Contact 04 92 45 04 29

Pérou, Trek du Chemin de l'Inca, Arequipa, lac Titicaca et canyon de Colca

Rando à pied - Accompagné - Randonnée itinérante

Retour
Vous aussi donnez votre avis !
  • Pérou, chemin de l'Inca
    Pérou, chemin de l'Inca
  • Péruviennes
    Péruviennes
  • Trek au coeur du Pérou
    Trek au coeur du Pérou
  • Découverte de la culture péruvienne
    Découverte de la culture péruvienne

Spécifications du circuit

Réference : VOYPCIAT

Activité : Rando à pied

Niveau physique :

Formule : Accompagné

Type : Randonnée itinérante

Destination : Pérou

Durée : 15 jour(s) / 14 nuit(s) / 12 jour(s) d'activité(s)

Portage : Pas de sac à porter

Hébergement : Chambre d'hôtesHôtel **Hôtel ***Tente

Date du prochain départ : 06/10/2018

Prix à partir de : 2 414


Télécharger / imprimer la fiche descriptive

Télécharger / imprimer le bulletin d'inscription

Réserver

Le séjour

Le Pérou est un des pays les plus riches culturellement parlant. Decouvrez vous même tous les secrets que renferme ce lieu idyllique lors d'une randonnée itinérante accompagnée.

Durant votre séjour, vous aurez l'opportunité unique de parcourir les "mines d'or" de ce pays d'Amérique du Sud : le Machu Pichu classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, la ville blanche d'Arequipa, le canyon de Colca, le lac Titicaca situé entre 3 600m et 4 500m d'altitude...

En plus de visiter ces lieux insolites et fortement symboliques, vous pourrez comprendre l'histoire du Pérou à travers la civilisation Inca. Cette ancienne population intrigue et fascine autant que les monuments du pays.

Nos points forts :

  • Un départ assuré à partir de 2 participants (voir les conditions)
  • Le prix des visites des sites et monuments compris dans le coût du séjour
  • Découverte culturelle variée : la ville blanche d'Arequipa, la rencontre des habitants du Llachon, la ville de Cusco, la vallée sacrée des Incas, le site de Moray avec les Salines de Maras
  • Paysages inedits : canyon de Colca survolé par les condors, la presqu'île de Capachica, le lac Titicaca avec les îles flottantes Titinos, le Chemin de l'Inca qui mène au Machu Picchu

Programme

Jour 1

Paris - Lima
Départ matinal pour le vol Paris/Lima. Accueil à l'aéroport de Lima par notre équipe puis transfert en véhicule privé et installation à l'hôtel dans le quartier de Miraflores, au bord du Pacifique, le quartier moderne de la ville. Fondée par Francisco Pizzaro en 1535, la « cité des rois » nous surprendra par ses nombreux contrastes et les multiples témoignages de sa grandeur passée.
Transfert : Minibus (30 minutes environ).
Hébergement : Hôtel.
 
Option : Possibilité de visiter Lima en compagnie d'un guide francophone et d'un véhicule privé sur une demi journée (55 € par personne) ; nous le signaler à l'inscription. Voir le programme ci-dessous.
 
Nous commençons par la plaza San Martin, appartenant au centre historique de Lima et classée au Patrimoine Culturel de l'Humanité depuis 1998. La place, située au centre de la ville, est bordée de différents édifices historiques illustrant une page de l'Histoire de la ville.
Puis, nous longerons l'agréable rue piétonne de Jirón de la Unión afin de visiter l'hôtel Bolivar, hébergé dans un bâtiment classé au patrimoine historique du Pérou. L'hôtel a accueilli nombre de personnalités internationales du monde politique et artistique, et constitue une figure distinctive de Lima.
Nous aurons également l'occasion de découvrir un étonnant passage piétonnier, vous plongeant dans le monde dédié aux cartes postales et à la philatélie (fermé le lundi).
 
Ensuite nous nous dirigerons vers l'église de la Merced, remarquable monument religieux construit en 1535. C'est un des plus anciens lieux de culte de la ville. Sa façade comme son intérieur regorgent de centres d'intérêts que nous serons amenés à observer.
Notre immersion au cœur de l'Histoire de Lima finit avec l'agréable place d'Armes, rebaptisée "Plaza Mayor", où sont situés plusieurs monuments historiques : entre les plus importants, la Cathédrale, le siège du gouvernement, ainsi que la Mairie.
Nous découvrirons aussi les catacombes du couvent de San Francisco, situées sous la basilique et le cloitre San Francisco. Véritable labyrinthe de passages souterrains, les catacombes rassemblent les ossements de milliers de personnes de différentes civilisations. Lieu secret et caché depuis plusieurs siècles, il émane de ces catacombes une étrange atmosphère teintée de silence et de respect.


