Contact 04 92 45 04 29

G15 - Le chemin de Compostelle en Queyras

Rando à pied - Liberté - Randonnée itinérante

Retour
Vous aussi donnez votre avis !
  • Randonnée liberté sur le chemin de Compostelle en Queyras
    Randonnée liberté sur le chemin de Compostelle en Queyras
  • Randonnée liberté sur le chemin de Compostelle en Queyras
    Randonnée liberté sur le chemin de Compostelle en Queyras
  • Randonnée liberté sur le chemin de Compostelle en Queyras
    Randonnée liberté sur le chemin de Compostelle en Queyras

Spécifications du circuit

Réference : DLIBG15

Activité : Rando à pied

Niveau physique :

Formule : Liberté

Type : Randonnée itinérante

Destination : Queyras

Durée : De 7 à 9 jours

Portage : Sac à porter 4 jours

Hébergement : RefugeGîte d'étape

Date du prochain départ : Nous consulter

Prix à partir de : 380


Télécharger / imprimer la fiche descriptive

Télécharger / imprimer le bulletin d'inscription

Réserver

Le séjour

Vous voilà, en randonnée liberté, sur le chemin des pélerins, qui quittaient le Piémont pour rejoindre la grande route de Saint Jacques de Compostelle. Si le passage privilégié était pour de nombreux pélerins le col de Montgenèvre, pour beaucoup d'autre il fallait l'éviter : entre guerres de religions, épidémies ou autre catastrophes, il fallait trouver une route plus sûr. Le passage du Queyras permettait d'éviter celà, mais le franchissement des gorges n'en restait pas moins un obstacle à franchir, pour rejoindre le Val Durance et un itinéraire plus serein.

 

Nos points forts…

  • Un itinéraire chargé d'histoire
  • Un départ à la carte
  • Un itinéraire personnalisé par une équipe de terrain

Programme

Jour 1

Rejoindre Briançon (ou directement le lieu de départ de la randonnée)
 
Visite possible de la vieille ville de Briançon intra-muros
Visite guidée avec conférencier :     Contact Service du Patrimoine
Tél: 04 92 20 29 49 ou patrimoine@mairie-briancon.fr   
 
Transfert en fin de matinée à Cesana en Italie
Bus régulier de Briançon à Oulx / environ 45 mn de trajet (6,50€ en 2011). Départs possibles de la gare SNCF ou de la Place du Champ de Mars (à la porte de la vieille ville)
 
Pour rejoindre le lieu de départ de l randonnée depuis l'Italie :
Les personnes qui arriveront par le train en gare italienne de Oulx ou par l'autoroute et le tunnel du Fréjus, peuvent rejoindre directement Césana.
En fin de circuit, il suffira de reprendre le bus régulier au départ de Briançon pour retrouver son véhicule à Césana ou rejoindre directement la gare de Oulx.
 
Après-midi : Randonnée de Cesana (1350m) à Thiures (1650m)
Cesana Torinese est sur les traces d'une voie romaine. Durant le haut Moyen Âge, cette voie perdit de son importance pour le commerce mais la conserva au niveau de l'utilisation militaire. En 1343 naquit la République des Escartons*, sur un territoire qui est actuellement à cheval entre l'Italie et la France. Cézanne se trouvera dans l'écartons d'Oulx jusqu'à la fin de 1713, quand elle fut cédée à la Savoie par le traité d'Utrecht. Son patrimoine est riche et son église Saint jean Baptiste vaut le détour. Le chemin remonte la rive gauche de la rivière Ripa pour atteindre en moins d'une heure le petit village de Bousson ou l'on découvre l'église Notre dame des Neiges, la chapelle du Saint Esprit et la « Maison des Pierres sculptées » qui est aujourdhui en ruine. L'un des murs de la façade comporte 14 panneaux de pierre sur lesquels sont sculptées des épigraphes en français invitant à une pratique religieuse austère.  Pour rejoindre le charmant petit hameau de Thures, première étape de ce pèlerinage il faut poursuivre le long de la petite chaussée qui remonte le flanc de la montagne et les anciennes terrasses de culture. Ses grandes maisons en pierre, ses fenils, ses toits en mélèze sont typiques de l'habitat montagnard et Piémontais. Le Refuge est sur la petite place du village en face d'une belle fontaine octogonale datée de 1623 qui a sculptées sur la pierre les symboles du Dauphiné. La construction qui remonte à l'an 1714 a été renouvelée pendant les années 90 en gardant le plus possible les structures originelles, utilisant les matériaux et les techniques d'autrefois.
Nuit au gîte
Dénivellations : + 350 m, - 50 m                               Temps de marche : 3h00
 
