centrale des Andes.
Découverte du village de Salento, montée au mirador ...
Dîner libre et hébergement en hôtel familial.
Temps de marche et visite : 2 à 3h. Temps transfert : 1h30.


Jour 4

vallée de Cocora - Salento
Départ en Willys (transport typique en jeep) pour la vallée de Cocora. En suivant les pas de notre guide dans cette randonnée à la journée, nous découvrirons une vallée hors du commun où les « Palmas de Cera », arbre national, donnent à ses paysages une dimension surréaliste. Nous pénétrons aussi dans la forêt tropicale andine, nous longeons des torrents et nous nous laissons surprendre par cette nature si exubérante. Déjeuner dans la Vallée de Cocora et retour à Salento en jeep. Dîner Libre.
Temps de marche : 4 h. Temps de transfert : 1 h.


Jour 5

Au cœur de la « zona cafètera »
Départ en transport privé de Salento au cœur de la « Zona Cafetera » pour un village typiquement Colombien au sein du département de Risaralda.
Nous nous arrêtons sur la route dans une Hacienda pour découvrir une autre culture traditionnelle, celle de la canne à sucre. Nous découvrons le « Trapiche », nom donné à la fabrique d'élaboration de la « Panela », pain de sucre brut, une des bases de l'alimentation des paysans. Déjeuner à la ferme et route vers un village mirador représentatif de cette région où un guide nous accueille jusqu'à l'heure du départ de la jeep qui nous monte au refuge, à 2000 m d'altitude. Pour terminer la journée, nous partageons un moment avec les paysans : visite des cultures locale et cueillettes des mûres... Après le dîner, suivant le temps, nous faisons une petite promenade nocturne sur la trace des « Anfíbios ». Nuit dans une maison typique (refuge) avec des chambres, type dortoirs avec salle de bain commune.
Temps de marche : 1 à 2h. Temps transfert : 3 h.


Jour 6

Refuge « abuelito de los rios » (1580 m)
Ce matin, nous partons pour une randonnée d'observation du processus de reforestation naturelle après des décennies de défrichage de la forêt primaire : plantes géantes, lianes, palmes, bromélias, orchidées... Notre guide nous fait vivre la forêt et nous devons être prêts à cheminer tous nos sens ouverts. Après le déjeuner au refuge et une promenade sur les hauteurs pour savourer les paysages aux pentes abruptes plantées de café, échanges avec les « campesinos » Nuit en auberge familiale.
Temps de marche : 4h.


Jour 7

Pereira - Santa Marta
Transfert à l'aéroport Pereira. Vol national pour Santa Marta avec escale à Bogota. Accueil et transfert vers le centre historique de Santa Marta. Installation dans un hébergement colonial, vous irez ensuite vous balader au sein de la plus vieille ville d'Amérique du Sud afin de voir sa jetée et sa cathédrale. Dîner libre.
Temps de transfert : 2 h 40.


Jour 8

Parc Tayrona
Tayrona est le nom ancien de la civilisation précolombienne qui dominait la région avant l'arrivée des espagnols. Les « Tayrona » ont transmis leur culture aux « Grands Frères », gardiens de lieux sacrés telle la Cité Perdue, représentés par les communautés Kogui, Wiwa, et Arhuaco.
L'excursion dans le Parc Tayrona vous emmènera dans plusieurs lieux magiques situés entre montagne, forêt tropicale et la mer.
Départ depuis votre hôtel pour une des entrées du Parc Tayrona. Rencontre avec le guide local puis nous partons randonnée à travers la forêt tropicale jusqu'à la plage de Playa Brava. Sous le couvert de la forêt, nous tenterons de voir les singes hurleurs et les singes capucin.
Nous croiserons les parcelles cultivées des indiens Kogui (avocats, mais, bananiers, ...) ici tout pousse comme par magie !
Déjeuner à Playa Brava, un bel endroit peu fréquenté, coincé entre la montagne et la mer et bordé de cocotiers.
Pour ceux qui le souhaitent petite balade dans les environs et baignade dans une cascade sacrée pour les Indigènes ( le volume d'eau peu être bas selon la saison). Dîner et nuit à Playa Brava bercé par le bruit des vagues.
Temps de marche : 4h. Temps transfert : 1h30.


Jour 9

Pueblito et Cabo Sab Juan
Après votre petit-déjeuner, randonnée jusqu'au Pueblito et visite du site archéologique Tayrona, un village Kogui encore habité par les indigènes. Vous continuerez ensuite votre randonnée à travers un chaos de granit en direction de la fameuse plage de Cabo San Juan prisée des touristes.
Déjeuner sur place et temps libre pour profiter de cette belle plage Caribéenne !
Nous reprenons votre marche vers 15h en direction de la principale entrée du parc, et passons par différentes plages telles que Piscina et Arrecifes, toutes plus idylliques les unes que les autres. Se sont sûrement les plus jolies plages de sable blanc du pays sur lesquelles reposent d'énormes pierres de granit, le tout baigné par les eaux cristallines des Caraïbes.
Transfert privé pour Santa Marta. Installation à l'hôtel. Dîner et soirée libres.
Temps de marche : 6 h. Temps transfert : 1 h 30


Jour 10

Santa Marta - Mompos
Transfert jusqu'à l'île de Mompos sur le fleuve Magdalena, en route, nous visitons Arracataca, le village natal du célèbre écrivain colombien Gabriel Garcia Marquez. Déjeuner en route et arrivée dans l'après-midi.
Installation en l'hôtel de charme**. Dîner libre.
Temps transfert : 5 h 30.


Jour 11

Mompox et la Cienaga de Pijino
Visite du centre historique de Mompox avec un guide culturel puis déjeuner dans une ferme typique de la région.
Excursion en barque à moteur traditionnelle sur la Cienaga de Pijiño, repère d'oiseaux et d'iguanes qui trouvent là un lieu privilégié de reproduction. Fin d'après-midi et dîner libre. Retour à l'hôtel.


Jour 12

Mompox - Carthagène
Retour à Carthagène et arrêt à San Jacinto, village artisanal de fabrication des hamacs. Nous arrivons à Carthagène en début d'après midi pour le déjeuner. Balade à pied dans les quartiers coloniaux de San Diego et Santo Domingo. Dîner libre. Nuit en hôtel de charme**.
Temps transfert : 5 à 6h.