Jour 2

Arequipa
Tôt dans la matinée (selon horaire de vol de la veille), nous nous envolons pour la ville blanche d'Arequipa. Deuxième ville du pays, Arequipa est située au pied d'une impressionnante chaîne de volcans tutélaires dont le Mont Misti qui culmine à plus de 5800 m. Avec un ensoleillement exceptionnel et une gastronomie parmi les plus riches du Pérou, il est très plaisant de découvrir ses trésors architecturaux et naturels, notamment à travers les étroites ruelles coloniales du centre ville. Nous apprécierons la découverte de la Place des Armes, bordée d'arcades, dont tous les bâtiments qui l'entourent sont construits en Tuf de lave, appelé « Sillar », particularité architecturale qui a donnée à Arequipa le surnom de « la ville blanche ». Puis visite du cloître de la « Compania », une des plus anciennes églises jésuites de la ville, datant de 1 739.
La découverte de la ville se poursuivra par la visite du Couvent de Santa Catalina, construit au XVIème siècle. C'est une véritable ville religieuse aux couleurs vives qui est aujourd'hui totalement intégrée dans le tissu urbain d'Arequipa. Le monastère qui couvre une surface de 20 000 m2, hébergea jusqu'en 1 970, près de 500 religieuses qui vivaient coupées du monde extérieur. Aujourd'hui ouvert au public, les religieuses n'en occupent qu'une petite partie respectant encore la vie de cloître.
Durée du vol : 1 heure 25 environ.
Hébergement : Hôtel.
 
A ce jour, le vol utilisé est le vol de Taca, départ 5 heures 30. Selon disponibilité, vol à 19 heures 20 sans modification tarifaire. Pour de meilleurs horaires, possibilité de vol avec LAN PERU (avec supplément tarifaire).


Jour 3

Arequipa - Canyon de Colca - Chivay (3600m)
Départ en véhicule privé pour le canyon de Colca. Traversée en cours de route de la célèbre Réserve Naturelle de Salinas et Aguada Blanca située à 4300 m d'altitude. Nous aurons peut-être la chance d'observer des troupeaux de lamas et d'une façon plus générale, nous apprécierons cet espace protégé riche en biodiversité. Passage du col de Patapampa (4900 m) d'où la vue sur les volcans et glaciers Hualca-Hualca, Sabancaya et Ampato est des plus grandioses. Découverte ensuite de la « vallée des merveilles » nommée ainsi par Mario Vargas Llosa, qui est impressionnante pour ses contrastes et mélanges. Des milliers de terrasses agricoles laissées par plusieurs civilisations successives soulignent l'importance géographique accordée à la vallée du rio Colca, à la fois fertile, abyssale et majestueuse. Nous aurons l'occasion de découvrir les usages et coutumes des habitants de cette région fiers de leurs costumes traditonnels. Arrivée au village de Yanque ou Chivay et installation à l'hôtel.
Les sources d'eaux thermales sont nombreuses dans la vallée de Colca… Possibilité de vous baigner (entrée optionnelle : 15 soles par personne à ce jour, à régler sur place).
Transfert : 4 heures environ.
Hébergement : Hôtel.


Jour 4

Canyon de Colca - Puno (3815 m)
Tôt le matin, nous prenons la direction du célèbre belvédère de la Croix du Condor… Site incontournable lorsqu'on découvre le canyon de Colca. Ce piton rocheux offre un panorama incroyable sur le majestueux canyon et sa vallée. Nous pourrons observer les impressionnants condors évoluant dans leur milieu naturel… Descente ensuite dans le canyon par la rive gauche en passant par les miradors d'Antahuilque et Choquetico, célèbres pour leur cimetière pré inca et leurs sépultures suspendues. Découverte des villages traditionnels de Maca, Achoma et Yanque avec son église coloniale baroque.
Après le déjeuner, départ en direction de Puno, en bus de ligne, en effectuant plusieurs arrêts afin de découvrir la biodiversité spécifique à cette région dont plusieurs espèces d'oiseaux andins. Installation à l'hôtel à Puno.
Transfert : Bus, 6 heures environ avec de nombreux arrêts.
Hébergement : Hôtel.


Jour 5

Lac Titicaca - Péninsule de Capachica - Presqu'île de Llachon
Transfert en véhicule privé depuis Puno pour rejoindre la Péninsule de Capachica. Située au Nord-Est de Puno, la Péninsule qui domine le Lac Titicaca a su garder un caractère authentique d'une beauté comparable aus île d'Amantani et de Taquile.
Promenade à pied à travers la presqu'île afin de découvrir le mode de vie traditionnel et agricole de cette partie de l'Altiplano et profiter de la quiétude des abords du ac Titicaca. Les habitants vivent principalement de la pêche. Repas et nuit à Llachon, dans une famille afin de partager un moment privilégié avec ses membres.  
Transfert : 2 heures environ.
Hébergement : Chez l'habitant


Jour 6

Lac titicaca : ïles Titinos et Ile de Taquile (3900 m)
Après un petit-déjeuner typique dans la famille d'accueil, nous naviguons sur les eaux du lac légendaire pour rejoindre l'île de Taquile. C'est une île paisible aux collines verdoyantes contrastant avec la couleur bleu vif du Lac Titicaca. En chemin, visite des îles flottantes de Titinos à proximité de la presqu'île de Capachica. Elles sont faites d'un socle de plantes  aquatiques tressées et renforcées de roseaux du lac....Elles ont gardé leur authenticité car elles sont  beaucoup moins visitées que celles de la baie de Puno.
Sur l'île de Taquile, découverte des coutumes et traditions des habitants qui possèdent une tradition textile de haute qualité. Le costume typique, reflétant l'état civil et la fonction est également une particularité que les habitants seront fiers de nous faire partager. Les femmes portent par exemple des couleurs vives lorsqu'elles sont célibataires et des couleurs obscures lorsqu'elles sont mariées. Les hommes quant à eux portent des bonnets rouges et blancs lorsqu'ils sont célibataires et rouges lorsqu'ils sont mariés.
Plusieurs vestiges archéologiques pré inca et incas présents sur l'île témoignent de la présence de plusieurs brillantes civilisations, où le lac continue d'occuper une place prépondérante dans les rites et offrandes. Déjeuner typique dans un restaurant communautaire. Retour à Puno.
Durée des visites : La journée.
Hébergement : Hôtel.