*La "République des Escartons" faisait partie du Dauphiné. Ce territoire était celui du Briançonnais ou bailliage de Briançon. Il était situé dans les Alpes Cottiennes, entre le col du Mont-Cenis et le col du Montgenèvre, dans un triangle formé approximativement  par les villes de Grenoble et Gap en France et par la ville de Turin en Italie: La "République" des Escartons était constituée par cinq Escartons (carte): les Escartons de Briançon et du Queyras aujourd'hui dans le département des Hautes-Alpes en France et par les Escartons d'Oulx, de Pragela (Pragelato) et de Château-Dauphin (Casteldelfino) aujourd'hui dans le Piémont en Italie. ( http://escarton-oulx.eu)


Jour 2

Thiures (1650m) - Col des Thiures (2797m) - Roux d'Abriès (1750m)
Le chemin traverse le village et s'engage sur une piste d'alpage dans un immense vallon montagnard. De nombreux chalets et des troupeaux occupent le lieu. Le long du chemin vous rencontrez de nombreuses croix, témoignage de la ferveur chrétienne des populations montagnardes. Après 2 heures de marche, la piste laisse la place à un chemin qui va se raidir progressivement pour atteindre le col d'altitude frontière entre l'Italie et la France (borne frontière). Vous entrez dans le Parc naturel du Queyras, en bas de la belle descente dans l'alpage vous pouvez découvrir les ruines du hameau de La Montette et sa petite chapelle. La piste forestière permet de rejoindre Le Roux, en passant devant la chapelle Saint Antoine. Le Roux a été le chef-lieu d'une paroisse, consacrée à Saint-Jean Baptiste.
Dénivellations : +1150 m, -1050 m                Temps de marche : 7h00
Pas de possibilité de transfert des bagages


Jour 3

Roux d'Abriès (1750m) - Abriès (1550m) - Aiguilles (1500m)
Le chemin rejoint la petite chapelle Saint Bathélémy. Le peu que nous savons sur son histoire est qu'elle remonte au moins à la fin du XVIIème siècle, car elle fut reconstruite en 1680 grâce à un financement royal. Puis un très beau sentier dans le mélézin avec oratoire et croix permet d'atteindre Abriès, l'un des plus gros villages du Queyras.
Au Moyen-Age, Abriès fut particulièrement prospère dans le domaine commercial, avec sa situation privilégiée entre le Queyras et l'Italie. Flânez dans les ruelles à la découverte des pierres écrites gravées dans les murs. Dates, initiales, dédicaces ou encore le w, abréviation de « vive », ces pierres étaient gravées par des habitants du village. Le chemin de croix, en balcon sur la vallée du Guil permet de découvrir une petite chapelle-calvaire, l'oratoire de N.D des 7 Douleurs. Une petite descente pour rejoindre la vallée et c'est le village de Aiguilles avec notamment son Eglise St-Jean Baptiste.
Dénivellations :  +200m, -300m, + 300m, -300m                   Temps de marche : 5h30
Possibilité de transfert des bagages


Jour 4

Aiguilles (1500m) - Souliers (1850m)
Splendide traversée en balcon sur la vallée par le « sentier des chapelles ». Le sentier rejoint les ruines du Chalvet des Borels ou sa remarquable chapelle pastorale Saint Elisabeth (Notre Dame de la Visitation) est en cours de rénovation. On découvre le hameau de Meyriès et ses chapelles Saint Jacques, Saint Philippe et Saint-Roch. On rejoint ensuite le hameau inhabité de Rouet et sa célèbre chapelle dédiée à Saint Charles de Borromée. Toutes ont été édifiées vers 1687, après la révocation de l'Edit de Nantes, grâce à des subsides royaux. Le chemin traverse ensuite une belle pinède pour rejoindre la petite chaussée conduisant au charmant hameau de Souliers admirablement perché sur la vallée. Très belle vus sur la vallée et la forteresse de Château Queyras. Nuit au gîte-refuge
Dénivellations : +550 m, - 200 m                  Temps de marche : 5h00
 