Jour 13

Cartagène des Indes
Nous poursuivons la découverte de Cartagène. Visite des principales places, parcs et églises du centre, le palais de l'inquisition, las Bóvedas. Déjeuner libre dans le centre historique. Après-midi, continuation de la visite de Cartagena hors murailles : visite du Couvent La Popa, du château San Felipe principale œuvre de l'ingénierie militaire espagnole durant la colonisation et du quartier populaire de Getsemani. Dîner libre. Nuit à l'hôtel de charme.


Jour 14

Transfert à l'aéroport et vol retour Cartagène/Bogota /Paris. Repas libres.


Jour 15

Arrivée à Paris.


L'agence ou l'équipe locale se réservent le droit de modifier l'itinéraire ou le programme en cas de force majeure ou d'impératifs d'ordre pratiques ou sécuritaires. Les journées libres pourront être modulées en fonction des vols.

Dates / Prix

Dates Tarifs (à partir de) Départ assuré à partir de Infos Prix / Options
du 24/11/2018 au 08/12/2018

1 895 € Indisponible


Indisponible

du 22/12/2018 au 05/01/2019

1 895 € Indisponible


Indisponible

du 12/01/2019 au 26/01/2019

1 895 € Réserver


5 pers.

LE PRIX NE COMPREND PAS
  • les boissons,
  • les dîners à Bogota, Salento, Mompos,
  • les repas à Carthagène et J14&15 (compter entre 5 € et 15 € par repas),
  • visites et entrées dans les musées hors programme,
  • les pourboires d'usage,
  • les boissons,
  • l'assurance multirisque 3,9%

Fiche pratique

FORMALITES

Passeport biométrique en cours de validité, valable au moins 6 mois après la date de retour.
Faire une photocopie de votre passeport avant votre départ, en cas de perte ou de vol cela vous évitera des longues démarches administratives à l'ambassade.

Pour les enfants mineurs : Chaque enfant mineur français doit posséder son propre passeport.
ATTENTION : l'autorisation de sortie du territoire est obligatoire pour tout mineur voyageant sans ses deux parents.
A compter du 15/01/17, tout mineur qui voyage à l'étranger sans être accompagné de ses parents devra être muni de sa pièce d'identité en cours de validité (carte d'identité ou passeport selon la destination), d'un formulaire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale (autorisation de sortie du territoire), de la photocopie de la pièce d'identité du parent signataire.
Pour plus d'informations nous vous invitons à vous rapprocher de votre mairie.

De manière générale, les informations transmises ne s'appliquent que pour les ressortissants français. Nous vous invitons à les contrôler sur le site du MAE, dans la rubrique conseils aux voyageurs.
Pour les étrangers, veuillez consulter le consulat de Colombie de votre pays.

VISA Pas de visa obligatoire pour les voyages de moins de 90 jours.

NIVEAU

2 chaussures

Pas de difficulté technique, 2 à 7 heures de marche certains jours. Dénivelé de 300 m en moyenne.

HEBERGEMENT

Hôtel de charme, pension de famille et bungalow confortables avec salle de bain privée. Une nuit en refuge, salle de bain commune.

 

REPAS

Les repas sont pris au restaurant dans les villes et les villages. Pendant les randonnées, repas préparés par l'équipe d'encadrement.
A base de viande rouge, poulet, pommes de terre, riz et légumes dans la cordillère, poissons sur la côte, la nourriture est véritablement excellente en Colombie.

TRANSFERTS INTERNES

Tous les transports et transferts sont prévus en minibus privés ou jeep dans la région du café.

 

TRANSPORT AÉRIEN

vol régulier national et international.

PORTAGE DES BAGAGES

Vous ne porterez que vos affaires de la journée.

GROUPE

de 5 à 12 personnes

ENCADREMENT

Un accompagnateur colombien francophone assisté de guides locaux non francophones dans chaque zone.

EQUIPEMENT INDIVIDUEL A PREVOIR

LES BAGAGES

  • Un sac de voyage ou un grand sac à dos, ou un grand sac marin qui doit contenir vos affaires de façon étanche (dans des sacs plastiques par exemple). Proscrire les sacs rigides ou valises.
  • Un petit sac à dos (30 à 50 l) pour les affaires de la journée et les treks.

 

LES VETEMENTS

  • Une paire de chaussures de marche déjà rodées
  • Une paire de chaussures de rechange
  • Une veste coupe vent + une cape de pluie
  • Un pantalon de marche ample (toile ou jogging : évitez les jeans)
  • Une fourrure polaire chaude ou un bon pull en laine (achat possible sur place)
  • 3 ou 4 paires de chaussettes de laine (pas trop grosses)
  • Plusieurs tee-shirts (ayez un deux sous vêtements en fibre thermique)
  • Un short, un maillot de bain, chapeau

 

LE MATERIEL A EMPORTER

  • Lunettes de soleil de bonne qualité, crème solaire et protection des lèvres
  • Une gourde en alu d'un litre, un couteau pliable
  • Une lampe frontale et pile de rechange
  • Un réveil de voyage (départs matinaux
  • Votre appareil photo et batteries de secours et chargeur

 

LA PHARMACIE Une pharmacie personnelle :

  • Indispensable : vos médicaments habituels + aspirine, antiseptique intestinal (type Intetrix), Coramine (glucose), antibiotique à large spectre, antidiarrhéique (type immodium), antihistaminique, antiseptique, Micropur, collyre, répulsif anti-moustique, gaze, élastoplast, compresses, pince à épiler, petit ciseaux, etc...
  • Eventuellement : somnifère, antinauséeux (Primpéran), pommade anti-inflammatoire (Percutalgine).

 

AUTRES PRÉCISIONS

Limitez le poids de votre bagage : votre sac de voyage doit pouvoir contenir l'ensemble de vos affaires. N'oubliez pas que vous bénéficiez de produits détaxés à l'aéroport d'embarquement.

