Contact 04 92 45 04 29

Laos, Luang Prabang, trek et Mekong

Rando à pied - Accompagné - Randonnée itinérante

Retour
Vous aussi donnez votre avis !
  • Voyage trekking au Laos
    Voyage trekking au Laos
  • Voyage trekking au Laos
    Voyage trekking au Laos
  • Voyage trekking au Laos
    Voyage trekking au Laos

Spécifications du circuit

Réference : VOYLAOS

Activité : Rando à pied

Niveau physique :

Formule : Accompagné

Type : Randonnée itinérante

Destination : Laos

Durée : 15 jour(s) / 14 nuit(s) / 5 jour(s) d'activité(s)

Portage : Pas de sac à porter

Hébergement : Chambre d'hôtesHôtel simple

Date du prochain départ : 15/09/2018

Prix à partir de : 1 695


Télécharger / imprimer la fiche descriptive

Télécharger / imprimer le bulletin d'inscription

Réserver

Le séjour

Une boucle au nord du Laos pour un trekking loin des axes traditionnels à la rencontre des ethnies aux rites et costumes encore préservés, mais aussi Luang Prabang, ses maisons coloniales au bord du Mekong, ses ribambelles de moines en tenues safran, ses éléphants et ses cascades incroyables !

Voyager au Laos, c'est plonger dans une Indochine préservée qui semble s'être affranchie du temps qui passe !
A Luang Prabang, nous savourerons la douce atmosphère du matin et du soir, baignant d'une lumière ocre et scintillante le Mekong. Elle révèle l'architecture coloniale et sublime les Wats, temples bouddhistes, d'où partent à l'aube, des ribambelles de moines en tenues safran pour faire l'aumône le long des ruelles de l'une des plus belles ville d'Asie, classée au patrimoine de l'Unesco.
Puis nous rejoindrons des coins reculés et préservés, loin des axes traditionnels, dans la région de Phongsaly, pour une véritable immersion lors d'un trek avec les ethnies du nord Laos. Partis des plaines et rizières, nous nous élèverons progressivement vers les montagnes et passerons nos nuits dans des villages Akha, Thaï Lue, Thaï ead, Hmong, où les us et coutumes, rites et costumes sont encore préservés.
Nous reviendrons de cette fabuleuse expérience de trek en descendant la Nam Ou, puis le Mekong, en bateau. Au passage, nous découvrirons les étonnantes grottes de Pak Ou, les grottes aux 4000 bouddhas.
Puis, de retour de cette boucle laotienne, chutes d'eau turquoise, balade à dos d'éléphant et hôtel avec piscine complèteront ce voyage exceptionnel et inoubliable. Un voyage qui assouvira les attentes des amateurs de photographie !

 

Les points forts :

  • 3 nuits chez les ethnies, lors d'un trek hors des sentiers battus
  • La navigation sur la Nam Ou et sur le Mekong
  • Une balade à dos d'éléphant
  • Une balade à vélo dans les rizières de Luang Prabang
  • Les chutes d'eau de Kuang Si et de Tad Sae

Programme

Jour 1

Vol Paris/Luang Prabang.


Jour 2

Accueil par notre guide francophone et transfert pour notre hôtel. Repos et temps libre jusqu'à l'heure du dîner dans un restaurant laotien en ville.
Hôtel avec piscine, au calme, sur la rive droite de la rivière Nam Khan.


Jour 3

Luang Prabang - Xieng Mène - Luang Prabang.
Après le petit-déjeuner, votre guide viendra vous chercher à votre hôtel en minibus ou en tuktuk local et vous amènera vers le Mékong pour une traversée en ferry. Une fois de l'autre côte du Mékong, vous partirez à la découverte des temples par la piste pour environ 1 à 2 kms et 1h30 à 2 heures en tout (tel que le temple : Vat Xiengmène et Vat Vat Chomphet et Vat Longkhoune). Ensuite vous retraverserez le Mékong pour un déjeuner dans un restaurant de Luang Prabang. Dans l'après-midi, vous visiterez la ville du patrimoine mondiale de l'UNESCO et ses principaux temples tels que le Vat (temple en Lao) Mai, Vat Xiengthong et en fin journée, vous monterez les 328 marches du Mont Phousi qui vous mèneront au plus haut point de vue de la ville pour y admirer le coucher de soleil et la vue à 360°. Dîner dans un restaurant en ville.
Hôtel avec piscine, au calme, sur la rive droite de la rivière Nam Khan.
Temps de vélo : 1h30 à 2 heures au total alternant avec de la visite.


Jour 4

Trek et chutes de Kuang Si
Départ en véhicule depuis l'hôtel par une piste de montagne jusqu'au village Hmong de Ban LongLao, où nous commençons notre randonnée de 2 à 3h par un sentier emprunté par les Hmong pour accéder aux chutes d'eau de Kuang Si par la source ! Pique-nique champêtre à Kuangsi et après-midi baignade dans l'eau extraordinaire turquoise des chutes d'eau, par leur source. Balade et détente autour des chutes. Retour à Luang Prabang en minibus en fin d'après-midi. Dîner au bord du Mekong.
Hôtel avec piscine bien situé, au calme, sur la rive droite de la rivière Nam Khan.
Temps de marche : 2 à 3h. Dénivelé : + 150m / - 250m. Temps de transfert : 1h.


Jour 5

Luang Prabang - Pakmong - Oudomxay
Petit-déjeuner sur la terrasse de votre hôtel puis départ par une route de campagne qui nous enfonce dans le nord du Laos. Entourés de montagne et de villages, nous prenons la direction de la province d'Oudomxay, ville-carrefour du nord Laos, entre la Chine et le Vietnam. En route nous rencontrons différentes ethnies telles que les Lue, les Kamou, les Tay Dam et les Hmong avec qui nous ferons connaissance grâce à notre guide qui sera le trait d'union, entre les cultures occidentales à asiatiques. Les paysages autour de nous illustreraient volontiers des cartes postales... Arrivée à Oudomxay en fin d'après-midi. Installation à l'hôtel et détente en ville. Dîner libre.
Hôtel simple.
Temps de transfert : 3 à 4h (195 km).