NOTA : si vous avez atteint vers 12h00 le hameau de Rouet (1800 m), les bons marcheurs pourront éventuellement allonger la randonnée et rejoindre le fond de la vallée et le village de Château Queyras (1400 m) pour visiter sa célèbre forteresse (visite guidée possible).
De château Queyras, le chemin pour atteindre le hameau de Souliers empruntera alors le GR58 en direction du Lac de Roue (1850 m). Pour cette variante il faudra prévoir environ 45 mn de descente entre Rouet et le château, 1h00 de visite, et environ 2h30 pour remonter à Souliers (1850 m)
Possibilité de transfert des bagages


Jour 5

Souliers (1850m) - Brunissard (1795m) ou Chalp d'Arvieux (1685m)
Le sentier passe devant la chapelle et son petit cimetière (utilisés pour le tournage du film « le Bossu »!). Les pèlerins empruntaient certainement l'itinéraire par le lac de Roue (que vous avez parcouru si vous avez effectué le détour par Château Queyras la veille !) pour rejoindre la vallée de Arvieux mais si vous êtes en bonne forme nous vous proposons un superbe détour par la montagne et le très beau lac de Souliers à près de 2500 m. Du lac, quelques minutes de marche et voilà la réputée « Casse Déserte » du col d'Izoard. Le sentier plonge vers un petit canyon et les hameaux de Brunissard. et la Chalp d'Arvieux. On y découvre un temple dit Chapelle Evangélique, la chapelle Saint-Pierre, Saint-Paul. Les guerres de religion n'ont pas épargné la vallée très marqué par les Vaudois, puis par le protestantisme. Unique dans le Queyras, les campaniles ou « Tour du Procureur » sont toujours visibles. Nuit au gîte de Brunissard ou de la Chalp d'Arvieux.
Dénivellations : +750 m, -750 m                    Temps de marche : 5h30
Possibilité de transfert des bagages
NOTA : si vous ne souhaitez pas effectuer la randonnée par le lac de Souliers à 2500 m, vous pouvez raccourcir la randonnée et rejoindre directement Brunissard par le chemin en balcon (GR5) qui passe au lac de Roue (1850 m) et les hameaux :  Les Maisons et La Chalp
Dénivellations : - 200 m, + 150m       Temps de marche : 2h30 pour environ 7 km


Jour 6

Arvieux (1550m) - Refuge Furfande (2293m)
La paroisse d'Arvieux est attestée en 1212, elle abrite l'Eglise Saint-Laurent et de nombreuses chapelles dans tous ses hameaux. Le « sentier des Chapelles » se poursuit donc sur la vallée du Guil en direction de Villargaudin et sa chapelle dont on ignore la date de construction. Détruite en 1574 par les troupes protestantes elle était encore en ruines en 1701 ; elle a probablement été reconstruite vers 1733, date du tableau d'autel. Le sentier perd un peu d'altitude pour atteindre Les Escoyeres qui fut sans doute le plus ancien hameau du Queyras, situé au carrefour des voies romaines. Ici se trouvait un prieuré dès le XIIe siècle à l'emplacement actuel de la chapelle Sainte Marie Madeleine construite au XVIIe siècle dont les linteaux de portes sont réalisés avec la stèle romaine de Albanus Bussulus. Ce prieuré à partir du 15e siècle fut rattaché à l'abbaye de Boscodon ; la chapelle fut endommagée par les troupes protestantes en 1574 et reconstruite au 17e siècle ; la date 1700 est gravée sur la menuiserie de la porte ouest. Quant à la chapelle Saint Roch elle aurait été construite à la suite de la peste de 1720 ; elle est attestée en 1766 et 1788. Le chemin s'élève ensuite rapidement vers la montagne et les alpages de Furfande ou 80 chalets s'éparpillent sur un immense plateau, Jusqu'en 1968 les habitants d'Arvieux y montaient le 26 juillet pour faucher. Ensuite, ils y montaient le 16 août avec les vaches pour y rester jusqu'à la fin septembre. Aujourd'hui c'est un site classé et préservé. Nuit au refuge
Dénivellations : +150 m, -100 m, + 800 m                Temps de marche : 6h00
Pas de possibilité de transfert des bagages