En savoir plus

Tchendukua : aider les indiens Kogis à racheter leurs terres.
Dans le cadre de notre engagement "Agir pour un Tourisme Responsable", nous soutenons et vous invitons à soutenir l'association http://www.tchendukua.com/
 
SANTÉ
VACCINS OBLIGATOIRES Depuis le 1er avril 2017, la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour entrer dans les parcs nationaux colombiens et l'Amazonie et si vous avez effectué auparavant un séjour ou transiter par la République Démocratique du Congo, l'Ouganda et l'Angola,
Soyez à jour des vaccinations comme le tétanos et la poliomyélite.
Un traitement antipaludéen est recommandés mais pas obligatoire pour un séjour en Amazonie, dans los Llanos et le Pacifique.
Assurez-vous que vous êtes en bonne santé avant de partir (état dentaire, ...).
Du fait de l'altitude, les personnes ayant des problèmes cardiaques ou respiratoires ont intérêt de prendre l'avis d'un médecin avant de partir.
AUTRES POINTS DE SANTÉ Le mal d'altitude (Mal Aigu des Montagnes), peut survenir chez certaines personnes au-dessus de 2500 m. Il se caractérise par des nausées et un fort mal de tête.
Pour en atténuer les effets, il faut éviter de manger trop, de faire des efforts trop importants (n'hésitez pas à demander à votre accompagnateur de réduire le rythme de marche), et il faut boire beaucoup.
L'aspirine peut soulager la gêne occasionnée, ainsi que la feuille de coca mâchée, mais la règle la plus importante est de monter très progressivement.
TITRE VIE COURANTE VIE COURANTE
DÉCALAGE HORAIRE Le décalage avec la France est de 6 heures en hiver, (7 heures en été). Quand il est midi à Paris, il est 6 heures du matin à Bogota.
CHANGE La monnaie nationale est le Peso colombien (COP). En cours d'année 2017, 1 € = 3 194 pesos et 10 000 pesos = 3,10 €. Le taux de change fait référence au dollar américain, la 2e monnaie la plus en circulation en Colombie.
Le taux de change peut se révéler plus intéressant à l'aéroport de Bogotá que dans le reste du pays, à Carthagène en particulier. Il sera de toute façon indispensable de changer un minimum dès son arrivée.Le change doit se réaliser exclusivement dans les banques ou les maisons de change, jamais dans la rue. Le taux varie chaque jour en fonction du dollar.
MOYENS DE PAIEMENT Les villes comptent avec un réseau très développé de guichets automatiques. De nombreuses petites villes sont aussi équipées mais il est recommandé de se renseigner avant.
Les guichets se trouvent en général à coté des banques sur les grands axes et dans les centres commerciaux.
La plupart des hôtels, restaurants et établissements commerciaux acceptent les cartes de crédit internationales (Visa et Master Card). La particularité de la Colombie, c'est lors d'un règlement par carte bancaire, on vous demandera si vous souhaitez être débité de l'intégralité ou en plusieurs fois (quoto).
Comme partout, il est recommandé d'être prudent et d'éviter de retirer la nuit ou dans une rue déserte.

INDICATIF TÉLÉPHONIQUE De la France vers la Colombie : 00 57 + code de la zone + numéro du correspondant.
De la Colombie vers la France : 00 33 + numéro du correspondant sans le zéro initial

VILLE

DEPARTEMENT

INDI

Bogota

Cundinamarca

1

Popoyan

Cauca

2

Cali

Valle

2

Medellin

Antioquia

4

Carthagène

Bolivar

5

Santa Marta

Magdalena

5

Armenia/Salento

Quindio

6

Barichara

Santander

7

Neiva/San Augustin

Huila

8

Villa de Leyva/Tunja

Boyaca

8

San Andres y providencia

San Andres

8

Leticia

Amazonas

8

 

COUVERTURE GSM Il existe dans les grandes villes et villages un réseau téléphonique fixe, gsm. Dans quelques régions reculées les possibilités de communication sont limitées et il n'y a pas toujours de couverture du réseaux gsm.
INTERNET le Wifi est présent quasiment partout, les hôtels, les aéroports
ÉLECTRICITÉ En Colombie, l'énergie électrique est de 110 volts. Les prises sont de type « américain » mais on trouve des adaptateurs très facilement et à très bon marché. Attention parfois aux baisses de tension, il est recommandé de vous renseigner avant de brancher des appareils délicats.
SÉCURITÉ
La Colombie sort d'une période agitée et les conditions générales de sécurité se sont améliorées ces dernières années, La Colombie est aujourd'hui un pays fortement contrasté en termes de sécurité. L'impact dû au conflit armé interne a fortement diminué : il représente aujourd'hui moins de 5 % du nombre total des homicides.
Cette tendance s'est confirmée avec la signature de l'Accord Final de Paix avec les FARC en novembre 2016.
D'une manière générale, il convient d'être très vigilant sur les lieux touristiques.
Vous pouvez vous informer sur le site internet http://www.diplomatie.gouv.fr, « Conseils aux voyageurs », choisir le pays puis la rubrique « Sécurité ».
REPÈRES GÉOGRAPHIQUES
LE PAYS La République de Colombie (espagnol : República de Colombia), est une république constitutionnelle unitaire comprenant 32 départements.
Le pays est situé dans le nord-ouest de l'Amérique du Sud, bordé à l'ouest par le Panama, au nord par la mer des Caraïbes, à l'est par le Venezuela et le Brésil, au sud par l'Équateur et le Pérou, et à l'ouest par l'océan Pacifique.
La Colombie est le 26e plus grand pays par sa superficie et le quatrième en Amérique du Sud.Avec plus de 46 millions d'habitants, la Colombie est le 27e pays le plus peuplé du monde et le troisième de tous les pays de langue espagnole après le Mexique et l'Espagne.
La Colombie est une moyenne puissance, la quatrième plus grande économie d'Amérique latine, et la troisième en Amérique du Sud.

RÉGIONS VISITÉES Le Parc Tayrona est d'une beauté unique en son genre et possède une grande diversité d'écosystèmes terrestres et marins. Ce lieu magique recouvre de sentiers entre montagne, forêt tropicale, et mer avec les plus jolies plages de sable blanc du pays et des pierres volcaniques ancestrales baignées par les eaux bleues et cristallines de la mer des Caraïbes.

Le désert de La Guajira est un désert situé dans le nord-est de la Colombie, à 1 100 km au nord de Bogota, dans le département de La Guajira. Il couvre le plupart de la péninsule de Guajira et déborde sur le Venezuela voisin. Difficile d'accès, la Guajira se mérite et se savoure mais quelle découverte ! On vous emmène dans cet endroit privilégié, semi désertique qui vous surprendra et qui ne vous laissera pas indifférent!