Jour 7

Traversée de l'Altiplano - Col de La Raya (4335 m) - Cusco
Départ  vers Cusco en traversant les paysages grandioses de l'Altiplano où nous ferons plusieurs arrêts sur différents sites d'intérêts. Découverte dans un premier temps du musée lithique de Pucara qui retrace l'évolution des peuples andins depuis les premiers hommes jusqu'aux incas. Ensuite arrêt au col de la Raya (4 335 m) pour découvrir la majestueuse Cordillère Royale, au cœur de la chaîne de montagne sud-américaine. Déjeuner à Sicuani.
Visite du site de Raqchi où se situe le temple Inca de Wiracocha, le dieu créateur. Ce temple constituait un centre administratif et religieux de premier plan. Ses impressionnantes dimensions et sa situation géographique laissent penser qu'il s'agissait d'un centre destiné à stocker la nourriture pour les pèlerins se rendant à Cusco, situé au carrefour de deux grandes régions.
Arrivée à Andahuaylillas, petit village célèbre pour son église du début du XVIIème siècle, connue sous le nom de « Chapelle Sixtine de l'Amérique du Sud » grâce aux fresques et tableaux qui la décorent, mais également à son autel ciselé d'or. Arrivée à Cusco en fin d'après-midi.
Transfert : Bus, 10 heures environ en comptant les repas et les visites.
Hébergement : Hôtel.


Jour 8

Cusco
Cusco… le nombril du monde pour les quechuas. La capitale de l'Empire Inca classée au Patrimoine de l'Humanité, a su conserver son centre historique aux rues pavées et ses murs de pierre parfaitement taillées. Visite de la célèbre cité impériale avec la Place d'Armes. Témoignage de la maîtrise architecturale des Incas, nous découvrons la pierre aux 12 angles, construction inca où les pierres sont parfaitement imbriquées, ce qui soulève nombres d'interrogations…
 Ensuite nous visiterons l'impressionnante cathédrale coloniale dont la construction dura plus de cent ans ! Juxtaposée aux églises del Triunfo ainsi que celle de Jesús Maria, elle forme un ensemble architectural chargé d'histoire. Ensuite direction le temple de l'Or, ou « Coricancha » en quechua,  où nous découvrons les fondations du monastère de Santo Domingo ainsi que l'église coloniale. Balade au marché principal de la ville, San Pedro… c'est un véritable marché typique, lieu idéal pour s'imprégner de l'atmosphère locale entre fruits exotiques, légumes, épices et fleurs.
Montée ensuite vers les sites archéologiques principaux situés autour de Cusco avec notamment la forteresse de Saqsayhuaman, destinée à protéger la ville. Nous visiterons également les bains cérémoniaux de Tambomachay voués au culte de l'eau et aux dieux, la forteresse de Puka Pukara ainsi que le site cérémoniel de Q'enko. Nuit à Cusco.
Durée des visites : La  journée.
Hébergement : Hôtel.


Jour 9

Vallée Sacrée des Incas - Salines de Maras - Ollantaytambo - Urubamba - Pisac - Cusco
Poursuite de la visite de la Vallée Sacrée des Incas en découvrant les salines de Maras datant de l'époque inca ; le site est toujours en activité et n'a pratiquement pas changé depuis cette période ! Fabuleux contraste au cœur de la vallée où ce kaléidoscope de couleurs s'impose au milieu de la verdoyance des paysages. Constituées par plus de 300 terrasses à flanc de montagne, nous y ferons une balade et découvrirons le mécanisme d'extraction du sel. Visite ensuite de la forteresse d'Ollantaytambo, dernier bastion inca qui permit à cette civilisation de résister aux espagnols. C'est un lieu chargé d'histoire d'où se dégage une ambiance particulière ; les murs de pierres taillées ainsi que l'organisation du village et l'architecture n'ont pratiquement pas changé depuis l'époque inca ! Après le déjeuner à Urubamba, découverte du site Inca de Pisac, véritable forteresse dressée sur la crête qui domine la vallée de l'Urubamba. Les Incas y avaient installé un observatoire solaire (intihuatana), une zone sacrée dédiée aux cultes des divinités andines, un espace agricole constitué de terrasses, ainsi qu'une zone réservée aux logements des habitants. Continuation vers le village de Pisac et temps libre pour  découvrir le marché artisanal et ces produits andins tels que les ponchos, les textiles d'alpaca et de moutons, les bijoux, peinture et de nombreux autres articles de qualité.
Temps de visite : la journée.
Hébergement : Hôtel.


Jour 10

Cusco - Ollantaytambo (2050 m) - Chemin de l'Inca : km 82 - Huayllabamba (2850 m) - Yuncachimpa (3300 m)
Traversée en véhicule de toute la Vallée Sacrée des Incas en passant par le village d'Ollantaytambo. Au célèbre kilomètre 82, départ à pied pour le « Chemin des Incas » (2 600 m) en suivant la rivière de l'Urubamba où nous pourrons observer l'impressionnant glacier de la montagne Veronica… Passage ensuite au complexe archéologique de Llactapata dont nous visiterons la partie haute…En fin d'après-midi, nous arriverons près du village Huayllabamba (3100 m) pour rejoindre Yuncachimpa (3300 m) où sera installé le campement.
Temps de marche : 6 heures environ.
Dénivelée positive : + 400 mètres.
Hébergement : Campement.