Jour 7

Refuge Furfande (2293m) - Col Garnier (2293m) - Eygliers - Gare SNCF de Mondauphin (890m)
Pour éviter de devoir marcher dans le fond de la gorge du Guil, milieu très inhospitalier selon les époques et les saisons (crues, manque de gués…) les pèlerins empruntaient certainement ce passage par les alpages de Furfande et le col Garnier pour rejoindre le Val de Durance. Le chemin est long mais facile est assez rapide car il ne comporte pratiquement pas de dénivellation en montée. Une fois le col franchit, on atteint en moins de 2h le hameau de Gros (1385 m) ou l'on découvre sa chapelle Saint Barthélémy. Le sentier plonge ensuite vers la Font d'Eygliers et sa chapelle Sainte Marie-Madeleine avant d'atteindre le chef lieu Eygliers qui abrite les chapelles Saint Jean-Baptiste et des Pénitents et l'église du XVIe siècle comportant des Peintures murales évoquant le culte de Saint Jacques et le voyage de Compostelle.
Dénivellations : -100m, +100 m, -1390m                  Temps de marche : 6h00
Pas de possibilité de transfert des bagages
 
FIN DU SEJOUR EN GARE DE MONTDAUPHIN
TRANSFERT EN TRAIN DE MONTDAUPHIN A BRIANçON EN FIN D'APRÈS MIDI


NOTA
•    Si vous avez choisi le séjour 7 jours, il vous reste à rejoindre la gare SNCF de Montdauphin-Guillestre pour regagner Briançon
•    Si vous avez choisi le séjour en boucle en 9 jours, vous devez rejoindre votre hébergement (Soit à la place forte de Montdauphin, soit dans un autre hébergement alentour / consultez votre fiche hébergement) et poursuivre selon le programme ci-dessous.

Visite possible de la place forte de Montdauphin, une imposante citadelle de montagne construite par Vauban dans un site exceptionnel. La place forte fait partie des douze fortifications de Vauban inscrites par l'UNESCO sur la liste du patrimoine mondial
Visite guidée avec conférencier :    Contact Service du Patrimoine
T 33 / (0)4 92 45 42 40
www.mont-dauphin.monuments-nationaux.fr
(Tarif : 7,50 en 2011)
PROLONGATION DE MONTDAUPHIN A BRIANÇON EN 2 JOURS DE MARCHE
Jour 8
Montdauphin (1055m) – L'Argentière la Bessée (980m)
L'itinéraire traverse l'habitat d'Eygliers pour atteindre la « Croix de Hodouls » puis le charmant village de Saint Crépin. En 1494, le Roi Charles VIII dîne à Saint-Crépin. Le village est alors considéré comme « Village étape » : Louis XII, Louis XIII, Richelieu, Catinat, Vauban, Berwick et d'autres y séjournèrent. Et en 1799, le Pape Pie VI « transporté » en France, y coucha. Son Eglise de style roman tardif, consacrée en 1452 (première reconstruite dans le canton) et classée Monument historique. Le chemin traverse alors la vallée et la rivière La Durance pour remonter d'anciennes terrasses de cultures et atteindre Champcella (1300 m) et sa belle église. Le chemin va alors descendre vers L'Argentière ou l'on découvre un riche patrimoine religieux, L'église Saint-Apollinaire, édifiée en 1400, et la chapelle Saint-Jean, édifiée au XIIe siècle, de style roman-lombard, rappelle l'implantation d'une ancienne commanderie des chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem au XIe siècle.
Dénivellations : +550 m, -550 m                    Temps de marche 6h00
 
Jour 9
L'Argentière la Bessée (980m) – Briançon (1270m)
Le chemin contourne le bourg et s'enfonce dans la vallée de la Vallouise. On peut apercevoir « le Barry de la Bâtie », très improprement appelé le Mur des Vaudois, construit en 1376 pour s'opposer aux bandes de pillards ou servir de frontière et barrière douanière et sanitaire entre le Briançonnais et l'Embrunais.  Il n'a strictement rien à voir avec les Vaudois !
Après avoir atteint le village des Vigneaux, le sentier s'élève vers un petit plateau avant de redescendre vers le village de Prelles qui était une étape importante sur cette route du pélerinage de St Jacques de Compostelle venant de Turin. Celà se traduit par un foisonnement de chapelles, calvaires et oratoires jusque dans les vallons les plus reculés de la commune et vers les plus hauts alpages, ou dans les hameaux perchés dont "Bouchier" et sa chapelle Saint Hippolyte, de construction très ancienne puisque fondé le long de la voie romaine Cottia per Alpem. L'itinéraire traverse la vallée, passe devant la chapelle Saint Jean annonçant l'arrivée prochaine à Villard Saint Pancrace ou la découverte de son église et de sa belle Chapelle de Saint Pancrace viendront terminer en beauté ce pèlerinage alpin !
Dénivellations : +500 m, -350 m                    Temps de marche 5h30
 
FIN DU SEJOUR A BRIANçON EN FIN D'APRÈS MIDI

Dates / Prix

Privatisez votre séjour !
Vous souhaitez partir randonner en couple, entre amis ou en famille ?