San Augustin est un village traditionnel situé au cœur de la cordillère des Andes. On peut y découvrir la plus grande zone archéologique du pays avec ses imposantes statues de pierres, ses tumulus funéraires etc. Beaucoup de vestiges d'une mystérieuse civilisation précolombienne disparue bien avant l'arrivée des espagnols

La Cité Perdue est située en plein cœur de la Sierra Nevada de Santa Marta, la plus haute montagne du monde en bord de mer. Ce site archéologique mythique représente un emplacement urbain de la civilisation Tayrona, spectaculaire par le paysage qui l'entoure et la morphologie du terrain. Appelée Teyuna en langue indigène, la Cite Perdue est un complexe système de constructions en terrasses avec centres cérémonielles, chemins et escaliers de pierre, vestiges d'une architecture sophistiquée d'une culture indigène ancestrale préservée a travers le temps par ses descendants Koguis, Arhaucos et Wiwas.

Carthagène est située en bord de mer et entourée d'une grande muraille qui la protégeait des invasions pirates, c'est une ville pleine de contradictions et d'émerveillements. Son architecture, ses magnifiques maisons coloniales et ses rues pittoresques enivrées par les senteurs de fruits tropicaux et une délicieuse brise marine font le charme unique de cette illustre cité, considérée comme la plus belle ville coloniale d'Amérique du Sud. Les douces nuits de Carthagène, illuminées de couleurs qui contrastent avec son histoire coloniale, en font la destination idéal pour les amoureux du romantisme.

Les Wayuu (ou Wayu, Wahiro) sont un peuple amérindien, connus en espagnol sous le nom de Guajiros (province colombienne de La Guajira), et qui vivent à la frontière de la Colombie et du Venezuela. Ce peuple amérindien est le plus important de Colombie et du Venezuela quant au nombre d'habitants, avec 8 % de la population de l'État vénézuélien Zulia et 45 % de la population du département colombien La Guajira, soit plus de 500 000 personnes.

Les Kogis. Au nombre de 12 000 environ, les indiens Kogis sont les derniers héritiers des Tayronas, l'une des plus grandes sociétés précolombiennes du continent sud-américain. Repliés dans les hautes vallées de la Sierra Nevada de Santa Marta, ils ont développé leur culture au cœur de ce territoire qui présente une variété unique de climats et d'écosystèmes. Pour eux, plus qu'une montagne, la Sierra Nevada représente le cœur du monde, la Mère terre, qui a transmis au peuple kogi son code moral et spirituel. La terre ne peut être réduite à un simple espace géographique à même d'être exploités sans limite. C'est un système vivant, dans lequel l'Homme n'a pas plus d'importance qu'un arbre, une plante, un animal. Il faut donc en permanence en maintenir les grands équilibres. C'est la mission des kogis. "Pour nous la Sierra, ce n'est pas simplement un territoire, c'est le cœur du monde, de la vie, c'est comme un corps vivant." Mamu Miguel Dingula.

L'Eje Cafatero, (la Zone du Café), dans la Cordillère Occidentale, au centre du pays, qui, par ses paysages d'une rare beauté, par l'arôme du café, et surtout par la gentillesse innée de son peuple, en font toute la saveur de la Colombie.

Mompox, situé au bord du fleuve Magdalena au sud de Carthagène, est un des plus beaux joyaux de l'époque coloniale. Déclarée patrimoine culturel de l'humanité par l'UNESCO, cette ville fondée en 1530 par les espagnols conserve une très belle architecture coloniale avec ses maisons et ses églises au bord du majestueux fleuve Magdalena. Mompox est également réputé pour son art en filigrane et son travail d'orfèvrerie. La présence des canoës et des pécheurs qui se confondent avec la faune et la flore des marais de Pijiño parfait cette ville comme arrêtée dans le temps.

La Sierra Nevada del Cocuy, à l'Est du pays, est le cœur des Andes colombienne, les glaciers, les "lagunas" aux eaux bleues, les sommets de silence...
Attention : Cette randonnée n'est plus faisable actuellement, la législation du parc n'autorisant plus l'accès à la partie orientale de la Sierra Nevada mais nous restons vigilant au moindre changement de situation.

CLIMAT La Colombie peut se visiter à toutes les époques de l'année. A quelques exceptions prêtes, on peut assurer que chaque région du pays offre de bonnes conditions climatiques aux voyageurs, mais il faut savoir qu'en général, le climat est chaud et humide (prévoir un vêtement de pluie).
Plus précisément, La Colombie a toutes les variétés de climat. On y parle de "saisons sèches" et de "saisons humides", mais elles ne sont pas forcément aux mêmes dates partout.
A Carthagène, et sur la côte Caraïbe, il fait pratiquement beau et chaud toute l'année.
A Bogota, dans la cordillère centrale, (Alt 2600m), la température moyenne est de 14°C.

Bogota

jan/fév

mars/avr

mai/juin

juil/aout

sept/oct

nov/déc

T°moy. C

12,9

13,6

13,5

13

13

13

Préc. moy mm

36

81

74

39,5

88,5

67,5

 

Carthagène

jan/fév

mars/avr

mai/juin

juil/aout

sept/oct

nov/déc

T°moy. C

26,7

27,3

28,2

28,1

27,9

27,3

Préc. moy mm

4

14

104

110

200

84

 