Jour 11

Trek du Chemin de l'Inca : Huayllabamba - Col Warmi Huanusca (4215 m) - Pacaymayo (3620 m)
Après le petit-déjeuner, nous commencerons doucement l'ascension du col de Warmiwanusca (4 215 m) à travers une petite forêt de Queñua, arbre typique des Andes, recouverts de mousse. Ensuite, descente dans la vallée et installation du campement tout près de Pacaymayo (3620 m). Durant cette fantastique journée, nous pourrons apprécier la construction impressionnante de ce fameux « Chemin des Incas ».
Temps de marche : 7 heures environ.
Dénivelée positive : + 1350  m.
Dénivelée négative : - 650 m.
Hébergement : Campement.


Jour 12

Trek du Chemin de l'inca : Pacaymayo (3620 m) - Col Runkurakay (3950 m) - Sayacmarca - Wiñaywayna (2700 m)
Superbe journée de randonnée (la plus belle !) à travers les impressionnants sites archéologiques Incas reliés par des tronçons de chemins pavés. Visite du complexe Inca de Runkurakay suivie d'une montée au col à 3 950 m d'altitude. La journée se termine par la visite des sites de Sayarmarca, Phuyupatamarca, Intipata (optionnel) et Wiñaywayna où nous pourrons observer une nature de plus en plus exubérante. Campement tout près du site de Wiñaywayna (2 700 m).
Temps de marche : 8 heures environ.
Dénivelée positive : + 500 mètres.
Dénivelé négative : - 1300 m.
Hébergement : Campement.


Jour 13

Wiñaywayna - Porte du Soleil (2750 m) - Machu Picchu (2450 m) - Aguas calientes (2050 m) - Ollantaytambo - Cusco
Départ matinal avec le petit-déjeuner que nous prendrons en attendant l'ouverture des portes du tronçon menant au Macchu Picchu. Nous continuons notre marche à travers la végétation qui se transforme de plus en plus en jungle. Arrivée en matinée à la célèbre « Porte du Soleil » (L'Inti Puku), entrée principale du site du Machu Picchu qui offre l'un des panoramas les plus grandioses sur la citadelle Inca. Après environ deux heures de visite de ce site légendaire, temps libre ou ascension du Huayna-Picchu (en option et si seulement l'arrivée au Macghu Picchu se fait suffisamment tôt), éperon rocheux qui offre une vision panoramique de Machu Picchu (en option). Descente en bus vers Aguas Calientes. Déjeuner et train vers Ollantaytambo puis continuation en bus jusqu'à Cusco.
Temps de marche : 3 heures environ.
Dénivelée positive : + 200 mètres.
Hébergement : Hôtel.
 
Nota : Nous proposons en option l'ascension du Huayna Picchu qui est le pain de sucre que l'on aperçoit en fond sur la fameuse photo de Machu Picchu. La montée est très raide et physique ; si vous souhaitez effectuer cette ascension, nous consulter à ce propos lors de votre inscription. Cette ascension se fait le matin et suffisamment tôt.
Les campements lors du Chemin des Incas sont choisi par l'INC (organisme en charge de la gestion du parc archéologique), pour chaque groupe. Nous ne pouvons intervenir dans ce choix. C'est pourquoi, suivant les campements, les journées indiquées (temps de marche, dénivelées etc…) peuvent être modifiées, ainsi que l'horaire d'arrivée sur le site de Machu Picchu (levé du soleil sur le site  notamment).
 
Le retour en train vers Ollantaytambo est effectué en catégorie « Expédition » (ou Backpacker).
 
Généralement le retour vers Cusco se fait tard dans la soirée ou en fin d'après-midi en fonction des disponibilités de trains.
 
Afin de bénéficier de meilleurs horaires, nous pouvons vous proposer un retour vers Ollantaytambo en catégorie « Vistadome » ; les voitures sont équipées de toits panoramiques et de baies vitrées permettant de mieux apprécier les paysages. Nous consulter pour cette option.
 
Nous ne pouvons être tenus pour responsables en cas de modification, changement ou reprogrammation des horaires de train.
Horaire de train retour : 14 heures 30 ou 18 heures 45 (Perù Rail) selon disponiblités (autres horaires et services sur demande).
 
Attention : Il a été décidé par les autorités péruviennes, et notamment par l'organisme d'Etat qui gère le site du Machu Picchu, que les touristes auront le droit de prendre des photos du site sans payer sauf si l'appareil photo est un Reflex avec objectifs interchangeables ; si cela était le cas, il vous faudra payer une taxe (nous en parler lors de votre inscription) car cet appareil serait considéré comme étant à  usage commercial. 


Jour 14

Cusco - Lima - France
Selon les horaires de vol, matinée libre sur Cusco afin d'effectuer les derniers achats ; direction ensuite l'aéroport pour le vol intérieur vers Lima en survolant la majestueuse Cordillère des Andes et ses innombrables sommets enneigés. Connexion avec le vol retour sur la France.


Jour 15

Arrivée en France.


LES  HEURES  DE  MARCHE  S’ENTENDENT ARRÊTS COMPRIS (sauf pause de midi) ET SONT STRICTEMENT INDICATIVES.

 

LE SÉJOUR POURRA ÊTRE MODIFIÉ D’UN JOUR EN RAISON DE L’HEURE D’ARRIVÉE SUR LIMA. IL EST POSSIBLE QUE VOTRE DÉPART S'EFFECTUE LA VEILLE.

