Contact 04 92 45 04 29

Randonnée sur le grand tour du Viso

Rando à pied - Accompagné - Randonnée itinérante

Retour
Vous aussi donnez votre avis !
  • Randonnée itinérante sur le tour du Mont Viso entre Queyras et Italie
    Randonnée itinérante sur le tour du Mont Viso entre Queyras et Italie
  • Randonnée itinérante sur le tour du Mont Viso entre Queyras et Italie
    Randonnée itinérante sur le tour du Mont Viso entre Queyras et Italie
  • Randonnée itinérante sur le tour du Mont Viso entre Queyras et Italie
    Randonnée itinérante sur le tour du Mont Viso entre Queyras et Italie
  • Randonnée itinérante sur le tour du Mont Viso entre Queyras et Italie
    Randonnée itinérante sur le tour du Mont Viso entre Queyras et Italie

Spécifications du circuit

Réference : DRAHRV

Activité : Rando à pied

Niveau physique :

Formule : Accompagné

Type : Randonnée itinérante

Destination : Alpes italiennes, Queyras, Italie

Durée : 7 jour(s) / 6 nuit(s) / 6 jour(s) d'activité(s)

Portage : Sac à porter 5 jours

Hébergement : Refuge

Date du prochain départ : Nous consulter

Prix à partir de : 695


Télécharger / imprimer la fiche descriptive

Télécharger / imprimer le bulletin d'inscription

Réserver

Le séjour

Le Mont Viso, avec une altitude de 3841m, également surnommé "roi de pierre" ou encore "le visible"  domine toute la plaine du Pô. S'élancer sur cette randonnée transfrontalière avec l'un de nos spécialistes du territoire, c'est sortir des itinéraires classiques proposés par de nombreux guides de randonnée, pour partir à la découverte de sentiers peu fréquentés et sauvages et renouer avec des hébergements intimistes et bien situés.

L'ambiance est véritablement alpine, nous marchons au pied des parois, avec pour compagnie la richesse d'une faune et d'une flore incroyable. Une escapade loin des foules qui vous fera sans doute découvrir des espèces endémiques, comme la salamandre de Lanza, qui ne vit nulle part ailleurs sur Terre !

 

Nos point forts : 

  • Un itinéraire sauvage et peu fréquenté
  • La richesse de la faune et de la flore
  • L'accueil des refuges admirablements situés
  • Un accompagnateur local connaissant parfaitement le massif 

Programme

Jour 1 :

(dimanche) :
Accueil par votre accompagnateur au gîte à Saint Véran à 18h30.
Présentation du séjour et préparation des sacs pour la semaine. 


Jour 2 :

(lundi) :
De Saint Véran  à Chianale (1850 m) par le tour de la Tête des Toillies (3175 m)
Un court transfert en navette locale jusqu'à la mine de Cuivre à 2300 m et nous débutons cette randonnée par un itinéraire « tout en douceur » en découvrant la haute vallée de la Blanche. Après 30 mn de marche, nous gravissons ensuite le col de la Noire avant de gagner le pied de la Tête des Toilies (3175 m) ou nous pouvons déjà admirer au loin le Mont-Viso. Nous quittons le Queyras en commençant la grande traversée de la crête sud de Costonne della Niera (3088 m) qui offre des panoramas uniques sur la face SO du Viso et sur la vallée. Quelques passages hors sentiers mais sans difficulté demandent un peu d'attention et nous arrivons facilement au col Longet (2660 m) frontière entre les Alpes de Haute Provence et l'Italie. Ici, de nombreux lacs rappellent la dernière glaciation et nous pouvons observer quelques vestiges militaires. La longue descente vers la Val Varaita est exceptionnelle, alternant lacs, torrent, alpages fleuris et doux mélézein pour gagner Chianale, l'un des plus beaux hameaux typiques et classés d'Italie. Nous visitons les merveilles de ce village, ici beaucoup d'anciens pratiquent encore un peu de langue française, vestige d'une culture occitane qui unissait les deux versants de la montagne. Nuit en Agriturismo (gîte d'étape)
Dénivellations : + 750 m,  - 1200 m               Temps de marche : 6h30


Jour 3 :