PROBLÈMES ENVIRONNEMENTAUX Selon des estimations, le coût des dégradations environnementales, telles que la pollution de l'air en milieu urbain et l'insuffisance des services d'eau, d'assainissement et d'hygiène, représentait 3,6 % du produit intérieur brut de la Colombie, ce qui compromettait le potentiel de croissance économique durable du pays.
La pollution atmosphérique — due notamment aux particules fines telles que les particules soufrées dégagées par les carburants utilisés dans les transports — a été identifiée comme une cause importante de troubles respiratoires, en particulier chez les femmes et les enfants, et jugée responsable d'environ 6 000 décès chaque année dans le pays.
Les coûts associés aux pathologies intestinales résultant de l'eau contaminée et du manque d'hygiène sont élevés, notamment chez les enfants.
REPÈRES ÉCONOMIQUES
SALAIRES COMPARATIFS Un professeur de lycée a un salaire moyen de 1200 euros net par mois.
Le salaire minimum (smic) est en moyenne de 200 euros par mois.
PRINCIPALES ACTIVITÉS DU PAYS L'agriculture a représenté 7% du PIB et employé plus de 18% de la population active en 2013. Du fait du climat et de la topographie, l'agriculture colombienne est extensive et très diversifiée. Elle contribue toujours à plus de 75% des revenus de l'exportation du pays.
Les principales productions de la Colombie sont le café, les bananes, les fleurs coupées, le coton, la canne à sucre, le bétail, le riz et le maïs. Les terres cultivées représentent à peine 8% de la surface totale du pays.
La Colombie possède de nombreuses ressources naturelles dont le charbon, le pétrole, le gaz naturel, le minerai de fer, le nickel et l'or.
L'industrie représente 30% du PIB et emploie 20% de la population. Les principales industries de la Colombie sont le textile, les produits chimiques, les produits de la métallurgie, le ciment, les récipients en carton, les résines en plastique et les boissons.Le principal secteur de l'économie colombienne est celui des services, qui représente plus de 63% du PIB et emploie 62% de la population active.
REPÈRES CULTURELS
POINTS D'HISTOIRE Les colons espagnols arrivent dans cette région aux alentours de 1500, y trouvant les tribus indigènes Chibchas (ou Muiscas) et les Tayronas, lesquelles sont décimées et conquises.
Les Espagnols y implantent diverses colonies, qui, plus tard, sont converties en provinces fondant la Nouvelle-Grenade comme noyau au tout début et, à partir de 1717, comme vice-royauté. Celle-ci inclut diverses provinces qui ont appartenu jusqu'à ce moment à la juridiction des vice-royautés de la Nouvelle-Espagne et du Pérou.
Le mouvement indépendantiste débute en 1810, mené en grande partie par Simón Bolívar et Francisco de Paula Santander, et triomphe en 1819. Le territoire qui est alors connu comme étant la vice-royauté de Nouvelle-Grenade, est converti, le 17 décembre 1819 au congrès d'Angostura, en République fédérale de Grande Colombie, à la suite de la bataille de Boyacá (le 7 août 1819) et la proclamation, par Simon Bolívar (le 10 août), de l'union du Venezuela et de la Nouvelle-Grenade.
Les divisions au sein du pouvoir interne conduisent en 1830 à la séparation des départements qui composent la Grande Colombie : le Venezuela, l'Équateur et la Colombie. À la suite de cette séparation, Cundinamarca prend le nom de Nouvelle-Grenade jusqu'en 1886 où il devient la République de Colombie.
Des divisions internes demeurent, déclenchant ainsi une guerre civile qui aboutit à la sécession du Panama en 1903, avec l'ingérence des États-Unis.
En 1948, l'assassinat à Bogota du dirigeant de gauche Jorge Eliécer Gaitán provoque une guerre civile, appelée « La Violencia », entre les deux forces politiques qui se partagent le pouvoir, libéraux et conservateurs, qui dure près de dix ans (1948-1957) et fait 300 000 morts.
Cette guerre se termine par un accord de partage du pouvoir entre libéraux et conservateurs, accord dit du Front national, qui durera jusqu'en 1974. Plusieurs groupes armés, notamment de tendance communiste, estiment que cet accord ne se traduit pas par un programme de développement social et de réduction des inégalités et refusent, en conséquence, de rendre les armes.
Depuis les années 1960, la Colombie connaît donc un conflit armé impliquant l'armée, des guérillas marxistes telles que les FARC ou l'ELN et des groupes paramilitaires d'extrême-droite, mis sur pied par les grands propriétaires terriens, comme les Autodéfenses unies de Colombie (AUC) ou les Águilas Negras (Aigles noirs).
PEUPLES, ETHNIES ET LANGUES La population colombienne est très diversifiée.
Elle comprend des descendants espagnols, africains (en particulier sur les côtes Caraïbe et Pacifique) et plusieurs types de métissages afro-hispano-indiens. Des Indiens de souche vivent dans le sud de la Colombie.
La langue officielle est l'espagnol et à l'exception de quelques tribus indiennes très isolées, toute la population le parle.
La population compte 57 % de Métis, 20 % de Blancs, 14 % de Mulatos, 4 % de Noirs, 3 % de Zambos et 2 % d'Indiens.
Environ quatre-vingts groupes différents d'autochtones peuplent la Colombie pour un total approximatif de 3 % de la population du pays. Ils contribuent à la diversité ethnique du pays. Cette population se trouve surtout à l'ouest du département du Cauca, au sud de la Colombie.
La plus grande diversité ethnique est localisée dans la région de l'Amazonie, qui comprend les départements de Vaupés, Amazonas, Putumayo, Guainía, Caquetá et Guaviare.
Les peuples indigènes parlent 64 langues et 300 formes de dialectes. Les droits territoriaux des peuples indigènes sont reconnus sur environ 24,5 % du territoire national.
Ces peuples, parlant de nombreux dialectes et langues, représentent une grande richesse culturelle avec, en outre, l'apport de croyances particulières. Leur autonomie est cependant menacée car elle n'est pas prise en compte par une participation citoyenne dans les prises de décision, dans la reconnaissance en pratique, et non seulement sur papier, de la multiculturalité et par une garantie de maintenance des services publics. Les peuples indigènes sont menacés de disparition car beaucoup de méga-projets d'infrastructures et d'exploitation des ressources se sont déployés sur les territoires des populations autochtones, notamment au cours des dernières décennies.
RELIGIONS La religion largement prédominante est le christianisme, en particulier la confession catholique romaine, avec près de 93 % de la population s'en réclamant ou étant recensés comme catholiques. Ces chiffres reposent néanmoins notamment sur la proportion de baptêmes catholiques et ne reflètent pas nécessairement le nombre de croyants.
Les 7 % restant sont majoritairement affiliés à des mouvements protestants, essentiellement les courants évangélistes des États-Unis, pentecôtistes ou néo-pentecôtistes, ainsi que, pour une part plus réduite de la population, les Églises chrétiennes historiques non catholiques (presbytérianisme, églises épiscopaliennes, anglicanisme, baptisme, mennonitisme, méthodisme).
L'église évangélique regroupant le plus grand nombre de fidèles est l'Église pentecôtiste unie de Colombie (Iglesia Pentecostal Unida de Colombia), avec plus de 3 000 congrégations et une présence dans tous les départements du pays. Les religions monothéistes non chrétiennes sont faiblement représentées.