Choisissez votre formule d'hébergement, d'accompagnement ainsi que votre date de départ et nous organisons vos vacances selon vos envies !

Demandez votre devis personnalisé : contact@randoqueyras.com

LE PRIX COMPREND
  • Les frais d'organisation de votre séjour
  • L'hébergement en demi-pension
  • La fourniture du dossier de randonnée (voucher de réservations, carnet de route détaillé, cartes au 1/25000...)
LE PRIX NE COMPREND PAS
  •  
  • Les trajet en bus du jour 1 entre Briançon et Césana (10€ en 2014) ou de Oulx à Césana si vous arrivez par l'Italie.
  • Le trajet en train entre Montdauphin-Guillestre et Briançon (10,00 € en 2014) pour le circuit 7 jours.
  • Les repas de midi (sur commande auprès des hébergeurs ou possibilité de commerces dans les villages)
  • Le transfert de vos bagages (sur demande, en supplément)
  • Les boissons et dépenses personnelles.
  • L'équipement individuel.
  • L'assurance annulation (2,2%).
  • L'assurance Frais de recherche et secours - Assistance – Rapatriement (1 %).
  • Tout ce qui n'est pas dans "Le prix comprend"

Fiche pratique

ACCUEIL

POUR REJOINDRE BRIANÇON LE DEPART DU SEJOUR 

            Vous venez en train

Renseignements : SNCF 3635 (0,34 €/mn) ou sur www.voyages-sncf.com

En venant du nord :

. Liaison quotidienne par train couchette de Paris à Briançon (gare d'Austerlitz)

. Ligne TGV vers Valence et Grenoble puis correspondances par TER pour Briançon

En venant du sud :

. Ligne TER Marseille-Briançon

 

            Vous venez en train depuis Paris avec arrivée en gare de OULX (Italie)

Les trajets entre Paris et Oulx, durent un peu moins de 5h, il y en a 2 par jour. Pour plus de détails, veuillez consulter : www.trenitalia.com

Descendre en gare de Oulx ou une navette assure les transferts pour rejoindre la France et Briançon (Information et réservation : www.05voyageurs.com ou tel 04 92 502 505.

 

ATTENTION…Si vous optez pour cette solution, ne rejoignez pas Briançon pour descendre du bus au bourg de CESANA (environ 20 mn depuis la gare de Oulx) qui est le départ pédestre du circuit. Vous pourrez profiter de Briançon au retour en fin de séjour.

 

            Vous venez en voiture

ATTENTION ! Suite à l'éboulement au printemps 2015 d'un tunnel au niveau du barrage du Chambon entre Grenoble et Briançon par La Grave, voici les modalités d'accès conseillés:

 

Par le  nord :

1ère possibilité : Depuis Grenoble par la Mure et Gap. Ensuite suivre la direction Embrun par la RN 94 puis Guillestre porte d'entrée du Parc Régional du Queyras. Prendre la D902 puis suivre les indications « Stations du Queyras ».

 

2e  possibilité : Depuis Grenoble rester sur l'autoroute  A51 direction Sisteron. Franchir le Col de Lus la Croix Haute, puis rejoindre Veyne, Gap. Ensuite suivre la direction Embrun par la RN94 puis Guillestre porte d'entrée du Parc Régional du Queyras. Prendre la D902 puis suivre les indications « Stations du Queyras ».

 

3e  possibilité : Par Chambéry – Autoroute de la Maurienne -Tunnel du Fréjus (au péage prendre un aller-retour valable 7 jours) 

Attention au GPS qui veut vous conseiller d'atteindre Briançon par Bardonecchia et le col de l'Echelle mais fermé l'hiver !

Au péage à la sortie du tunnel coté italien, continuer sur l'autoroute direction Turin. Sortir à Oulx et prendre direction Cesana – Sestrière - Col de Montgenèvre/Francia. Du col de Montgenèvre (frontière) vous gagnez Briançon puis Guillestre (1h30 mn de trajet depuis le tunnel)

 

Important : à l'heure où nous écrivons ces lignes, un tunnel est en cours d'ouverture et pourrait permettre le passage aux véhicules entre Grenoble et Briançon par le Col du Lautaret. Restez informez en consultant le site www.inforoute05.fr .