(mardi) : 
De Chianale à Bagnour (2019 m) par Le Passo della Losetta (2885 m)
Nous remontons le vallon di Soustra ou vaches, brebis, chèvres et chevaux gouttent aux joies de la liberté en montagne ! Le franchissement du Passo Dela Losetta à près de 2900 m ouvre une fenêtre gigantesque sur la face SO du Mont Viso, si familière au gens du Queyras ! Un petit aller-retour à la Punta Losetta à 3052 m permet de bénéficier de vues exceptionnelles sur la chaîne alpine. De nombreux bouquetins et chamois occupent les lieux et squattent parfois les vestiges militaires proches du col !
Une courte descente et nous gagnons le refuge Vallanta à l'architecture étonnante et bien intégrée (votre accompagnateur vous expliquera !). Nous saluons Livio, l'un des célèbres « vieux guide » de la vallée, qui a ouvert de nombreuses voies dans ce massif et beaucoup fait pour sa renommée avant de poursuivre par un large sentier jusqu'aux Granges Soulières ou nous devons « trouver » la petite sente en balcon qui nous conduira au charmant refuge, niché au creux d'une clairière.  La descente depuis le sommet de la Punta Losetta, de l'étage nival jusqu'aux anciennes terrasses de culture de la vallée nous permet de découvrir en une seule balade toutes les particularités et richesses de la montagne : névés persistants, roches colorées, alpages fleuris, arbres millénaires, torrent limpide, clairières verdoyantes… sans oublier l'une des plus belles forêt caractéristique d'« elvu » dans leur version occitane (là aussi votre accompagnateur vous expliquera !). Nuit en petit refuge avec douche chaude
Dénivellations : + 1030 m (+150 m pour le Pic),  - 865 m      Temps de marche : 7h00


Jour 4 :

De Bagnour à Alpetto (2275 m) par la Punta Malta (2997 m)
Il faut une météo clémente et une bonne connaissance du lieu pour s'aventurer dans le très sauvage vallon deï Duc. Un cheminement dans le « Bosco del allevé » nous conduit au pied de la Cima delle Lobie (3016 m) avant de suivre un cheminement dans l'immense pierrier qui accède à la Punta Malta à près de 3000 m. Nous pouvons admirer la face Sud du Viso et au loin l'immensité de la plaine du Pô. Il nous faut franchir quelques escarpements rocheux et gagner le Passo San Chiaffredo (2762 m) où nous retrouvons le GR classique du tour du Viso et la GTA.  Un joli sentier aménagé permet d'arriver en balcon au Passo Galarino (2728 m) qui marque le passage sur le versant Est du massif. Nous apprécions la douceur de la verdure en gambadant dans l'alpage en direction du refuge construit près d'un beau lac. Nuit en petit refuge avec douche chaude
Dénivellations : + 980 m, - 725 m       Temps de marche : 6h30


Jour 5 :

(jeudi) :
De Alpetto à Giacoletti par le Viso Mozzo (3019 m)
Aujourd'hui nous effectuons la grande traversée Est du massif, une journée plus facile mais néanmoins grandiose avec 2 cols, 7 lacs et l'ascension d'un 3000 ! Nous contournons les alpages pour atteindre le petit lac de Costa Grande et le refuge Sella (2634 m) véritable « camp de base » de l'ascension du Mont Viso. Remonter au dessus de l'immense lac du Viso à plus de 2600 m et traverser la moraine du glacier noir, enserrée entre les 1200 m de paroi du Viso et le versant Ouest du Viso Mozzo est digne des grands cols himalayens ! Nous nous offrons en option un superbe aller-retour au Viso Mozzo à plus de 3000 pour la vue sur la plaine du Pô et la chaine alpine. De retour au col, nous poursuivons prudemment la marche sur la moraine avant de retrouver un bon sentier qui plonge vers le lac Chiaretto à la couleur surprenante ! Nous découvrons déjà notre 4e lac de la journée mais la remontée vers notre refuge va nous offrir une véritable farandole de lacs tous plus beaux les uns que les autres ! Le refuge Giacoletti est posé sur le haut d'une moraine glaciaire à haute altitude et le panorama au coucher de soleil sur la face Nord du Viso et le couloir Coolidge est superbe. Sans oublier la visite des bouquetins pour récolter quelques grains de sel aux abords du refuge ! Nuit en petit refuge avec douche chaude.
Dénivelée : + 400 m pour le col, (+ 370 m pour le pic en option), - 400 m (- 770 m depuis le pic) + 470 m pour le refuge           Horaire : 5h30 ou 7h00 avec l'option au pic