Dans les communautés indigènes et afro-américaines, se revendiquant généralement du catholicisme, on trouve de façon très isolée des pratiques syncrétiques entre christianisme et traditions ancestrales.
ART La Colombie est une véritable mosaïque de peuples et cette diversité s'exprime à travers la culture, le folklore, les arts et l'artisanat du pays.
Les influences indienne, espagnole et africaine se sont associées pour donner naissance à d'étonnantes fusions, notamment dans l'artisanat, la sculpture et la musique.
Sculptures en pierre, poteries et objets ouvragés en or représentent l'essentiel de l'art précolombien.
L'art de la vannerie, du tissage et de la poterie date de la même époque mais combine aujourd'hui techniques modernes et motifs traditionnels.
Enfin, la musique, marquée par une forte influence espagnole, emprunte à la fois aux rythmes africains des Caraïbes, à la salsa cubaine et aux mélodies andines.
Géant de la littérature colombienne, Gabriel Garcia Márquez a tissé une œuvre où se mêlent mythes, rêves et réalité, dans un style que les critiques ont baptisé le "réalisme magique". L'écrivain considère ses livres comme des documentaires, des témoignages sur la nature, le rythme et la perception de la vie dans son pays.
Moreno Durán est considéré comme l'un des meilleurs auteurs sud-américains depuis le renouveau littéraire des années 1950.
CUISINE / NOURRITURE Poulet, porc, pommes de terre, riz et soupe constituent la base de la cuisine colombienne.
Parmi les spécialités régionales les plus intéressantes, citons l'ajiaco de Bogotá (soupe de poulet et de pommes de terre), la hormiga culona de Santander (plat essentiellement à base de fourmis frites) et le lechona de Tolima (cochon de lait entier rôti à la broche et farci de riz).
Les marchés regorgent de fruits les plus divers.
Le café est bien sûr la boisson nationale. On le sert partout, même dans la rue, dans de petits gobelets. Noir, il est « tinto » et, avec un peu de lait, « pintado ». Assez sucré en général si on ne précise pas, il est plus ou moins fort selon les régions.
AUTRES ASPECTS Bien qu'à Bogotá l'eau du robinet soit potable, il est recommandé de consommer l'eau en bouteille.
UN COMPORTEMENT RESPONSABLE
US ET COUTUMES Les coutumes ancestrales et l'identité des Colombiens se trouvent au cœur de l'artisanat et des fêtes : à Pitalito, on réalise les Chivas des bus typiques bariolés aux accents de carnaval ; à Barranquilla ou Cali ce sont des masques ; les villages de Cundimarca et du Boyaca produisant des guitares (tiples, bandolas) alors que la zone Pacifique est réputée pour ses tambours.
Les communautés indiennes, les Nasas par exemple, qui ne représentent que 1% de la population (mais 75% des colombiens sont métis), sont parvenues à arracher à Bogotá une relative indépendance qui leur a permis de conserver leurs coutumes et leur culture.
Jours fériés : 1er janvier : jour de l'An / 6 janvier : jour des rois (Épiphanie) / 19 mars : Saint-Joseph / 1er mai : fête du travail / 13 juin : journée du Sacré-Cœur / 29 juin : Saint-Pierre, Saint-Paul / 20 juillet : fête de l'indépendance / 7 août : célébration de la bataille de Boyaca / 15 août : Assomption de la Vierge / 12 octobre : jour de la découverte de l'Amérique / 1er novembre : Toussaint, fête de Todos los Santos / 11 novembre : Indépendance de Carthagène / 8 décembre : Immaculée Conception / 25 décembre : Noël.
SAVOIR VIVRE (DONT PRISE PHOTOS) Photographier (ou filmer), oui mais ...
Avec leur consentement lorsqu'il s'agit de personnes. Lorsque vous photographiez les gens, faîtes-le avec parcimonie et respect ; essayez de vous mettre leur place : de quelle manière accepteriez-vous que l'on vous photographie, comment n'aimeriez-vous pas qu'on le fasse ? Vous pouvez photographier les paysages sans limites !
POURBOIRES Le pourboire est d'usage en Colombie et attendu dans les situations habituelles (porteurs, serveurs, etc.) ainsi que pour les équipes locales (interprète, cuisinier, chauffeurs).
Prévoir par personne et par jour.
10 000 pesos pour le guide local
10 000 pour l'interprète ou Tour Leader
5000 pour le cuisinier
5000 pour le chauffeur
SOUVENIRS Les ARTESANIAS de Cartagène sont très célèbres et combleront les amateurs d'art populaire et de souvenirs trés "couleur locale" . Que ramener de Colombie ? des hamacs tissés (magnifiques), des imitations de statuettes d'art précolombien ou inspirées de BOTERO, des chemises "guayavera" (typique de la côte caraibe) , un sombrero "vueltiao" (chapeau de la côte et emblême national), des objets de cuir (la qualité du cuir Colombien est extraordinaire), des chaussures, les émeraudes, mola (étoffes décoratives des femmes Kuna) ...
Il est possible de marchander à Carthagène de 20 % pour des articles de qualité.
Les artesanias de BOGOTA sont très intéressantes aussi à visiter.
Pour le café, le choix est très varié. On trouve en Colombie le pire et le meilleur (un peu comme pour les cigares à Cuba).
DÉCHETS La nature dans les montagnes est aussi fragile que celle de nos campagnes, elle n'est pas faite pour digérer les déchets.
Vous veillerez à détruire ou emporter vos déchets : papiers, sacs plastiques, élastoplast, emballages... pour les déposer dans les endroits prévus pour.
Les piles usagées sont redoutables pour l'environnement (mercure) si elles sont jetées ou brûlées et ce ne sont pas des jouets inoffensifs entre les mains des enfants qui les récupèrent ; elles trouveront facilement une petite place dans votre bagage de retour pour la France. Privilégiez l'usage des piles sans mercure ou des batteries rechargeables.
N'oubliez pas d'enterrer ou de recouvrir de pierres les papiers hygiéniques et les " kleenex ", les petites feuilles roses ou blanches éparses volent au vent et balisent les sentiers, ou prévoyez un briquet et brûlez vos papiers.
Petit conseil avant votre départ : réduisez les conditionnements à leur strict minimum.
En bref, " ne laissez rien que l'empreinte de vos pieds ".
Temps estimé pour la dégradation de quelques déchets, en conditions atmosphériques « normales ».
  • Mouchoir papier : 3 mois
  • Bouteille plastique : 10 à 1000 ans
  • Mégot de cigarette : 1 à 2 ans
  • Canette aluminium : 100 à 400 ans
  • Peau d'orange : 1 à 2 ans
  • Carte téléphone : 1000 ans
  • Chewing-gum : 5 ans
  • Verre : 4000 ans
La nature est fragile... et le randonneur se doit d'être l'un de ses gardiens.
CHARITÉ ET MAIN TENDUE À vous de juger sur place de l'attitude que vous souhaitez adopter par rapport « aux mains tendues » ; gardez simplement à l'esprit que l'un des effets pervers en cédant à cette demande, c'est parfois de pérenniser cette pratique. Si vous donnez, donnez parcimonieusement.
TOURISME SEXUEL Le tourisme sexuel est un crime grave, quelque soit le lieu de destination. De nouvelles lois permettent désormais de poursuivre et juger dans leurs pays d'origine ceux qui se rendent coupables d'abus sexuels même si ceux-ci ont eu lieu à l'étranger. Dans notre démarche de tourisme responsable, nous vous demandons de dénoncer tout comportement douteux auprès de votre guide ou des autorités compétentes.

CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR Vous trouverez dans votre ESPACE CLIENT, un document appelé « Charte éthique du voyageur » qui vous donnera de nombreuses pistes pour ne laisser (et encore !) que l'empreinte de vos pas, et avoir une attitude « responsable et solidaire ». Nous vous engageons à le consulter attentivement.

LEXIQUE
  • Salut : Hola
  • Bonjour (le matin) : buenos dias (castillan)
  • Bonjour (l'après-midi) : buenas tardes (castillan)
  • Bonsoir/bonne nuit : buenas noches (castillan)
  • Au revoir : adios (castillan)
  • Comment allez-vous ? : ¿ como esta ? (castillan)
  • Très bien, merci : muy bien, gracias (castillan)
  • S'il vous plaît : por favor (castillan)
  • Je ne comprends pas : no entiendo (castillan)
  • Excusez-moi : perdón/perdoneme (castillan)
  • Combien cela coûte-t-il ? : ¿ Cuanto questa ? / ¿ cuanto vale ?(castillan)
 
EN SAVOIR PLUS...
BIBLIOGRAPHIE
  • Histoire de la Colombie, de la conquête à nos jours - JP Minaudier
  • Colombie - Jean Catinus - Les guides Peuples du Monde
  • Le petit futé - Colombie - Nouvelles éditions de l'université
  • L'art précolombien - José Alcina - Mazenod
  • Les Indiens Kogis - Eric Julien - Actes Sud
  • Cent ans de Solitude - Gabriel Garcia Marquès
  • Le grand guide de l'Amérique du Sud - Bibliothèque du voyageur - Gallimard
 
SUR LE WEB www.lonelyplanet.fr
http://www.colombia.travel/es/
www.tchendukua.com
ADRESSES UTILES Ambassade de Colombie, 22 rue de l'Elysée, 75008 Paris
Tél : 01 42 65 46 08. Fax : 01 42 66 18 60
Consulat de Colombie : 12 rue de Berri 75008 Paris
Tél. : 01 45 61 31 55
Maison de l'Amérique Latine, Boulevard St Germain; 75007 Paris
SOURCES wikipédia, guide du routard, lonelyplanet
SANTÉ
VACCINS OBLIGATOIRES Depuis le 1er avril 2017, la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour entrer dans les parcs nationaux colombiens et l'Amazonie et si vous avez effectué auparavant un séjour ou transiter par la République Démocratique du Congo, l'Ouganda et l'Angola,
Soyez à jour des vaccinations comme le tétanos et la poliomyélite.
Un traitement antipaludéen est recommandés mais pas obligatoire pour un séjour en Amazonie, dans los Llanos et le Pacifique.
Assurez-vous que vous êtes en bonne santé avant de partir (état dentaire, ...).
Du fait de l'altitude, les personnes ayant des problèmes cardiaques ou respiratoires ont intérêt de prendre l'avis d'un médecin avant de partir.
AUTRES POINTS DE SANTÉ Le mal d'altitude (Mal Aigu des Montagnes), peut survenir chez certaines personnes au-dessus de 2500 m. Il se caractérise par des nausées et un fort mal de tête.
Pour en atténuer les effets, il faut éviter de manger trop, de faire des efforts trop importants (n'hésitez pas à demander à votre accompagnateur de réduire le rythme de marche), et il faut boire beaucoup.
L'aspirine peut soulager la gêne occasionnée, ainsi que la feuille de coca mâchée, mais la règle la plus importante est de monter très progressivement.
TITRE VIE COURANTE VIE COURANTE
DÉCALAGE HORAIRE Le décalage avec la France est de 6 heures en hiver, (7 heures en été). Quand il est midi à Paris, il est 6 heures du matin à Bogota.
CHANGE La monnaie nationale est le Peso colombien (COP). En cours d'année 2017, 1 € = 3 194 pesos et 10 000 pesos = 3,10 €. Le taux de change fait référence au dollar américain, la 2e monnaie la plus en circulation en Colombie.
Le taux de change peut se révéler plus intéressant à l'aéroport de Bogotá que dans le reste du pays, à Carthagène en particulier. Il sera de toute façon indispensable de changer un minimum dès son arrivée.Le change doit se réaliser exclusivement dans les banques ou les maisons de change, jamais dans la rue. Le taux varie chaque jour en fonction du dollar.
MOYENS DE PAIEMENT Les villes comptent avec un réseau très développé de guichets automatiques. De nombreuses petites villes sont aussi équipées mais il est recommandé de se renseigner avant.
Les guichets se trouvent en général à coté des banques sur les grands axes et dans les centres commerciaux.
La plupart des hôtels, restaurants et établissements commerciaux acceptent les cartes de crédit internationales (Visa et Master Card). La particularité de la Colombie, c'est lors d'un règlement par carte bancaire, on vous demandera si vous souhaitez être débité de l'intégralité ou en plusieurs fois (quoto).
Comme partout, il est recommandé d'être prudent et d'éviter de retirer la nuit ou dans une rue déserte.