Jour 6

Oudomxay - Na Mor- tribu Tay Lue
Petit-déjeuner dans un restaurant sur la rue principale pour contempler la vie des locaux. Puis nous poursuivons encore quelques heures en direction de la frontière Laos-Chine où les ethnies sont mixées entre les deux pays. Après quelques heures de découverte nous empruntons la piste de terre traversant les rizières et les fours à tabac en paille et terre cuite de la tribu des Lue. En route nous découvrons le petit marché de la tribu des Tay Dam où les minorités ethniques descendent de leurs villages de montagne pour commercer leurs gibiers et leur artisanat. Arrivée en fin d'après-midi au village de l'ethnie des Lue où nous passerons la soirée et la nuit en leur charmante compagnie. Dîner au village.
Chez l'habitant (confort simple en maison en bois).
Temps de transfert : 3h.


Jour 7

Tribu Tay Lue - tribu Khabids - Tribu Akhas : Trek
Après le petit déjeuner pris dans la maison Tay Lue, nous partons avec guide et équipe de porteurs (ou petits tracteurs locaux selon les disponibilités et saisons, en cas de pluie ils seront transportés en minivan) par une piste à travers les villages fermiers Akhas. Nous arrivons dans un petit village d'une trentaine de maisons où nous rencontrerons une ethnie qui est rare au Laos : les Khabids. Même si de nos jours ils ne portent que très peu leurs costumes, ils restent une ethnie très atypique. Suite à ça, nous commençons un trek de montagne pour rejoindre un village Akha. Déjeuner : pique-nique local dans la forêt. En fin de journée nous rencontrons les habitants d'un village Tay Lue, situé au milieu des rizières, où nous passerons la nuit. Diner chez l'habitant.
Chez l'habitant dans la maison Tay Lue (confort simple).
Temps de marche : 5 à 6h. Dénivelé : + 400m / - 150m.


Jour 8

Tribus : Tay Lue, Tay Yang, Tay Dam et Akhas
Départ vers BounTai, proche de la frontière chinoise où sont mixées les ethnies des deux pays. Puis, par la route, nous traversons les rizières avant de monter en montagne. En chemin, nous visitons les différents villages de la tribu des Akhas (3 différents types) puis la tribu des Tay Yang. Vous pourrez également peut-être découvrir un marché hebdomadaire, si nous arrivons le jour d'ouverture. Les Akhas viennent vendre leurs différentes productions, alimentaires ou artisanales, au petit marché de Pak Nam Noi, et les Tay Dam vendent de l'alcool de riz. Déjeuner en route. Arrivée en fin d'après-midi à MuangKhua et installation à notre guest house locale. Dîner dans un restaurant au bord de la rivière Nam Ou.
En guesthouse modeste.
Temps de transfert : 3 à 4h.


Jour 9

Croisière sur la Nam Ou et rencontre avec les tribus Tay Ead
Petit-déjeuner au restaurant, puis départ en bateau traditionnel pour descendre la rivière Nam Ou vers le village de Ban Muang Ngoi Kao au bord de l'eau. Nous parcourons le village de tisserands à Ban Sopchème. Et reprenons notre navigation et accostons au charmant village de Ban Muang Ngoi kao. Notre trek dans la région des Lao Loum démarre ici, au bord de la rivière. En chemin, nous découvrons la grotte de Tham Kang et traversons la vallée pour y admirer les magnifiques montagnes et les rizières environnantes. Arrivée en fin d'après-midi dans un village de Tay Ead, où vous pouvez vous balader à votre aise, les gens y sont fort sympathiques. Dîner au village.
Chez l'habitant dans un village Tay Ead.
Temps de marche : 2h. Temps de transfert : 3 à 4h de bateau.


Jour 10

Bateau sur la Nam Ou et randonnée montagne en pays Hmong
Petit-déjeuner au village. Puis départ pour retourner vers Ban Muang Ngoi Kao en passant par le village de fermiers de Ban Houaysène (2 heures de marche), ensuite vous reprendrez le bateau pendant 10min pour accoster au village de tisserands de la tribu des Tay Ead. Votre randonnée de 1h30 à 2 heures en pays Hmong commence par des pistes de charrettes dans l'arrière pays Khamu et Hmong. Vous finirez votre aventure du jour dans un village Hmong très étonnant avec ses maisons espacées et toutes entourées d'un petit jardin vert et entretenu. Ces familles pratiquent la chasse et la cueillette, culture du riz ou du maïs, élevage des cochons... vivent paisiblement, vous déjeunerez au village et passerez l'après-midi avec eux. Possibilité de cuisiner avec les familles selon vos envies. Faites en la demande à votre guide, il se chargera de l'organisation. Dîner et nuit dans une maison Hmong.
Chez l'habitant dans la maison Hmong, (couchage primaire mais expérience inoubliable).
Temps de marche : 4 à 5h. Dénivelé : + 250m / - 50m. (Variable selon les saisons et sentiers praticables.)


Jour 11

Ban Pha Yong - Ban Na Luang-Ban Houay Hoi-Nongkhiaw
Petit-déjeuner typique au village, vous pourrez observer les habitants dans leurs activités quotidiennes. Puis vous commencerez votre marche sur une piste large au cœur de la campagne laotienne jusqu'au village de Ban Na Luang. Ensuite, vous commencerez la deuxième partie du parcours qui sera plus épique car elle présente un certain dénivelé et offre des vues dignes de cartes postales sur les montagnes des alentours. Vous arriverez à la rivière et retrouverez votre bateau à Ban HouayHoi pour descendre la rivière Nam Ou jusqu'à Nong Khiaw, au cadre idyllique. Arrivée en fin journée ou vous pourrez vous reposer dans un resort local au bord de la rivière, admirer les paysages de montagnes rocheuses, ou vous balader dans ce petit bourg. Dîner dans un restaurant local.
en resort local au bord de la rivière (Phaxang Resort).
Temps de marche : 5 à 6h. Dénivelé : + 400m. (approximatif selon les sentiers praticables en saisons)


Jour 12

Croisière sur le Mékong et grottes de Pak Ou
Après votre petit déjeuner à l'hôtel, votre minivan viendra vous chercher pour un retour vers Luang Prabang retrouver la civilisation. Cette journée sera tout confort en minivan puis en bateau sur le Mékong en direction de la ville de Luang Prabang. Vous emprunterez d'abord une route de campagne traversant des villages Lue où vous visiterez leurs villages et traditions, le tissage en soie est leur spécialité. Selon les saisons vous découvrirez une des étapes de création de leurs jupes. Après 3 heures de route, votre minivan vous déposera aux grottes de Bouddhas de Pak Ou situées en bordure du Mékong pour une visite du site. Déjeuner proche des grottes. De là, votre bateau vous emmènera pour une descente du Mékong de 1h30 à 2h00. Au rythme du fleuve vous découvrirez la vie des pêcheurs laotiens et rejoindrez Luang Prabang en fin de journée par une arrivée sur les rives proches du Vat Xieng Thong, un des plus beaux temples dorés de la ville. Transfert à votre hôtel confortable avec piscine bien méritée. Dîner dans un restaurant en ville.
Hôtel avec piscine bien situé, au calme, sur la rive droite de la rivière Nam Khan.
Temps de transfert : 4 h et 2h de navigation.