 

ATTENTION : Pour réaliser le trek sur le véritable Chemin des Incas, une inscription de 3 à 6 mois sera nécessaire ;  pour la haute saison (juillet à septembre) votre inscription devra se faire avec un minimum de 6 mois avant la date de départ envisagée. Ce trek est très contrôlé et le nombre de groupes limité afin d’avoir le moins d’impact possible sur l’environnement…

 

C’est pour cela que les inscriptions doivent nous parvenir avec des échéances d’une telle avance ; la réservation se fait uniquement à partir du nom et du numéro de passeport de la personne qui s’inscrit. Lorsque vous vous inscrivez, votre inscription ne deviendra effective que lorsque les autorités péruviennes nous auront confirmé votre place sur ce trek… avec une inscription au minimum de 6 mois avant votre date de départ, il n’y aura aucun probléme. Nous vous conseillons lors de votre inscription de demander auprès de votre conseiller voyages les disponibilités pour ce trek ; en effet, ce dernier peut avoir les disponibilités en temps réel.

 

Si entre votre inscription et votre départ vous êtes amené à changer votre passeport, il faudra impérativement vous procurer la photocopie de l’ancien ou mieux, l’original de votre ancien passeport. Si vous arriviez sans ces documents au départ du trek, l’accès vous sera refusé par les autorités.

 

Avec une inscription plus tardive, si les places sont complètes,  vous seriez aiguillé vers le trek de Lares, un autre chemin Inca où il ne nécessite pas d’être inscrit sur les listes de départ.

 

Ce programme est référentiel selon les campements dévolus au groupe. Les horaires indiqués sont indicatifs et dépendent de la forme physique de chacun, de la volonté du groupe et du climat…Les campements lors du chemin des incas sont choisis par l’Inc (organisme en charge du parc archéologique), pour chaque groupe. Nous ne pouvons intervenir dans ce choix. C’est pourquoi, suivant les campements, les journées indiquées (temps de marche, dénivelés…) peuvent être modifiés ainsi que l’horaire d’arrivée sur le site de Machu Picchu (levé de soleil sur le site notamment).

 

 

Les porteurs : Pendant le trek du Chemin de l’Inca, votre bagage sera transporté par des porteurs d’un campement à l’autre ; le nombre de porteurs par groupe est limité ; ces porteurs transportent également le matériel collectif ainsi que le ravitaillement ; le poids de votre bagage que vous confierez à votre porteur sera limité à 6 kg par personne ; vous retrouverez les autres affaires lorsque vous rejoindrez Cusco.

 

Certains sites du Pérou sont touristiques. Ils sont magnifiques et très célèbres ; à ce titre, ils sont donc incontournables ; c’est la raison pour laquelle nous les incluons dans le programme.

 

 

CONFIRMATION DE VOTRE DEPART DES 2 PARTICIPANTS AFIN DE GARANTIR VOTRE TREK SUR LE CHEMIN DES INCAS ; NOUS CONSULTER.

 

En raison des risques et des imprévus techniques, climatiques ou autres pouvant intervenir directement ou indirectement sur votre séjour, Notre agence ou son représentant durant le séjour se réserve le droit de modifier l’itinéraire, la succession des étapes, voire d’annuler certaines prestations du programme, notamment si des conditions particulières mettent en cause la sécurité du groupe ou d’une seule personne. Faites nous confiance, ces modifications sont faites dans votre intérêt ou pour votre sécurité.

 

 

"Le trekking, la randonnée, c'est une passion, un état d'esprit... L'imprévu fait partie intégrante de cette éthique du voyage : "sortir du programme" prévu, l'espace de quelques temps, afin de vous faire vivre quelque chose d'inattendu et pourtant de typique ou authentique nous semble incontournable... Nous cultivons cet état d'esprit : vivre une fête traditionnelle ou autre évènement qui se déroule au village voisin de notre lieu d'hébergement, être invité chez l'habitant alors que nous devions passer notre chemin, observer un animal rare et le suivre un moment... Tous nos guides sont à l'affût de ces petits moments exceptionnels qui vous feront vivre encore plus intensément votre voyage... C'est aussi pour cela que vous aimez le trekking et la randonnée, que vous aimez sortir des sentiers battus!!" ...

Dates / Prix

Dates Tarifs (à partir de) Départ assuré à partir de Infos Prix / Options
du 06/10/2018 au 20/10/2018

2 610 € Réserver


4 pers.

du 13/10/2018 au 27/10/2018

2 610 € Réserver


4 pers.

du 03/11/2018 au 17/11/2018

2 610 € Réserver

Assuré

du 08/12/2018 au 22/12/2018

2 610 € Réserver


4 pers.