INDICATIF TÉLÉPHONIQUE De la France vers la Colombie : 00 57 + code de la zone + numéro du correspondant.
De la Colombie vers la France : 00 33 + numéro du correspondant sans le zéro initial

VILLE

DEPARTEMENT

INDI

Bogota

Cundinamarca

1

Popoyan

Cauca

2

Cali

Valle

2

Medellin

Antioquia

4

Carthagène

Bolivar

5

Santa Marta

Magdalena

5

Armenia/Salento

Quindio

6

Barichara

Santander

7

Neiva/San Augustin

Huila

8

Villa de Leyva/Tunja

Boyaca

8

San Andres y providencia

San Andres

8

Leticia

Amazonas

8

 

COUVERTURE GSM Il existe dans les grandes villes et villages un réseau téléphonique fixe, gsm. Dans quelques régions reculées les possibilités de communication sont limitées et il n'y a pas toujours de couverture du réseaux gsm.
INTERNET le Wifi est présent quasiment partout, les hôtels, les aéroports
ÉLECTRICITÉ En Colombie, l'énergie électrique est de 110 volts. Les prises sont de type « américain » mais on trouve des adaptateurs très facilement et à très bon marché. Attention parfois aux baisses de tension, il est recommandé de vous renseigner avant de brancher des appareils délicats.
SÉCURITÉ
La Colombie sort d'une période agitée et les conditions générales de sécurité se sont améliorées ces dernières années, La Colombie est aujourd'hui un pays fortement contrasté en termes de sécurité. L'impact dû au conflit armé interne a fortement diminué : il représente aujourd'hui moins de 5 % du nombre total des homicides.
Cette tendance s'est confirmée avec la signature de l'Accord Final de Paix avec les FARC en novembre 2016.
D'une manière générale, il convient d'être très vigilant sur les lieux touristiques.
Vous pouvez vous informer sur le site internet http://www.diplomatie.gouv.fr, « Conseils aux voyageurs », choisir le pays puis la rubrique « Sécurité ».
REPÈRES GÉOGRAPHIQUES
LE PAYS La République de Colombie (espagnol : República de Colombia), est une république constitutionnelle unitaire comprenant 32 départements.
Le pays est situé dans le nord-ouest de l'Amérique du Sud, bordé à l'ouest par le Panama, au nord par la mer des Caraïbes, à l'est par le Venezuela et le Brésil, au sud par l'Équateur et le Pérou, et à l'ouest par l'océan Pacifique.
La Colombie est le 26e plus grand pays par sa superficie et le quatrième en Amérique du Sud.Avec plus de 46 millions d'habitants, la Colombie est le 27e pays le plus peuplé du monde et le troisième de tous les pays de langue espagnole après le Mexique et l'Espagne.
La Colombie est une moyenne puissance, la quatrième plus grande économie d'Amérique latine, et la troisième en Amérique du Sud.

RÉGIONS VISITÉES Le Parc Tayrona est d'une beauté unique en son genre et possède une grande diversité d'écosystèmes terrestres et marins. Ce lieu magique recouvre de sentiers entre montagne, forêt tropicale, et mer avec les plus jolies plages de sable blanc du pays et des pierres volcaniques ancestrales baignées par les eaux bleues et cristallines de la mer des Caraïbes.

Le désert de La Guajira est un désert situé dans le nord-est de la Colombie, à 1 100 km au nord de Bogota, dans le département de La Guajira. Il couvre le plupart de la péninsule de Guajira et déborde sur le Venezuela voisin. Difficile d'accès, la Guajira se mérite et se savoure mais quelle découverte ! On vous emmène dans cet endroit privilégié, semi désertique qui vous surprendra et qui ne vous laissera pas indifférent!

San Augustin est un village traditionnel situé au cœur de la cordillère des Andes. On peut y découvrir la plus grande zone archéologique du pays avec ses imposantes statues de pierres, ses tumulus funéraires etc. Beaucoup de vestiges d'une mystérieuse civilisation précolombienne disparue bien avant l'arrivée des espagnols

La Cité Perdue est située en plein cœur de la Sierra Nevada de Santa Marta, la plus haute montagne du monde en bord de mer. Ce site archéologique mythique représente un emplacement urbain de la civilisation Tayrona, spectaculaire par le paysage qui l'entoure et la morphologie du terrain. Appelée Teyuna en langue indigène, la Cite Perdue est un complexe système de constructions en terrasses avec centres cérémonielles, chemins et escaliers de pierre, vestiges d'une architecture sophistiquée d'une culture indigène ancestrale préservée a travers le temps par ses descendants Koguis, Arhaucos et Wiwas.

Carthagène est située en bord de mer et entourée d'une grande muraille qui la protégeait des invasions pirates, c'est une ville pleine de contradictions et d'émerveillements. Son architecture, ses magnifiques maisons coloniales et ses rues pittoresques enivrées par les senteurs de fruits tropicaux et une délicieuse brise marine font le charme unique de cette illustre cité, considérée comme la plus belle ville coloniale d'Amérique du Sud. Les douces nuits de Carthagène, illuminées de couleurs qui contrastent avec son histoire coloniale, en font la destination idéal pour les amoureux du romantisme.

Les Wayuu (ou Wayu, Wahiro) sont un peuple amérindien, connus en espagnol sous le nom de Guajiros (province colombienne de La Guajira), et qui vivent à la frontière de la Colombie et du Venezuela. Ce peuple amérindien est le plus important de Colombie et du Venezuela quant au nombre d'habitants, avec 8 % de la population de l'État vénézuélien Zulia et 45 % de la population du département colombien La Guajira, soit plus de 500 000 personnes.

Les Kogis. Au nombre de 12 000 environ, les indiens Kogis sont les derniers héritiers des Tayronas, l'une des plus grandes sociétés précolombiennes du continent sud-américain. Repliés dans les hautes vallées de la Sierra Nevada de Santa Marta, ils ont développé leur culture au cœur de ce territoire qui présente une variété unique de climats et d'écosystèmes. Pour eux, plus qu'une montagne, la Sierra Nevada représente le cœur du monde, la Mère terre, qui a transmis au peuple kogi son code moral et spirituel. La terre ne peut être réduite à un simple espace géographique à même d'être exploité

Avis

Déposer votre avis sur ce circuit


Soyez le premier à déposer un avis

Pour Colombie, de la zone du café à la côte Caraïbe
Votre note :
Recharger

Ajouter à la
sélection
Supprimer de la
sélection

Facebook
Twitter
Google Plus

Envoyer à un ami

Séjours similaires

Ligurie, Les Cinque Terre et le Golfe des poètes
Ligurie, Les Cinque Terre et le Golfe des poètes

Randonnée itinérante

Italie

7 jour(s)

A partir de 735 €

Rencontre avec les Cévennes et son terroir
Rencontre avec les Cévennes et son terroir

Randonnée en étoile

Cévennes

7 jour(s)

A partir de 850 €