Jour 13

Balade à dos éléphant et cascade de Tad Sé
Transfert en minibus jusqu'au village des éléphants. Nous partons à dos d'éléphants pour une balade 40-45 minutes. Ensuite nous remontons la rivière Nam Khan en petite pirogue à moteur pour visiter la cascade de Tad Sé. Les volontaires pourront se baigner... Retour au camp des éléphants pour le déjeuner qui aura lieu sur la terrasse du camp. De là, nous profitons d'une splendide vue sur la rivière en espérant que les éléphants prendront leur bains dans la rivière avant de se retirer dans les montagnes. Transfert retour à Luang Prabang. Repos ou shopping en ville pour les amateurs. Dîner barbecue lao dans un restaurant de la ville.
Hôtel avec piscine bien situé, au calme, sur la rive droite de la rivière Nam Khan.


Jour 14

Visite du Palais Royal et détente à Luang Prabang
Petit déjeuner à l'hôtel puis départ en ville pour une visite du Palais Royal, et temps libre pour la détente ou le shopping jusqu'à votre transfert à l'aéroport de Luang Prabang. Vol pour Paris.
nuit à bord.


Jour 15

Arrivée en France.


L'agence et l'accompagnateur se réservent le droit, pour des raisons météo, de logistique ou de sécurité, de modifier votre itinéraire. D'avance, nous vous remercions de la confiance que vous voudriez bien nous (ou lui) accorder.

Dates / Prix

Dates Tarifs (à partir de) Départ assuré à partir de Infos Prix / Options
du 15/09/2018 au 29/09/2018

2 595 € Réserver


5 pers.

du 13/10/2018 au 27/10/2018

2 795 € Réserver


5 pers.

du 10/11/2018 au 24/11/2018

2 695 € Réserver


En cours de confirmation

du 08/12/2018 au 22/12/2018

2 795 € Réserver


5 pers.

LE PRIX NE COMPREND PAS
  • Le déjeuner du J2 et le diner du J14
  • Les boissons
  • Les frais de visa
  • Les pourboires d'usage
  • L'assurance.

Fiche pratique

FORMALITES

PASSEPORT Doit être valable 6 mois au moins après le retour en France.

VISA Pour les ressortissants français ne séjournant pas plus de 30 jours au Laos, le visa pourra être délivré à l'arrivée, aux aéroports de Luang Prabang, de Wattay et de Pakse. (pour les autres aéroports et autres nationalités, contacter l'ambassade).
Pour cela, vous devrez vous munir de 30 à 45 USD en espèces et d'une photo d'identité. (Vérifiez auprès de l'ambassade avant de partir, des fluctuations peuvent intervenir rapidement).

ATTENTION : l'autorisation de sortie du territoire est obligatoire pour tout mineur voyageant sans ses deux parents.
A compter du 15/01/17, tout mineur qui voyage à l'étranger sans être accompagné de ses parents devra être muni de sa pièce d'identité en cours de validité (carte d'identité ou passeport selon la destination), d'un formulaire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale (autorisation de sortie du territoire), de la photocopie de la pièce d'identité du parent signataire.
Pour plus d'informations nous vous invitons à vous rapprocher de votre mairie.

NIVEAU

1 chaussure

Facile, 5 jours de marche - 2h30 à 6h de marche/jour - alternant avec des journées de navigation fluviale ou de découverte.

HEBERGEMENT

  • Chez l'habitant, sur des matelas à même le sol, (oreiller, draps, couverture, moustiquaire inclus). Sac à viande conseillé.
  • En guesthouse de campagne (chambres avec lits, matelas et draps, salle de bain privée avec eau chaude).
  • Hôtel de charme avec piscine à Luang Prabang.

 

Les nuits chez l'habitant seront rustiques. Vous dormirez sur des nattes à même le sol, recouvertes de matelas mousse. Pour plus de confort, nous vous conseillons d'emmener un matelas complémentaire (type autogoflant). Nous avons choisi de privilégier lors de ces soirées, les rencontres avec les habitants et leur style de vie. Ainsi nous vous faisons appel à votre adaptabilité et tolérance si les coutumes ne sont pas les mêmes que chez nous... Cela dit, vous avez choisi ce voyage pour le dépaysement !

 

REPAS

La nourriture locale est saine et abondante : repas à base de riz dans des restaurants locaux ou chez l'habitant.

TRANSFERTS INTERNES

TRANSPORT AÉRIEN

Vols réguliers avec Thai Airways, Emirates ou d'autres compagnies régulières.

PORTAGE DES BAGAGES

Uniquement les affaires de la journée. Lors du trek, des véhicules conduisent vos bagages à l'étape du soir.

GROUPE

de 4 à 12 personnes

ENCADREMENT

Un guide laotien francophone, un chauffeur privé, et lors des treks, une équipe de porteurs.

EQUIPEMENT INDIVIDUEL A PREVOIR

LES BAGAGES Vous devez conditionner l'ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos : Sac à dos de randonnée, d'une capacité de 35 litres environ. Il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée. Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo...).
Note concernant les produits liquides : lors des contrôles de sûreté, vous devez désormais présenter séparément (dans un sac en plastique transparent fermé d'un format d'environ 20 cm sur 20 cm), vos flacons et tubes (100 ml maximum chacun). Quels sont les produits interdits ? Les liquides, les aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants... Quelles sont les exceptions autorisées ?
- Les médicaments liquides
- Les aliments liquides pour bébés

2 - Le grand sac de voyage souple et résistant : il doit contenir le reste de vos affaires. Il sera en soute lors des transports aériens. Vous le retrouverez chaque soir.