Jour 6

(vendredi) :
De Giacoletti à Granéro par le tunnel de la Traversette et le Passo Sélliérino (2899 m)
Le refuge étant déjà à 2744 m, aujourd'hui nous commençons notre randonnée par de la descente ! Une pente raide le long d'une moraine où l'on sent la fraicheur de la glace prisonnière sous des mètres de roches conduit au départ du sentier « del Postino ». Ce chemin étroit a été rénové et équipé par endroit de cordes et chaînes par Andréa, le gardien du refuge. Il était emprunté par le facteur militaire lors du dernier conflit pour la distribution du courrier entre les différentes casernettes nichées dans les falaises ou sur les cols et dont on peut voir les ruines. Cet itinéraire demande de l'attention et de bonnes conditions météo mais lorsque les conditions sont réunies, il offre une randonnée de toute beauté pour rejoindre ensuite un large sentier muletier anciennement aménagé par les militaires. Ce chemin suit l'ancienne Route du sel du Moyen âge entre la Provence et le Piémont et comme les caravaniers de l'époque, nous délaisserons le col pour franchir le « Perthuis du Viso », un petit tunnel de 75 m creusé en 1480 à plus de 2915 m ! (lampe frontale obligatoire). Nous débouchons sur le versant français ou nous retrouvons le Queyras pour quelques minutes avant de remonter vers l'Italie grâce a une petite brèche assez raide. Cette crête issue de l'aiguille de la Traversette abrite de nombreux bouquetins car les lieux sont très peu fréquentés. La descente vers le lac Lungo (2350 m), assez compliquée en recherche d'itinéraire lors d'une nébbia épaisse, à récemment été balisée par les italiens ce qui offre plus de sécurité pour gagner le refuge. Installé sur une immense terrasse qui domine le Haut Pellice, ce refuge offre certainement les plus belles vues du secteur Viso ! Nuit en refuge avec douche chaude
Dénivelée : - 300 m, + 450 m, - 100 m, + 150 m, - 500 m                 Horaire : 5h30 


Jour 7

(samedi) :
Du Granéro à l'Echalp par le col de Vittona (2576 m)
Encore un beau départ en descente sur une belle moraine glaciaire avant de bifurquer vers un itinéraire méconnu qui reconduit sur la crête frontalière. Cet ancien sentier militaire serpente régulièrement dans un alpage très raide avant de trouver un petit passage sur un « faux col ». Nous voilà de retour en France, il nous reste à descendre vers le Queyras et nous pouvons admirer une dernière fois le Mont Viso qui nous aura accompagner chaque jour en nous dévoilant toutes ses faces !
Dénivelée : - 480 m, + 700 m, - 900 m           Horaire : 5h30
 
FIN DU CIRCUIT A L'ECHALP PUIS TRANSFERT EN TAXI A SAINT VERAN POUR 14H00
 

AVERTISSEMENT
En fonction de la météorologie, des conditions d'enneigement, d'une surcharge éventuelle d'un hébergement ou pour toutes autres raisons indépendantes de notre volonté, nous pouvons être amenés à exceptionnellement modifier ce programme. Notre implantation locale au cœur du Queyras nous permet de répondre au mieux à ces contraintes sans nuire à l'intérêt de votre séjour.

Dates / Prix

Privatisez votre séjour !
Vous souhaitez partir randonner en couple, entre amis ou en famille ?

Choisissez votre formule d'hébergement, d'accompagnement ainsi que votre date de départ et nous organisons vos vacances selon vos envies !

Demandez votre devis personnalisé : contact@randoqueyras.com

LE PRIX COMPREND
  • L'organisation du séjour
  • L'hébergement en demi-pension en gîte et refuge
  • Les repas froids de midi fournis par les refuges
  • L'accompagnement par un professionnel de la montagne diplômé d'Etat
  • Le transfert en navette le jour 2 de Saint Véran à la mine de cuivre
  • Le transfert en taxi le jour 7 de L'Echalp à Saint Véran
LE PRIX NE COMPREND PAS
  • Les boissons personnelles
  • L'assurance multirisque 3,9%
  • Les tranferts en navettes pour aller et revenir à la gare

Fiche pratique

ACCUEIL

Le rendez-vous est fixé  le dimanche à 18h30 au départ du circuit à St Véran.