LE PRIX COMPREND
  • Le Vol international Paris/Lima.
  • Les vols intérieurs Lima-Arequipa et Cusco-Lima sur des lignes régulières.
  • Les hôtels en catégorie « standard ».
  • 1 nuit chez l'habitant à Llachon.
  • Tous les transferts nécessaires à la réalisation du séjour (bus de ligne Chivay-Puno, Puno-Cusco et Ollantaytambo-Cusco, train en catégorie Expédition entre Aguas Calientes et Ollantaytambo, bateau privé sur le lac Titicaca, véhicule privé pour tous les autres transferts : Arequipa, Canyon de Colca, Cusco, Pisac).
  • La pension complète du dîner du jour 1 jusqu'au petit déjeuner du jour 14 sauf  les repas du jour 14 suivant les horaires de vol.
  • Tous les droits d'entrée pour l'accès aux sites ou à des lieux particuliers compris dans le circuit.
  • L'accompagnement par un guide local francophone durant tout le séjour d'Arequipa à Cusco et pour les différents transferts à Lima.
  • Un guide culturel francophone complémentaire pour les visites guidées prévues au programme sauf pour la visite de l'altiplano effectuée avec un guide anglophone et hispanophone et de Chivay à Puno.
  • Un guide francophone privé sur le chemin des Incas jusqu'à la visite du Macchu Picchu.
  • Cuisinier et personnel spécialisé sur le trekking du Chemin de l'Inca.
  • Les porteurs pour le trek sur le Chemin de l'Inca, à raison de 6 kgs par personne.
LE PRIX NE COMPREND PAS
  • Les taxes d'embarquement aux terminaux des bus (0,50 $ environ).
  • Les excursions et autres services indiqués en option.
  • L'entrée aux bains thermaux dans le canyon de Colca (15 soles à ce jour à régler sur place).
  • Les repas du jour 14 suivant les horaires de vol.
  • Les boissons.
  • Les pourboires d'usage.
  • L'assurance multirisques 3,9%
  • De manière générale tout ce qui n'est pas mentionné dans "le prix comprend".

 

 

À PROPOS DES TAXES AÉRIENNES

La législation française nous oblige aujourd'hui d'inclure le montant des taxes aériennes dans le prix de votre séjour.

 

Sont donc incluses dans le prix du séjour :

  • Les taxes d'aéroports (elles peuvent varier en cours d'année car elles dépendent de la politique de chaque aéroport.
  • La taxe de solidarité
  • Les surcharges de carburant connues au jour de l'impression, donc non incluse dans le prix du billet.

 

Le montant de ces taxes pourra varier en fonction :

  • De la compagnie aérienne.
  • Du prix du baril de pétrole.
  • Du nombre d'escales prévues éventuellement.
  • De la ville de départ (décollage).

 

 

 

 

 

Ces taxes évoluent en fonction des données énoncées ci-dessus, certes, mais peuvent varier légèrement en fonction de votre date d'inscription… malgré toutes ces données ce montant pourra être réajusté jusqu'au jour avant votre départ, si la compagnie décidait d'une réévaluation de ces taxes. Nous pourrions dans ce cas être obligés de réajuster le montant ces taxes.

Fiche pratique

ACCUEIL

Quelques temps avant votre départ, vous recevrez votre billet d'avion.
En règle générale, vous devrez être présent à l'aéroport 3h00 avant le décollage.
Toutes ces informations figureront sur votre convocation.
 
ATTENTION ! Conformez-vous à la réglementation quand aux bagages à main car lors du contrôle de police, il pourrait vous être supprimé. Vous trouverez pour cela un petit dépliant qui accompagne votre billet d'avion. Mesdames, veillez à ne pas oublier vos ciseaux ou pince à épiler dans votre sac.
 
En cas de litige ou de perte de vos bagages : il faut établir obligatoirement et sur le moment une déclaration de perte auprès du bureau des réclamations qui se situe dans l'enceinte de l'aéroport. Si vous veniez à quitter l'aéroport, la compagnie refusera votre requête. Notre agence ne pourra en aucun cas intervenir.

DISPERSION

L'horaire figurera également sur la convocation.
Vous aurez confirmation, par votre guide, et en fin de séjour, du maintien ou du changement des horaires prévus pour le retour.
Comme à l'aller, vous serez convoqué 2 heures avant le départ.

FORMALITES

LES FORMALITÉS DE POLICE ET DE DOUANE

Nous  aurons impérativement besoin de la photocopie des quatre premières pages de votre passeport, dès votre inscription. Cela nous sera indispensable pour effectuer différentes réservations comme les vols intérieurs, le trek sur le Chemin des Incas etc.

 

Pour les français, un passeport en cours de validité est exigé. Il doit être valable durant les 6 mois qui suivent votre retour en France. Pour les autres nationalités, consultez votre consulat.

 

Si vous voyagez avec des enfants, il faut savoir qu'il est aujourd'hui impossible d'inscrire vos bouts de choux sur votre passeport ; il faut désormais que les mineurs aient leur propre passeport. Posséder ce document suffit donc au mineur pour sortir du territoire français.

 

ATTENTION : Lors des contrôles douaniers, tout participant n'étant pas muni d'un passeport valide sera refusé à l'embarquement et ne pourra pas participer au voyage. De plus aucune assurance ne tiendra compte de ce motif d'annulation et vous ne serez en aucun cas remboursé.

 

ATTENTION : Si votre voyage aérien transite par les Etats Unis, pour entrer sans visa, vous devez obligatoirement être en possession d'un passeport électronique individuel (symbole puce électronique et lecture horizontale) ou d'un passeport individuel à lecture optique encours de validité et émis au plus tard le 25 octobre 2005.

 

Tous les voyageurs français se rendent par air ou par mer aux Etats Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession d'une autorisation d'ESTA (Système Electronique d'Autorisation de voyage). Ce formulaire ESTA doit être imprimé avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l'enregistrement. Cette autorisation ne suffit pas pour l'admission sur le territoire des USA ; lorsqu'elle sera accordée, ce document ne sera valable que pour une ou plusieurs entrées et pendant seulement deux années (ou jusqu'à expiration de la validité du passeport du demandeur).