LES VETEMENTS

  • 1 chapeau de soleil ou casquette
  • 1 foulard
  • 1 bonnet et/ou bandeau
  • T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche)
  • Chemise ou T-shirt à manches longues
  • 1 sweat shirt ou polaire fine
  • 1 short ou bermuda
  • 1 pantalon de trekking
  • 1 pantalon confortable pour le soir
  • 1 maillot de bain
  • Des sous-vêtements
  • 1 paire de chaussures de randonnée légère tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
  • 1 paire de sandales ou une paire de chaussures détente pour le soir
  • 1 veste style Gore-tex, simple et légère
  • 1 veste en polaire
  • 1 cape de pluie (facultatif)
  • 1 sur-pantalon imperméable (facultatif)

 

LE MATERIEL A EMPORTER

  • 1 paire de lunettes de soleil d'excellente qualité
  • 1 gourde isotherme (1 litre minimum)
  • 1 lampe frontale
  • crème solaire de haute protection
  • 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
  • Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO).
  • 1 serviette de toilette : certains modèles rapidement (type Packtowl) (existent en 4 tailles).
  • boules pour atténuer les bruits, type Quiès (facultatif)
  • papier toilette + 1 briquet (pour éventuellement le brûler)
  • 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
  • 1 drap de sac

 

LA PHARMACIE

  • Vos médicaments habituels
  • Vitamine C ou polyvitamine
  • Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
  • Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan)
  • Pansement intestinal (type Smecta)
  • Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
  • Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
  • Pastilles purifiantes pour l'eau (type Micropur forte ou Aquatabs)
  • Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
  • Jeu de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
  • Pommade anti-inflammatoire
  • Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
  • Répulsif anti-moustiques
  • Crème solaire et Biafine
  • Double peau (protection contre les ampoules)

 

LE MATÉRIEL FOURNI Matelas, oreillers, couvertures et moustiquaires sont fournies sur place lors des nuits chez l'habitant.

AUTRES PRÉCISIONS Limitez le poids de votre bagage : votre sac de voyage doit pouvoir contenir l'ensemble de vos affaires, et ne pas dépasser environ 20 Kg.
Avertissement : Lors de l'enregistrement à l'aéroport pensez à mettre en bagage soute votre couteau de poche et tout objet tranchant ou piquant, sinon il vous sera confisqué à l'embarquement.

En savoir plus

CLIMAT Climat tropical, régime de mousson. La saison sèche s'étend de octobre à juin, avec les mois les plus chauds à partir de mars. Dans les montagnes, les nuits sont généralement assez fraîches en hiver. Juillet et août offrent de magnifiques couleurs, avec des rizières vertes, mais il pleut généralement la nuit.
 
SANTÉ
VACCINS OBLIGATOIRES Pas de vaccination obligatoire mais s'assurer d'être à jour pour Diphtérie, Tétanos et Polio (les rappels de vaccination se font désormais à âge fixe : 25 ans, 45 ans, 65 ans, puis tous les 10 ans à partir de 65 ans). Consulter votre médecin traitant. Traitement antipaludéen recommandé en été.
AUTRES POINTS DE SANTÉ Se munir d'un désinfectant pour l'eau, type Micropur, d'un antiseptique intestinal et de glucose pour l'effort (type Coramine Glucose).
TITRE VIE COURANTE VIE COURANTE
DÉCALAGE HORAIRE + 5h en été, + 6h en hiver.
CHANGE La monnaie nationale officielle au Laos est le kip laotien (LAK). Bien que seul le kip soit légalement négociable dans les transactions quotidiennes, les Laotiens utilisent en réalité trois monnaies différentes : le kip, le baht thaïlandais (THB) et le dollar américain ($US).
Le taux de change en octobre 2014 est: 1 euro = 10 500 LAK environ
Les euros peuvent être convertis facilement en kips (et en dollars si nécessaire) dans la plupart des banques de Vientiane, Luang Prabang et des autres grandes villes du pays. Attention, ce ne sera pas forcément le cas dans les régions reculées où il vaut mieux, de plus, posséder des billets en bon état. Enfin, il n'existe aucune limitation quant à l'entrée ou à la sortie de devises.
MOYENS DE PAIEMENT On trouve facilement des distributeurs automatiques de billets fonctionnant avec les cartes Visa et MasterCard. Dorénavant, c'est même le cas dans les petites villes et les sites suffisamment fréquentés par des touristes.
Les cartes de paiement Visa, MasterCard et American Express sont généralement acceptées dans les grands hôtels, certaines boutiques cossues et quelques restaurants chic de Vientiane et Luang Prabang.
INDICATIF TÉLÉPHONIQUE De la France vers le Laos : 00 + 856 + indicatif de la ville (à 2 chiffres, sans le 0) + numéro du correspondant à 6 chiffres. Appel vers un téléphone portable au Laos :00 + 856 + 020 (sans le 0) + numéro à 8 chiffres.
Du Laos vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant à 9 chiffres (sans le 0 initial).
COUVERTURE GSM Le réseau couvre aujourd'hui toutes les villes du pays et touche l'essentiel des campagnes.
INTERNET Dans les villes et sites touristiques, l'accès via wifi gratuit est très fréquent dans les hôtels et les guesthouses. Nombre de bars proposent le même service. Des postes sont éventuellement à disposition dans les hébergements, parfois payants. Les netcafés sont encore assez nombreux.
ÉLECTRICITÉ Le voltage local est de 220 V. Les prises ne sont pas toujours comme en France. Il est donc nécessaire de se procurer un adaptateur. La totalité du territoire n'est pas raccordée au réseau électrique.
SÉCURITÉ
Les conditions de sécurité sont globalement satisfaisantes au Laos. Il est possible de voyager sans contrainte dans l'ensemble du pays en respectant un minimum de précautions lors des déplacements en dehors des principaux centres urbains. Les principaux risques encourus par les visiteurs sont liés aux transports, à la situation sanitaire et au développement croissant de la petite délinquance.
Du fait de la présence, en zone rurale, de très nombreuses munitions non explosées datant de la guerre du Vietnam (mines et armes à sous-munitions notamment), il est recommandé de ne pas s'aventurer hors des routes sans être accompagné d'un guide local.
Vous pouvez vous informer sur le site internet : http://www.diplomatie.fr, « Conseils aux voyageurs », choisir le pays puis la rubrique « Sécurité ».
REPÈRES GÉOGRAPHIQUES
LE PAYS Confiné au centre de la péninsule indochinoise, le Laos est situé entre le 14e et le 22e parallèles nord. Sa superficie est de 236 800 km2.
Il a une frontière avec la Chine (200 km), la Birmanie (150 km), la Thaïlande (1 000 km), le Viêt Nam (1 000 km), et le Cambodge (150 km).
Les montagnes et les plateaux occupent plus de 70 % du pays. Arrosé par le Mékong, peu navigable à cause de son débit irrégulier (1 898 km au Laos sur un parcours total de 4 200 km), qui forme en grande partie la frontière avec la Thaïlande, le pays s'étend du nord au sud sur 1 000 km des confins de la Chine à la frontière du Cambodge. Il n'est parfois large que d'une centaine de kilomètres.
Le Laos est constitué de montagnes et de hauts plateaux. Son point culminant est le Phou Bia (2 820 m), dans le sud de la province de Xieng Khouang. La chaîne annamitique forme à l'est l'essentiel de la frontière avec le Viêt Nam. Point culminant : le mont Rao Co, 2 286 m.
RÉGIONS VISITÉES Nord du Laos : Région montagneuse sillonnée de rivières, le nord du Laos se caractérise par des paysages luxuriants au relief accidenté. Cachée parmi ces replis de verdure, Luang Prabang, l'ancienne capitale royale, est de loin la ville la plus fascinante du pays et la première destination touristique de la région.
À l'opposé, les autres villes du Nord sont des cités fonctionnelles, reconstruites après les bombardements massifs de la guerre du Vietnam. Au cours de cette période tragique, la majeure partie de la population se réfugia pendant des années dans les grottes proches de Vieng Xai et de Nong Khiaw. De plus, la prédilection des Laotiens pour rebâtir plutôt que restaurer les quelques temples anciens rescapés explique la rareté des bâtiments historiques. La vie rurale constitue le principal attrait de la contrée. Les villages, avec leurs maisons en bois, chaume et bambou, semblent ne pas avoir changé depuis des siècles et la population, relativement peu nombreuse, séduit par sa diversité culturelle, que vous découvrirez au mieux lors d'un trek.
Les circuits fluviaux, souvent plus pratiques que les tortueux trajets en bus, offrent une vue splendide des paysages bucoliques.