Rencontre avec votre accompagnateur et présentation du séjour.

 

Si vous arrivez en retard : en cas de retard de train ou sur la route, merci de prévenir Destinations Queyras au 04 92 45 04 29 ou 06 74 38 89 59 

 
ACCÈS
Si vous arrivez en train
Arrivée en gare de Montdauphin-Guillestre, sur la ligne vers Briançon.
 
En venant du nord : liaison quotidienne par train couchette Paris (gare d'Austerlitz) Montdauphin-Guillestre ou liaison par TGV Paris-Valence ou Paris-Grenoble puis correspondances pour Montdauphin-Guillestre.
Attention, certaines propositions d'horaires vous font passer par Aix en provence ou Marseille, ce qui est beaucoup plus long. Il faut bien se renseigner et privilégier la ligne passant par Valence ou Grenoble.
En venant du sud : ligne Marseille-Briançon.
 
De la gare au lieu de RDV
Un service de navettes assure le transfert entre la gare de Montdauphin-Guillestre et le Queyras. Contact et renseignement auprès de 05voyageurs au 04 92 502 505 
  

Accès en voiture

ATTENTION ! Suite à l'éboulement au printemps 2015 d'un tunnel au niveau du barrage du Chambon entre Grenoble et Briançon par La Grave, voici les modalités d'accès conseillés:

 

Par le  nord :

1ère possibilité : Depuis Grenoble par la Mure et Gap. Ensuite suivre la direction Embrun par la RN 94 puis Guillestre porte d'entrée du Parc Régional du Queyras. Prendre la D902 puis suivre les indications « Stations du Queyras ».

 

2e  possibilité : Depuis Grenoble rester sur l'autoroute  A51 direction Sisteron. Franchir le Col de Lus la Croix Haute, puis rejoindre Veyne, Gap. Ensuite suivre la direction Embrun par la RN94 puis Guillestre porte d'entrée du Parc Régional du Queyras. Prendre la D902 puis suivre les indications « Stations du Queyras ».

 

3e  possibilité : Par Chambéry – Autoroute de la Maurienne -Tunnel du Fréjus (au péage prendre un aller-retour valable 7 jours) 

Attention au GPS qui veut vous conseiller d'atteindre Briançon par Bardonecchia et le col de l'Echelle mais fermé l'hiver !

Au péage à la sortie du tunnel coté italien, continuer sur l'autoroute direction Turin. Sortir à Oulx et prendre direction Cesana – Sestrière - Col de Montgenèvre/Francia. Du col de Montgenèvre (frontière) vous gagnez Briançon puis Guillestre (1h30 mn de trajet depuis le tunnel)

 

Important : à l'heure où nous écrivons ces lignes, un tunnel est en cours d'ouverture et pourrait permettre le passage aux véhicules entre Grenoble et Briançon par le Col du Lautaret. Restez informez en consultant le site www.inforoute05.fr .

 

Le Conseil régional a mis en place la possibilité d'obtenir un Pass pour le tunnel à un tarif réduit : 16.50€ par passage. Les réservations sont obligatoires, et les billets vous sont envoyés par voie électronique dans un délai de 48h00 minimums, anticipez !

 

 Réservation uniquement par le site internet :

http://www.serrechevalier-reservation.com/fr/pass-frejus/index.html

 

 

Par le sud, Valence ou Sisteron - Gap - Embrun - Guillestre.

Depuis Guillestre, suivre la direction « Queyras » (D 902), puis la D 947.

 
Parking : vous pouvez laisser votre véhicule sur l'un des parkings à proximité du gîte

DISPERSION

Fin du séjour le jour 7 (samedi) vers 14h30 à Saint Véran
 
Pour les participants venus en train, transfert en bus local à la gare de Montdauphin-Guillestre
 
Possibilité de nuit supplémentaire
Si vous désirez prolonger votre séjour et ne repartir que le lendemain, nous pouvons vous réserver une nuit supplémentaire chez notre partenaire hébergeur à Saint Véran   
 

NIVEAU

4 à 5 chaussures
Grande forme. Ce tour est réservé à de bons randonneurs possédant une expérience de la marche en montagne et un bon équipement. Les étapes sont en général de 6 à 7 heures de marche. Quelques brefs passages vous demanderont de l'attention et quelquefois vous devrez « poser les mains » pour vous aider à progresser mais n'oubliez pas que votre accompagnateur sera là pour vos aider !
Les terrains abordés sont des terrains de haute montagne ou les sentiers ne sont pas toujours bien marqués et l'altitude élevée de certains cols et refuges nécessitent une bonne forme physique au moment du départ. Les chaussures à tige haute et les bâtons de marche sont obligatoires sur ce circuit.