               

Le Conseil régional a mis en place la possibilité d'obtenir un Pass pour le tunnel à un tarif réduit : 16.50€ par passage. Les réservations sont obligatoires, et les billets vous sont envoyés par voie électronique dans un délai de 48h00 minimums, anticipez !

 

 Réservation uniquement par le site internet :

http://www.serrechevalier-reservation.com/fr/pass-frejus/index.html

                           

Par le sud, Valence ou Sisteron - Gap - Embrun - Guillestre.

Depuis Guillestre, suivre la direction « Queyras » (D 902), puis la D 947.

                                

Taxi

Le Guilazur au 06 80 21 77 22

Taxi Durosne au 06 60 76 51 29 ou 06 15 37 28 67

 Transports Petit Mathieu au 04 92 46 71 56 ou 06 07 83 93 58

            Parking à Briançon

Durant le séjour, vous avez la possibilité de stationner votre véhicule :

-       sur le petit parking de la gare (souvent plein). Ce parking est éclairé et aucun problème n'est à déplorer depuis que nous l'utilisons !

-       dans l'un des parkings souterrains et surveillés situés à environ 3 km de la gare, « LE VAL CHANCEL » (près de la caserne du 159e RIA) ou « LE PROREL » (près du télécabine du même nom). S'adresser au 04.92.20.59.88 (environ 20 € pour 7 jours)

La gare est à environ 20 minutes à pied depuis ces parkings mais vous pouvez utiliser les transports en commun (renseignements TUB 04 92 20 47 10) où un taxi (Allo -Taxi Briançon : 06 03 68 76 47)

 

Parking à la gare de Montdauphin-Guillestre

Le parking de la gare est souvent fréquenté et le stationnement de longue durée n'est pas souhaitable. Vous pouvez vous garer sur le "parking de Saint-Guillaume", à environ 500 mètres de la gare (prendre la RN 93 direction Guillestre puis prendre la première route à gauche en face de l'hôtel « La taverne du Roy ».

DISPERSION

Le dernier jour de randonnée
Si vous choisissez le circuit 7 jours avec fin du circuit à Montdauphin, de nombreux trains assurent plusieurs fois par jour le trajet entre la gare de Montdauphin-Guillestre et Briançon.
Renseignements : SNCF 3635 (0,34 €/mn) ou sur www.voyages-sncf.com

NIVEAU

3 chaussures
Journées de 5 à 7 heures de marche comportant une dénivellation positive moyenne de 700 à 900 m. Randonnée sur sentier bien tracé la majeure partie du circuit avec des passages ponctuellement plus accidentés ou sur un terrain plus caillouteux.

HEBERGEMENT

  • En gîtes d'étape et refuges confortables équipés de douches chaudes.
  • Possibilité de chambre de 2 (avec supplément) selon les étapes et les hébergements.
 
La formule gîte et refuge offre un hébergement réservé presque essentiellement aux randonneurs. Les nuits s'organisent en chambres collectives (de 4 à 12 personnes selon les gîtes) avec sanitaires dans les chambres ou à l'étage. Le repas et le petit-déjeuner sont préparés par nos hôtes.
La restauration servie dans les hébergements est équilibrée et variée. La cuisine est copieuse, traditionnelle et adaptée au programme des randonneurs. Les repas froids de midi sont à votre charge. Vous trouverez dans les villages les commerces nécessaires à vos achats. Si vous le souhaitez, vous pouvez également réserver auprès des hébergeurs vos repas froids du lendemain. Il suffit de les commander à votre arrivée.

PORTAGE DES BAGAGES

Pas de possibilité de transfert de bagages :
·       Les jours 1 et 2 entre Césana et Thures puis pour rejoindre la France et le village du Roux d'Abriès.
·       Les jours 6 et 7 pour monter au refuge de Furfande et rejoindre Montadauphin
Sur ces étapes, vous devrez prévoir dans votre sac à dos vos affaires nécessaires au séjour.
 
Possibilité de transfert de bagages (avec supplément)
·       Les jours 3, 4 et 5 entre le village du Roux et le village de Arvieux
Si vous souhaitez alléger votre sac à dos et faire transporter quelques affaires entre les gîtes par le « Service Sherpa » du Queyras (taxi local) il est possible d'organiser ce transfert avec un supplément au coût du séjour. Vous devrez alors prévoir un grand sac poubelles (50 L) pour ce transport.