Sud du Laos : Activités traditionnelles le long du Mékong, anciens temples khmers, climat tempéré du plateau des Boloven et trois des provinces les plus isolées et les moins visitées font du sud du Laos une région passionnante pour les voyageurs intrépides. Comme dans d'autres parties du pays, des projets touristiques établis avec des villages permettent d'avoir un aperçu d'un Laos authentique en explorant ces contrées préservées.
Au bord du Mékong, Pakse, charmante capitale de la province de Champasak à l'ambiance agréable, constitue une escale quasi inévitable. De là, le fleuve coule vers le sud en passant par le Vat Phu Champasak, un ancien sanctuaire khmer, et Don Daeng, avant de s'élargir à Si Phan Don, les « Quatre Mille îles » qui chevauchent la frontière cambodgienne. Parmi ce splendide dédale de chenaux, les îles frangées de palmiers de Don Khong, de Don Det et de Don Khon offrent de somptueux couchers du soleil, à admirer d'un hamac.
En allant à l'est de Pakse, on grimpe dans la fraîcheur du plateau des Boloven, réputé pour ses chutes d'eau et son excellent café. Continuez jusqu'aux provinces reculées de Salavan, de Sekong et d'Attapeu, où les villageois sont encore surpris par l'arrivée de visiteurs falang (occidentaux).
CLIMAT La météo et le climat au Laos est de type tropical humide, il oscille entre trois grandes saisons :
  • Saison sèche et fraîche (de novembre à la février). La meilleure période pour se rendre au Laos. Il ne fait pas trop chaud et l'hydrométrie est au plus bas. A noter néanmoins que la température varie beaucoup en fonction de l'altitude. Le contraste entre les températures diurnes et nocturnes est important. En montagne ou sur les hauts plateaux, les nuits sont très fraîches , particulièrement lors des nuits chez l'habitant. Ensuite, lorsqu'il commence à faire très chaud à Vientiane, la température demeure plus clémente à Luang Prabang, du fait de l'altitude...
  • Saison sèche et chaude (de la mi-février à la mi-mai). En mars et avril, les paysans pratiquent dans le nord de la culture sur brulis, ce qui provoque un voile nuageux qui masque l'horizon. La température commence a être lourde et pesante particulièrement dans le sud.
  • Saison des pluies (de la mi-mai à octobre). Lors de la saison humide, en juillet et aout, les pluies interviennent principalement en soirée et ne généralement sont pas gênantes au bon déroulement du séjour. C'est à cette période que les rizières sont bien vertes.
 
Luang Prabang
jan/fév
mars/avr
mai/juin
juil/aout
sept/oct
nov/déc
T°moy C
21,5
26,1
28,3
27,5
26,4
22
Préc.moy. mm
24,5
72,5
150
244
135
18,5
 
Pakse
jan/fév
mars/avr
mai/juin
juil/aout
sept/oct
nov/déc
T°moy C
25,4
29,3
28,5
27,2
26,9
24,8
Préc.moy mm
5
42,5
285
406
191
10
 