 

Les formulaires sont accessibles en ligne sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov (demande à faire au plus tard 72 heures avant le départ). Cette autorisation d'Esta est payante : 20 $ (tarif connu au 1er janvier 2016) à régler par carte bancaire au moment de la demande.

 

N'hésitez pas à consulter le site du Ministère des Affaires Etrangères :

www.diplomatie.gouv.fr

 

Adresse du consulat du Pérou à Paris :

102 avenue des Champs-Élysées, 75008 PARIS   -    Tel : 01 42 89 30 13

NIVEAU

3 chaussures

12 jours de marche et visites sur bon sentier. Ce séjour est accessible à toute personne pratiquant régulièrement la randonnée. Pour le trek du Chemin de l'Inca il faudra notamment être capable de marcher 5 à 7 heures pour un dénivelé positif de 900 mètres. Hormis ce trek, le séjour est sans difficulté physique mais qui dit visite ne veut pas forcément dire sans marche…

 

Les heures de marches sont comptées arrêts compris. Les temps annoncés sont des fourchettes ; il y a des groupes qui « mettent plus et d'autres qui mettent moins ».  

 

Afin de profiter du voyage et de ses vacances, il est nécessaire d'aborder ce moment dans de bonnes conditions. Un mois avant le départ, ou plus si vous jugez bon, n'hésitez pas à aller marcher ou courir le week-end. Des randonnées en montagne s'avèreront efficaces pour ce style de séjour.

 

Les heures de marches sont comptées arrêts compris. Les temps annoncés sont des fourchettes ; il y a des groupes qui « mettent plus et d'autres qui mettent moins ».  

 

Afin de profiter du voyage et de ses vacances, il est nécessaire d'aborder ce moment dans de bonnes conditions. Un mois avant le départ, ou plus si vous jugez bon, n'hésitez pas à aller marcher ou courir le week-end. Des randonnées en montagne s'avèreront efficaces pour ce style de séjour.

 

LA PRÉPARATION PHYSIQUE

Afin de profiter du voyage et de ses vacances, il est nécessaire d'aborder ce moment dans de bonnes conditions. Un mois avant le départ, ou plus si vous jugez bon, n'hésitez pas à aller marcher ou courir le week-end. Des randonnées en montagne s'avèreront efficaces pour ce style de séjour.

 

N'hésitez pas non plus à consulter un médecin pour une petite visite médicale avant le départ. Contactez nous si vous suivez un traitement particulier ou pour toute allergie alimentaire.

 

L'altitude (et les problèmes qu'elle peut engendrer) reste le paramètre essentiel auquel vous aurez à faire face. Passé 3 000 m d'altitude l'organisme réagit différemment suivant les individus. Outre les examens de type électrocardiogramme et radiographie pulmonaire, il pourra s'avérer utile de tester sa capacité de résistance à la baisse de pression d'oxygène rencontrée en haute montagne, dans un centre spécialisé.

 

Puisque vous allez effectuer une randonnée en altitude, partir en bonne santé est primordial afin de mettre toutes les chances de réussite de votre côté ; une visite médicale s'imposera donc en expliquant à votre médecin votre projet (altitude, difficulté, froid…). Après votre bilan de santé, si vous le souhaitez, vous pourrez consulter un des centres spécialisés dans les problèmes liés à l'altitude ; la liste de ces centres se trouve sur : www.arpealtitude.org

 

Indispensable : il sera prudent d'effectuer un électrocardiogramme d'effort à partir de 45 ans.

 

L'altitude peut également provoquer trois autres risques :

  • Il fait généralement entre -5° et -20° à des altitudes comprises entre 4 500 m et plus de 5 000 m ; ces températures peuvent occasionner des gelures ou vous faire tomber en hypothermie si vous n'êtes pas bien équipé.
  • Avec la fatigue, si vous n'êtes pas bien entrainé, les risques de chutes seront plus fréquents et provoquer fractures ou entorses.
  • Le soleil, si vous le négligez, pourra occasionner de sérieuses brûlures et parfois même une ophtalmie des neiges ; portez donc des lunettes « intégrales » afin d'éviter la réverbération et utilisez une crème solaire avec un indice de protection supérieur à 40.

 

Il faut être conscient que l'altitude au Pérou n'est en rien comparable avec celle du massif alpin par exemple : les camps de base et certains lodges sont situés à une altitude supérieure à celle des plus hauts sommets européens ; c'est la raison pour laquelle les dénivelés positifs journaliers ne dépassent en général pas plus de 500 m, ceci afin de favoriser une meilleure acclimatation. Si, malgré ces précautions, des maux de tête surviennent, avec des nausées, des vertiges ou un gonflement notoire du visage, ou un essoufflement inhabituel, il faudra arrêter de monter, traiter le mal (bouteilles d'oxygène) et imposer à la personne de redescendre, sous peine de voir apparaître dans les quelques heures (ou même les minutes) qui suivront, un œdème pulmonaire ou cérébral.

 

IL EST IMPÉRATIF DE RESPECTER CES DEUX RÈGLES SI L'ON VEUT ATTEINDRE LES SOMMETS ET COLS SANS ENCOMBRE :

 

Le trek en lui même ne présente aucune difficulté technique. Par contre, sur le plan physique, une préparation est indispensable. Si vous êtes en bonne forme physique, cette aventure sera « facile » pour vous.