GROUPE

Départ assuré à partir de 1 personne

ENCADREMENT

Séjour en liberté sans accompagnateur.

DOSSIER DE RANDONNEE

DOCUMENTS FOURNIS
-    Un carnet de route contenant le descriptif détaillé jour par jour  du circuit. Vous trouverez également les informations pratiques tel que les commerces ou services à disposition dans les villages.
-    Les cartes au 1/25 000e  IGN TOP 25 GPS qui couvrent votre itinéraire
-    Les « vouchers » ou bons d'échange que vous devrez remettre aux différents prestataires (hébergeurs, taxi…)

NOTA : Ces documents vous seront envoyés par nos soins lors du paiement du solde de votre séjour.

EQUIPEMENT INDIVIDUEL A PREVOIR

Vêtements :

En randonnée le principe des 3 couches reste l'équipement conseillé pour votre confort et votre sécurité.

  • un tee-shirt à manches courtes en matière respirante (fibre creuse).
  • un tee-shirt à manches longues en matière respirante
  • une veste en fourrure polaire
  • une veste coupe-vent imperméable et respirante (type gore-tex)

En fonction de la météo et de l'effort, vous pourrez toujours choisir le concept le plus efficace. En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut suffire. Par temps de pluie, neige ou vent, il suffit de rajouter la veste imperméable. Par grands froids, ou lors des pauses en altitude, la veste polaire est un complément indispensable sous la veste coupe-vent.

              

Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement et donc proscrire le coton. Préférez la laine, la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud aussi longtemps que possible. La sueur est l'ennemi du randonneur, car elle humidifie les vêtements et vous refroidi lors des pauses.

 

  • L'équipement vestimentaire conseillé pour randonner
  • 1 chapeau de soleil ou casquette.
  • 1 bonnet ou tour de cou multifonction type BUFF© et 1 paire de gants léger pour se protéger du froid en altitude
  • 2 tee-shirts manches courtes adaptés à l'effort (en matière respirante)
  • 1 sous-pull à manches longues également adapté à l'effort
  • 1 veste en fourrure polaire.
  • 1 veste coupe-vent imperméable et respirante avec capuche si possible (type gore-tex ou équivalent)
  • 1 cape de pluie ou une housse de protection du sac à dos pour le mauvais temps (souvent intégrée dans les sac)
  • 1 pantalon de trekking ample
  • 1 short ou bermuda adapté à la marche
  • 1 paires de chaussettes de randonnée, hautes adaptées à la marche

                                         

                                           

Le matériel indispensable

  • 1 sac à dos de 30/35 litres à armature souple, muni d'une ceinture ventrale
  • 2 bâtons télescopiques
  • 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables, à semelle type Vibram Penser à « tester » auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps (chaussures basses déconseillées à partir des séjours de niveau 3 chaussures)
  • 1 grand sac plastique permettant de protéger l'intérieur du sac à dos.
  • 1 paire de lunettes de soleil d'excellente qualité.
  • 1 thermos pour une boisson chaude ou froide
  • 1 gourde (prévoir minimum 1,5l/pers) ou poche à eau type « Camel back » avec pipette.
  • 1 petite boite plastique hermétique, gobelet, couteau et fourchette pour les pique-niques,
  • des vivres de courses de votre préférence (nous vous en donnons également en complément)
  • 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre votre argent, carte d'identité, carte bancaire, carte vitale, contrat d'assistance (le reste de vos papiers et clé de voiture peuvent être confié à l'hôtel durant le séjour)
  • 1 couverture de survie
  • papier toilette avec un petit briquet pour le bruler
  • crème solaire indice 4
  • appareil-photo et/ou jumelles (facultatif).

 

 

Pour le soir à l'hébergement

  • nécessaire de toilette
  • vos affaires de rechange
  • boules Quiès ou tampon Ear (facultatif).
  • 1 maillot de bain (selon les hébergements)
  • 1 draps sac (Obligatoire dans tous les hébergements sauf hôtel où les draps sont fournis)

 

Pharmacie personnelle (votre guide à également une pharmacie collective)

  • vos médicaments habituels.
  • médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence.
  • bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 8 cm de large.
  • des jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes.
  • double peau (type Compeed ou SOS ampoules).