PROBLÈMES ENVIRONNEMENTAUX Principaux problèmes : mines non explosées, déforestation, érosion, manque d'accès à l'eau potable.
Le mode de vie au Laos est menacé par l'insécurité alimentaire et sanitaire liée à la dégradation de leur environnement et de leurs ressources productives. La réduction des temps de jachère à 2-3 ans (au lieu de 15 ans) sur les cultures en rotation, et la surexploitation des parcelles de montagne ont provoqué une baisse de fertilité des sols et une érosion rapide des flancs de montagne, provoquant chaque année de nombreux glissements de terrain. Les forêts naturelles, lieux traditionnels de chasse et de cueillette, sont aujourd'hui également menacées par la déforestation et la surexploitation de leurs ressources. L'abattage des forêts naturelles affecte également les sources de montagne, tant sur la quantité (augmentation des ruissellements et réduction de la recharge des nappes) que sur la qualité de l'eau (tendance allant vers une augmentation des taux de turbidité).
REPÈRES ÉCONOMIQUES
SALAIRES COMPARATIFS salaire moyen d'un professeur : 620 700 LAK soit 60 euros mensuel.
PRINCIPALES ACTIVITÉS DU PAYS Le secteur agricole est le plus important. Il représente 42 % du PIB et 80 % de l'emploi total en 200910. Les terres cultivables (4 %) sont essentiellement consacrées à la riziculture.
Les principales cultures sont vivrières (riz, maïs, fécules), puis le café, les arachides (cacahuètes), le coton et le tabac.
Le Laos est le 3e producteur mondial d'opium derrière l'Afghanistan et la Birmanie.
Le Laos élève des buffles, bœufs, porcs, chèvres, moutons, volailles, etc.
L'industrie produit 22 % du PIB, et est pour l'essentiel récente. Elle est composée essentiellement d'entreprises des secteurs textile, exploitation du bois, de l'industrie agroalimentaire et de la production d'énergie hydroélectrique. Le sous-sol, quoique riche en ressources, nécessiterait de gros investissements pour avoir une production rentable. Il contient baryte, étain,charbon, gypse et saphirs. Il y a quelques fours à chaux, destinés à un marché local.
REPÈRES CULTURELS
POINTS D'HISTOIRE Créé en 1353 par Fa Ngum, le royaume Lan Xang ("Million d'Eléphants") est généralement considéré comme la première véritable nation lao. Ce meme Fa Ngum proclama d'ailleurs le bouddhisme Theravada religion d'Etat. Ses successeurs consolidèrent l'administration du royaume, firent bâtir de nombreux vats (temples-monastères) et écoles et développèrent l'économie.
L'âge d'or du Laos en termes d'expansion et de puissance est atteint sous le long règne (de 1637 a 1694) du roi Sulinya Vongsa. Mais ce dernier n'ayant laissé aucun héritier la lutte pour le trône entraîna l'éclatement du Lan Xang en 3 parties et des guerres incessantes.
C'est à la fin du 19ème siècle que les français commencèrent à s'implanter dans les régions qui allaient former plus tard l'Indochine Française. Certains historiens pensent à ce propos que l'Etat du Laos n'existerait pas aujourd'hui si le territoire avait été laissé aux mains des chinois et des vietnamiens.
Après plusieurs années de lutte et de revendications pour l'autonomie pendant lesquelles le Japon est intervenu, la France, vers la fin 1946, prête a concéder son autonomie au Laos, invita le Lao Issara (Laos Libre) à participer aux négociations officielles. Mais le mouvement se scinda alors en trois factions distinctes.
La première sous la férule de Phetsarat refusa de négocier avec les français et exigea l'indépendance immédiate selon ses conditions.
Dirigée par le Prince Souvanna Phouma, demi frère de Phetsarat, la deuxième se déclara favorable à la négociation, tandis que la troisième, conduite par le prince Souphanouvong, un autre demi-frère, préféra se mettre d'accord avec le Vietminh d'Ho Chi Minh.
Après avoir reconnu le Laos "Etat associé indépendant" au sein de l'Union française, c'est finalement en 1953 que la France reconnu la pleine souveraineté du Laos.
Jusqu'en 1975 le pays connut une impressionnante succession de bouleversements politiques. Malgré la formation d'un gouvernement de coalition en 1957 rassemblant le Front Patriotique Lao et le Gouvernement Royal Lao, sous la férule de Souvanna Phouma, les dissensions trop persistantes conduirent à une succession de coups d'états avec le soutien plus ou moins direct d'un coté de l'URSS et de la résistance Nord Vietnamienne et de l'autre des USA.
En 1962 une nouvelle tentative de gouvernement d'union nationale réunissant entre autres les princes Souphanouvong et Souvanna Phouma avorta.
Entre 1964 et 1973 la guerre d'Indochine s'intensifia et le Laos endura des bombardements massifs de la part des américains et des largages d'herbicides aux conséquences dramatiques (pollutions et infirmités).
C'est en 1975 que les communistes prirent le pouvoir provoquant aussitôt l'exode de l'élite politique et commerciale du Laos, essentiellement vers la Thaïlande. Le pouvoir s'engagea dans une politique de socialisation accélérée qui se traduisit par la réduction effrénée du secteur privé et l'augmentation intensive des coopératives agricoles. La pratique du Bouddhisme, religion traditionnelle du Laos subit également d'importantes restrictions.
Après un constat d'échec évident, le gouvernement, à partir de 1988 engage une politique de privatisations et de libéralisation économique afin d'obtenir des aides extérieures. Les autorités redoutent cependant que cette libéralisation économique, encore très prudente, ne s'accompagne un jour, d'une démocratisation.
Le 26 mars 1989, les élections a l'Assemblée suprême du peuple (les premières élections législatives depuis 1975) n'opposent que des candidats appartenant au gouvernement ou au Parti populaire révolutionnaire Lao (PPRL), parti unique au pouvoir depuis 1975.
En octobre 1990, une demi-douzaine de partisans du multipartisme, parmi lesquels deux vice-ministres sont arrêtés.
Le 14 août 1991, l'Assemblée suprême du peuple (qui deviendra Assemblée nationale) adopte une constitution qui rappelle que le PPRL reste le noyau central d'un système de "démocratie populaire". Mais le "socialisme", qui n'est pas mentionné dans ce texte, est présenté comme un objectif lointain.
Le 25 août, les députés élisent Kaysone Phomvihane, secrétaire général du PPRL depuis 1955 et Premier ministre depuis 1975, à la tête de l'Etat; il remplace le prince Souphanouvong.
La mort de K. Phomvihane, le 21 novembre 1992, laisse un vide politique mais ne devrait pas changer les orientations du régime.
Le 25 novembre, le parlement élit Nouhak Phoum Savanh (80 ans), président de l'Assemblée nationale, a la tête de l'Etat.
Le 28, le PPRL porte a sa direction Khamtay Siphandone (72 ans), qui conserve ses fonctions de Premier ministre et apparaît comme le nouvel homme fort du pays.
Les élections législatives de décembre 1992 ne marquent aucun changement (le PPRL choisit les 154 candidats aux 85 postes de députés).
Le VI ème congrès du PPRL qui s'est tenu en mars 1996 n'a pas apporté de modifications à la tête de l'état.
PEUPLES, ETHNIES ET LANGUES Avec près de 5 millions d'habitants et une superficie grande comme environ la moitié de la France, le Laos est un des pays les plus dépeuplés du Sud-Est asiatique (17 habitants par km2).
Le Laos compte environ 80 ethnies que l'on peut regrouper en 4 familles. Chacune d'elle parle son propre dialecte, possède ses coutumes propres, ses traditions, sa religion, etc.
1) Laos Thais (ou Laos Loum, des Basses Terres) : ils représentent 75% de la population du Laos, et comprendraient 23 ethnies.
2) Laos Theung (des Terres de Moyenne Altitude) : appelés aussi proto-chinois, on dénombre 58 ethnies différentes.
3) Laos Soung (vivant dans les Montagnes au-dessus de 1000 mètres) : notamment les Hmongs (ou Méos, terme hautement péjoratif), et les Yaos.
4) Les autres asiatiques.
La langue dominante est le lao tel qu'on le parle à Vientiane. Le français n'est plus utilisé que par les anciennes élites. L'anglais tend à s'imposer chez les jeunes.
RELIGIONS Le Bouddhisme est apparu au Laos pendant le VIII siècle après J.C. comme en témoignent l'image de Bouddha et l'inscription sur pierre trouvées à Ban Talat à coté de Vientiane.
Aujourd'hui le bouddhisme Theravada ou "petit véhicule" est la religion pratiquée par 90 % des laotiens. Le bouddhisme fait partie de leur vie quotidienne et influence énormément la société lao. Les laotiennes donnent l'aumône les matins aux moines, et ceci pour gagner du mérite et ce dans le but de limiter le nombre de réincarnations. Les hommes doivent au moins une fois dans leur vie rentrer au monastère pour devenir pendant une courte période novice.