HEBERGEMENT

1 nuit en gîte à Saint Véran
1 nuit en Agriturismo à Chianale, petit village italien classé
4 nuits en refuges de montagne merveilleusement situés en chambres collectives ou petits dortoirs selon la disponibilité (douche possible tous les soirs et drap sac OBLIGATOIRE)
 
Le repas et le petit-déjeuner sont préparés par nos hôtes.
La restauration servie dans les gîtes d'étape est équilibrée et variée. La cuisine est copieuse, traditionnelle et adaptée au programme des randonneurs.
Les repas froids pris au cours de la randonnée sont réservés auprès des hébergements ou préparés par l'accompagnateur à l'aide des produits et commerces locaux.

PORTAGE DES BAGAGES

Sur ce circuit, nous n'avons évidemment pas d'accès routier permettant le transport des bagages aux refuges. Vous devrez porter vos affaires personnelles nécessaires pour le soir mais en suivant nos conseils il est possible de limiter énormément le poids du sac. Afin de réduire au maximum la charge. nous prenons chaque jour un pique-nique fourni par le refuge.

GROUPE

Départ assuré pour 5 participants
Groupe limité 10 personnes
 
Si vous êtes un groupe constitué :
Pour une association, un comité d'entreprise, une famille ou un groupe d'amis désirant randonner ensemble à des dates autres que celles programmées, nous restons à votre disposition pour vous organiser cette randonnée en accord avec vos attentes (devis étudié en fonction du nombre de personnes). N'hésitez pas à nous contacter.

ENCADREMENT

Accompagnateur en montagne diplômé d'état connaissant parfaitement le massif du Viso
Professionnel de la montagne, il s'engage à :
- Gérer au mieux le déroulement de votre randonnée en toute sécurité : choix de l'itinéraire, rythme de progression, logistique, santé, adaptation aux aléas météorologiques, organisation d'un secours...
- Assurer la dynamique et la cohésion du groupe.
- Vous faciliter l'approche du milieu montagnard et vous faire partager avec passion ses connaissances pour la nature.
- Etre disponibles et à votre écoute.
 
SÉCURITÉ
Les territoires de montagne éloignés des zones d'habitation restent souvent à l'écart de la couverture de la téléphonie mobile ou sont affectés par de nombreuses zones d'ombre imprévisibles. Sur le secteur du Mont Viso, le réseau radio français n'est pas présent mais sur de nombreuses parties de l'itinéraire il est possible d'obtenir un contact avec le service de secours du PGHM de Briançon. Pour vous assurer une sécurité maximale, les professionnels de Destinations Queyras sont équipés de radio VHF autorisant cet accès direct aux services de secours en montagne.
 
Votre accompagnateur reste le seul juge du programme qu'il peut modifier à tout instant en fonction des conditions météorologiques, du niveau des participants, ou tout autre raison pouvant nuire à la sécurité du groupe et au bon déroulement du séjour.

EQUIPEMENT INDIVIDUEL A PREVOIR

Le poids du sac est l'ennemi n° 1 ! N'emmenez rien de superflu.
Nous vous conseillons de confectionner votre sac à dos en respectant la liste ci-dessous, et n'oubliez pas que l'on peut faire un peu de lessive dans les refuges !
 
Les bâtons de marche
Sur cet itinéraire, pour votre sécurité et votre confort de marche il est obligatoire d'être équipé d'une paire de bâtons télescopiques (3 brins conseillés).
 