En savoir plus

SÉCURITÉ
Nous tenons à vous mettre en garde sur l'efficacité du portable en milieu montagnard. En effet, si les villages sont bien couverts par les réseaux de téléphonie mobile, sachez que de très nombreuses zones d'ombre subsistent en altitude et que votre appareil peut s'avérer inutile de longues heures dans la journée. Toutefois si un réseau est présent, en cas de besoin nous vous conseillons de composer le 118 sur le secteur italien les jours 2 et 3, puis le 112 qui est le numéro d'appel d'urgence prioritaire.
 
CARTOGRAPHIE
Carte IGN Briançon-Sestrière au 1/25000
Cartes TOP 25 IGN 3637OT et 3537ET et carte LIBRIS « Queyras Ubaye » au 1/60 000
 
ATTENTION… Les itinéraires détaillés ci-dessous ne sont qu'indicatifs. Ils sont réservés à de bons marcheurs et empruntent uniquement les sentiers balisés (GR rouge et blanc) du tour du Queyras ou les « sentiers de Pays » balisés en jaune ou en rouge. Ceux-ci sont facilement repérables tout au long du chemin à l'aide des marques peintes régulières et de panneaux indicateurs aux intersections.
Les temps de marche sont basés sur les usages de la randonnée soit un dénivelé positif de 350 m/heure dans les ascensions, pour un dénivelé négatif d'environ 500 m/heure dans les descentes, et d'une vitesse moyenne de marche de 3,5 km/h sur les parties plates. Ces évaluations respectent les informations que vous pouvez trouver sur le terrain (départ des balades par exemple) ou mentionnées dans les divers guides de randonnée.
Sur cet itinéraire, vous marchez bien sûr sous votre propre responsabilité. La base de la sécurité pour randonner en montagne est de savoir lire une carte IGN au 1/25 000 en association avec l'emploi d'un altimètre, voire d'une boussole.
Il vous appartient de vous renseigner auprès des hébergements ou des Offices du tourisme de l'évolution météorologique (bulletins affichés) ou d'appeler le répondeur météo au 08 92 68 02 05.
Destinations Queyras ne peut en aucun cas être tenu pour responsable d'un problème quel qu'il soit, survenu pendant le parcours de votre randonnée ( état du sentier, niveau physique pas adapté au circuit, mauvaise appréciation d'un horaire, erreur de lecture de la carte…).
Les sentiers mentionnés dans ce programme permettent d'aller d'un gîte à l'autre sans devoir utiliser les transports en bus ou taxi. Si vous deviez utiliser les services d'un transporteur pendant ce séjour (mauvais temps, retard, fatigue excessive, égarement ou autres imprévus…) ceux-ci restent évidemment à votre charge et sous votre responsabilité.
Nous vous fournissons pour la durée du séjour les documents indispensables à la randonnée (carnet de route, cartes…).
 
BIBLIOGRAPHIE SUR LE QUEYRAS
Parc Naturel Régional du Queyras  aux éditions Gallimard, bien illustré et facile à lire.
L'Autre Versant  aux éditions Hesse, présente de superbes photographies de Christophe Sidamon-Pesson accompagnées des textes de Michel Blanchet.
Dentelles du Queyras et des vallées voisines, Ceillac au fil du temps, Fort Queyras, Cadrans Solaires du Queyras… dans la collection « Les Cahiers du Patrimoine », aux Éditions du Queyras
Quelques ouvrages rédigés par des anciens du pays évoquent également la vie de la région, hier et aujourd'hui, à l'image des livres de Céleste Fournier aux Éditions du Queyras, des mémoires de Philippe Lamour, personnage emblématique du Queyras, intitulées « Le Cadran Solaire », ou du recueil de souvenirs « Les Pieds en Queyras » d'Albert Borel.
Enfin pour les amateurs de littérature, les vallées queyrassines ont servi de cadre à de nombreux romans. Citons par exemple « Les Hauts Pays » de Philippe Lamour, ou, pour la période actuelle, « Le Dernier Refuge » de Nicolas Crunchant.
 

Avis

Déposer votre avis sur ce circuit


Soyez le premier à déposer un avis

Pour G15 - Le chemin de Compostelle en Queyras
Votre note :
Recharger

Ajouter à la
sélection
Supprimer de la
sélection

Facebook
Twitter
Google Plus

Envoyer à un ami

rando à la carte

Séjours similaires

L'intégrale Queyras en hôtel
L'intégrale Queyras en hôtel

Randonnée itinérante

Queyras

11 jour(s)

A partir de 750 €

Corse, de Piana à Calvi en gîte
Corse, de Piana à Calvi en gîte

Randonnée itinérante

Corse

7 jour(s)

A partir de 441 €