Traditionnellement les hommes passaient 3 mois dans un "Wat" pendant la saison des pluies. Un "Wat" est un temple bouddhiste. De nos jours, les hommes raccourcissent leur séjour au temple et ne reste qu'une ou deux semaines.
Après la constitution du royaume Lane Xang, le roi Fan gum (du XIV siècle) a déclaré le bouddhisme en tant que religion officielle et poussa le peuple a abandonné leurs croyances animistes ou d'autres croyances comme le culte des esprits. Son but a été de développé la culture lao sur une foi commune : le bouddhisme Theravada.
Tout en étant bouddhistes, la plupart des laotiens sont aussi animistes, c'est-à-dire qu'ils croient aux esprits et pratiquent aussi le culte des esprits !!
Enfin, les anciennes élites ont adopté, sous l'influence des Français, le christianisme, et une petite communauté musulmane (des descendants de marchands arabes ou indiens installés au Laos) existe dans la capitale.
ART La culture traditionnelle du Laos a été fortement influencée par les civilisations khmère, vietnamienne et thaïlandaise. Ces influences croisées sont particulièrement sensibles dans la sculpture, la musique classique ou la danse.
La musique populaire présente davantage de spécificités. Elle est basée sur le khene, un instrument à vent composé d'une double rangée de quatre à huit roseaux ressemblant à des bambous.
Le Laos possède également un théâtre populaire, le mo lam.
L'art traditionnel laotien s'est surtout développé autour de la religion, au niveau architectural (les vat, temples traditionnels) et sculptural (avec des représentations du Bouddha debout).
CUISINE / NOURRITURE L'influence de la Thaïlande voisine se fait également sentir dans la cuisine locale.
Tous les plats laotiens sont préparés avec des produits frais, dont les ingrédients principaux sont : les légumes (phak), le poisson (paa), le poulet (kai), le canard (pét), le porc (muu), et le bœuf (sin ngua). Le jus de citron vert, la citronnelle et les feuilles de coriandre fraîche donnent à la cuisine laotienne de savoureux parfums.
Citons, parmi les plats les plus répandus, le laap : une délicieuse salade composée de viande, de poulet ou de poisson en tranches fines, agrémentée de citron vert, d'ail, d'oignons verts, de feuillet de menthe et de piments rouges ; le tout accompagné de riz gluant (la base de l'alimentation locale).
AUTRES ASPECTS Ne jamais consommer d'eau du robinet non bouillie, même en ville.
UN COMPORTEMENT RESPONSABLE
US ET COUTUMES La stratification ethnique complexe du Laos implique une très grande hétérogénéité des traditions, que les us et coutumes du groupe dominant (Lao Loum) ont cependant tendance à cacher. La cérémonie du basi constitue le rite principal observé par les Laotiens. Les fêtes religieuses, qui scandent le calendrier bouddhique, sont ponctuées de nombreuses processions chamarrées et bruyantes (le feu d'artifice y occupe une place de choix). Une tenue vestimentaire correcte est de mise :
En pantalon de préférence, aussi bien pour les femmes que pour les hommes, en particulier lors des visites des pagodes ou des cérémonies traditionnelles (Basi).
Le bon ton exige de garder son calme, de ne pas crier.
Éviter de toucher la tête des enfants, de désigner quelqu'un ou quelque chose du pied.
Dans les temples, déchaussez-vous.
Une femme ne doit pas tendre la main à un moine ni le toucher.
Si vous êtes debout à côté d'un moine, essayez de ne pas le dépasser en taille, quitte à vous voûter.
Les objets religieux exposés dans les pagodes ne doivent pas être touchés.
Il est indispensable de faire preuve de déférence à l'égard des bonzes. Une femme par exemple, ne doit pas leur faire un don de la main ni leur adresser la parole.
SAVOIR VIVRE (DONT PRISE PHOTOS) Photographier (ou filmer), oui mais ... Avec leur consentement lorsqu'il s'agit de personnes. Lorsque vous photographiez les gens, faîtes-le avec parcimonie et respect ; essayez de vous mettre leur place : de quelle manière accepteriez-vous que l'on vous photographie, comment n'aimeriez-vous pas qu'on le fasse ? Vous pouvez photographier les paysages sans limites !
POURBOIRES Les pourboires sont de tradition en Asie. Ils ne concernent que votre équipe locale et ne sont en aucun cas une obligation.
Ainsi, nous vous conseillons, selon le degrés de satisfaction et le nombre de personne dans le groupe, un pourboire pour le guide de 15 à 25 € par participant, pour le chauffeur de 7 à 15 € par participant.
Le plus simple est de rassembler les sommes dans 2 enveloppes que vous remettrez au guide et au chauffeur à la fin de votre séjour seulement.
D'autre-part, ayez toujours un peu de monnaie à donner aux boîtes à offrandes des temples. Ce geste n'a aucun caractère obligatoire, mais il sera apprécié.
SOUVENIRS L'artisanat est une ressource naturelle qui prend son inspiration dans la tradition et la culture et s'exprime avec une grande habileté dans différents domaines : Vannerie et objets de bambou, estampes, céramiques, sculptures religieuses et profanes, broderie, vêtements de soie, jouets et figurines peints, bijoux, nacre, objets en écaille, objets laqués et les laques, autant de produits traditionnels d'une diversité remarquable qui feront la joie de tous.
DÉCHETS La nature dans les montagnes est aussi fragile que celle de nos campagnes, elle n'est pas faite pour digérer les déchets.
Les populations locales commencent à prendre conscience des problèmes d'environnement, mais pas systématiquement, aussi une attitude éducative sera certainement profitable.
Vous veillerez à détruire ou emporter vos déchets : papiers, sacs plastiques, élastoplast, emballages... pour les déposer dans les endroits prévus pour.
Les piles usagées sont redoutables pour l'environnement (mercure) si elles sont jetées ou brûlées et ce ne sont pas des jouets inoffensifs entre les mains des enfants qui les récupèrent ; elles trouveront facilement une petite place dans votre bagage de retour pour la France. Privilégiez l'usage des piles sans mercure ou des batteries rechargeables.
N'oubliez pas d'enterrer ou de recouvrir de pierres les papiers hygiéniques et les " kleenex ", les petites feuilles roses ou blanches éparses volent au vent et balisent les sentiers, ou prévoyez un briquet et brûlez vos papiers. En bref, " ne laissez rien que l'empreinte de vos pieds ".
CHARITÉ ET MAIN TENDUE À vous de juger sur place de l'attitude que vous souhaitez adopter par rapport « aux mains tendues » ; gardez simplement à l'esprit que l'un des effets pervers en cédant à cette demande, c'est parfois de pérenniser cette pratique.
Si vous donnez, donnez parcimonieusement
TOURISME SEXUEL Le tourisme sexuel est un crime grave, quelque soit le lieu de destination. De nouvelles lois permettent désormais de poursuivre et juger dans leurs pays d'origine ceux qui se rendent coupables d'abus sexuels même si ceux-ci ont eu lieu à l'étranger.
Dans notre démarche de tourisme responsable, nous vous demandons de dénoncer tout comportement douteux auprès de votre guide ou des autorités compétentes.
CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR Vous trouverez dans votre ESPACE CLIENT, un document appelé « Charte éthique du voyageur » qui vous donnera de nombreuses pistes pour ne laisser (et encore !) que l'empreinte de vos pas, et avoir une attitude « responsable et solidaire ». Nous vous engageons à le consulter attentivement.
PROJETS DE DÉVELOPPEMENT L'objectif d'un des projets est de développer, sur 4 ans, des modèles agricoles adaptés aux contextes des districts montagneux du Nord-Laos, et qui répondent aux problèmes de pauvreté et de sécurité alimentaire des populations tout en préservant les ressources naturelles et productives.
LEXIQUE
  • Bonjour : Sabaai-dii
  • Merci : Khwap jai
  • Excusez-moi : Khaw thoht
  • Ça va bien ? : Sabaii-dii baw ?
  • Je m'appelle. : Khawy seu
  • Je viens de. : Khawy maa tae
  • À gauche : Sâai
  • À droite : Khwaa
  • Allez tout droit : Pai seu-seu
  • Nord : Thit neua
  • Sud : Thit tâi
  • Ouest : Thit taawan tok
  • Est : Thit taawan awk
  • Voiture : LotMoto : Lot jak
  • Bicyclette : Lot thiip
  • Hôtel : Hohng haem
  • Avez-vous une chambre ? : Mii hawng baw ?
  • C'est combien ? : Thao dai ?
 