Pour randonner :
- Sac à dos de taille moyenne (35 à 45 L)
- couvre sac pour la protection du sac à dos
- 2 paires de chaussettes de randonnée
- 1 t-shirt pour randonner
- 1 pantalon de marche et 1 short (pour le soir au refuge on peut prévoir un caleçon)
- 1 veste polaire
- 1 veste de montagne contre le vent ou la pluie, type gore tex ou équivalent (nous vous           déconseillons la cape de pluie peu adaptée aux sentiers d'altitude)
- 1 surpantalon léger de protection en cas de pluie ou neige
- 1 gourde de 1L, couteau,
- 1 petite paire de gants (laine ou polaire) et 1 bonnet pour le froid en altitude
- 1 casquette ou foulard pour le soleil
- 1 paire de lunettes de soleil de très bonne qualité
- 1 petite lampe frontale pour la nuit au refuge et pour le tunnel de Viso
- 1 petite pharmacie personnelle (élastoplast, pansements, médicaments personnels, crème solaire…)
 
Pour la toilette :
- 1 petite trousse de toilette (choisir des échantillons)
- 1 petite serviette de toilette en microfibres 
 
Pour le soir au refuge :
- 1 paire de chaussures très légères genre tongues ou sandales pour le repos des pieds le soir
- 1 à 2 t-shirt de rechange
- 1 drap sac pour dormir (obligatoire avec la nouvelle réglementation des refuges. Duvet inutile)

 

En savoir plus

L'ESPRIT DU SÉJOUR
Ce tour du Viso emprunte des itinéraires d'altitude parfois hors sentier. Il permet de marcher au pied des parois du massif du Mont Viso dans une exceptionnelle ambiance de haute montagne. À conseiller à tous ceux qui rêvent d'une escapade loin de la foule dans des paysages somptueux !
 
PRESENTATION DE LA REGION
Nommé le « roi de pierre » ou « le visible »  au cours de son histoire, le Mont Viso est le sommet le plus important des Alpes méridionales.
Issu du choc entre les plaques européennes et africaines et donc du plissement alpin associé au mélange de roches sédimentaires travaillé par un volcanisme important, le Mont Viso est devenu l'un des  sommets  métamorphiques le plus haut des Alpes !  gabbro, basalte, schistes lustrés, serpentine… devraient ravir les amoureux de la pierre, mais pour ceux qui préfère les fleurs, celles du Viso sont d'une richesse exceptionnelle. Souvent uniques, parfois endémiques du lieu, elles bénéficient d'un terroir quelquefois steppique à l'Est du massif, d'une influence méditerranéenne à l'Ouest, sans oublier les contraintes dues à l'altitude et à la rudesse du climat qui en font les cousines des fleurs des régions polaires !
 
Le tour du Viso est une randonnée transfrontalière qui débute dans le parc naturel régional du Queyras mais la grande majorité de l'itinéraire se déroule dans les vallées italiennes du Piémont.  Vous ne pourrez rester indifférent à la diversité des richesses naturelles de la haute Val Varaita, du Valle Pô et du Val Pellice, d'une incroyable et incomparable beauté confiée au Parc du Pô de la vallée de Cunéo.
 
Ses vallées constituent un noyau très ancien qui était un véritable refuge pour la faune alpine. Le Mont Viso, l'un des sommets les plus élevés de la chaîne alpine se situe proche de la plaine. D'ailleurs, aucune ceinture préalpine, formant une transition entre les montagnes et les plaines du pourtour, ne les sépare, comme cela arrive dans les Alpes centrales et orientales. Ces caractéristiques géomorphologiques ont engendré dans certaines zones une forte concentration d'éléments endémiques de flore et de faune.
 
Si la faune est composée de la majeure partie des espèces montagnardes, chamois, bouquetins, loups, chevreuils, aigles, tétras-lyres, lagopèdes pour ne citer que les pus connus, elle comporte également des valeurs naturelles que l'on pourrait qualifier d'inestimables telle que la salamandre de Lanzaï, espèce endémique du Viso que vous ne croiserez nulle part ailleurs sur la terre !
 
CARTOGRAPHIE
Cartes TOP 25 3537ET et carte LIBRIS « Queyras Ubaye » au 1/60 000

Avis

Déposer votre avis sur ce circuit


Soyez le premier à déposer un avis

Pour Randonnée sur le grand tour du Viso
Votre note :
Recharger

Ajouter à la
sélection
Supprimer de la
sélection

Facebook
Twitter
Google Plus

Envoyer à un ami

le viso en liberté

Séjours similaires

Traversée de la Corse, GR20 Sud
Traversée de la Corse, GR20 Sud

Randonnée itinérante

Corse

6 jour(s)

A partir de 620 €

Écrins, randonnée sur le Grand Tour de l'Oisans
Écrins, randonnée sur le Grand Tour de l'Oisans

Randonnée itinérante

Ecrins, Oisans

11 jour(s)

A partir de 1 340 €