BIBLIOGRAPHIE
  • Le Laos Catherine Hahn - Karthala, Paris, 1999
  • Histoire du pays lao de la préhistoire à la république Saveng Phinith, Phou Ngeun, Souk Aloun et Vannida Thongchanh L'Harmattan, Paris, 1998
  • La Vie quotidienne dans la péninsule indochinoise au temps d'Angkor Frédéric Louis, Paris, 1981
  • Mourir au Laos Erwan Bergot Pocket, Paris, 1998
  • Le bouddhisme Henri Arvon Que sais-je ? PUF, Paris, 1998
  • Art et archéologie du Laos Madeleine Giteau Picard, Paris, 2001
  • Voyage dans les royaumes de Siam, de Cambodge, de Laos et autres parties centrales de l'Indo-Chine Henri Mouhot Olizane, Genève, 1999
  • Laos Joe Cumming et Andrew Burke Lonely Planet, Paris, 2005
 
SUR LE WEB office du tourisme au Laos : http://www.tourismlaos.org/
ADRESSES UTILES Ambassade du Laos à Paris 74 avenue Raymond Poincare 75116 PARIS
Tél : 01 45 53 02 98 Fax : 01 47 27 57 89 Site web: www.ambafrance-laos.org
Ambassade de France au Laos Avenue Setthathirath. P.O Box 06 Vientiane, Laos
Tél : +856 (0)21 26 74 00
SOURCES Lonely planet, wikipédia, le guide du routard

Avis

Déposer votre avis sur ce circuit


Soyez le premier à déposer un avis

Pour Laos, Luang Prabang, trek et Mekong
Votre note :
Recharger

Ajouter à la
sélection
Supprimer de la
sélection

Facebook
Twitter
Google Plus

Envoyer à un ami

Séjours similaires

Queyras, Randonnée sur les chemins de Vauban
Queyras, Randonnée sur les chemins de Vauban

Randonnée itinérante

Queyras

6 jour(s)

A partir de 745 €

Lombardie, Le lac Majeur et le lac de Come
Lombardie, Le lac Majeur et le lac de Come

Randonnée itinérante

Italie

7 jour(s)

A partir de 945 €