Dès le premier jour de la randonnée, il est impératif de ne jamais aller vite ; il ne faut jamais accélérer car la récupération en altitude est plus délicate qu'en bas.

Pour les ascensions des sommets et des cols, si votre guide va trop vite, n'hésitez pas à le faire ralentir même s'il vous semble que vous avancez comme un escargot.

Ne portez pas de poids inutile ; les porteurs sont là pour ça…

 

 

LE MAL AIGU DES MONTAGNES… QU'EST CE QUE C'EST ?

Le mal des montagnes arrive progressivement (ou parfois simultanément) avec des maux de tête, des insomnies, une perte d'appétit et des nausées ; le stade final sont les œdèmes cérébraux et pulmonaires. Afin d'éviter les premiers symptômes (ou du moins essayer), il sera impératif de boire au minimum 3 à 5 litres d'eau par jour (thé, café, soupe, eau).

 

Si l'un des symptômes se manifeste, l'aspirine peut s'avérer efficace en prévention (sauf si vous êtes allergique). Le Diamox est  peut être mieux (consulter un médecin). Les somnifères légers vous aideront à vous reposer.

 

Sachez tout de même qu'il y a un décalage entre la progression et les effets de l'altitude. C'est pour cette raison que la descente des grands sommets se fait en principe assez rapidement de manière à éliminer intégralement les effets de l'altitude élevé du sommet.

HEBERGEMENT

9 nuits en hôtel** et *** en demi-pension ; les hôtels*** sont des hôtels de type standard en chambres doubles avec sanitaires privés, eau chaude et électricité ; pour les hôtels**, ils sont plus simples mais propres. Tous les hôtels sur Lima et Cusco notamment sont situés dans le centre ville, proche de la Place des Armes et des quartiers d'intérêts touristiques ; vous pourrez ainsi vous balader plus sereinement et tranquillement parmi les édifices historiques.

 

1 nuit chez l'habitant à Llachon avec une vue sur le Lac titicaca.

 

Lors des 3 nuits en campement, les tentes prévues pour 3 personnes accueillent deux randonneurs confortablement avec leurs sacs ; les tapis de sol sont compris. Le campement est composé d'une tente réfectoire, une tente cuisine et une tente toilette. La tente réfectoire comprend lumière à gaz, tables et tabourets. L'ensemble du matériel de cuisine est compris, et les repas sont préparés par un cuisinier.  Le matériel personnel et collectif est transporté par des porteurs.

 

Il y aura aussi 1 ou 2 nuits dans l'avion suivant l'heure de vol.

 

Option chambre individuelle en hôtel : 190 €.

 

LA NOURRITURE ET L'EAU

Les petits-déjeuners sont pris dans les hébergements et sont en général de type continental ou buffet avec des produits frais.

Chez l'habitant à Llachon, le petit-déjeuner sera typique avec notamment les beignets sucrés et à la fameuse infusion traditionnelle le "maté" (considéré comme l'antidote contre le mal des montagnes).

 

Les déjeuners sont pris sous forme de pique-nique composés de sandwichs, jus de fruits, desserts ou fruits et friandises.

 

En ville ou dans les restaurants, la cuisine locale sera privilégiée. Elle est très variée avec beaucoup de crudités mais également beaucoup de viandes. Généralement, la cuisine péruvienne est peu épicée.

 

Durant le trek, un cuisinier vous accompagnera et il vous fera goûter également à la cuisine locale : au petit-déjeuner il vous proposera une variété de choix avec des céréales, yaourts, pain, confiture, thé, café, chocolat ... et aussi des spécialités comme l'omelettte de bananes plantains frites, du quinoa aux pommes ou au chocolat maison et aussi du maté (une autre occasion d'y gouter !!!). Tout dépend de la saison et de votre cuisinier (chacun ayant ses spécialités) !!!

Pour le goûter il vous sera proposé des boissons chaudes accompagnées soit de popcorn, biscuits, farcies au jambon et fromage, fromage frit,....

 

 

 

Pour boire, nous vous conseillons d'acheter l'eau en bouteille. Si toutefois vous souhaitiez boire l'eau du robinet, nous vous recommandons de la traiter avec des pastilles purifiantes de type Hydroclonazone ou Micropur ; il faudra dans ce cas attendre une ½ heure ou 1 heure (suivant le type de pastilles choisies) avant de la boire.

TRANSFERTS INTERNES

Des véhicules assureront les différents transferts de l'aéroport à l'hôtel et durant tout le voyage lorsque cela sera nécessaire. Il y aura des transferts privés : le bateau sur le lac Tititcaca, un minibus pour les visites des sites ainsi que pour la découverte du canyon de Colca. Un bus de tourisme sera utilisé pour la liaison Chivay/Puno et  Puno/Cusco ; pour la visite de l'Altiplano. Les vols internes pour Lima-Arequipa et Cusco-Lima seront effectués sur des lignes régulières.

PORTAGE DES BAGAGES

L'acheminement des bagages se fait en véhicule d'un hébergement à l'autre. Sur le trek du chemin de l'Inca, aucun animal n'est autorisé sur le parcours ; ce seront donc des porteurs qui achemineront vos affaires personelles sur ces trois jours, à raison d'un sac de 6 kilos par personne.

GROUPE

Départ assuré à partir de 5 participants.

DÉPART POSSIBLE À PARTIR DE 2 PARTICIPANTS ; NOUS CONSULTER.

ENCADREMENT

Vous disposez de différents guides francophones (sauf indications contraires) dans chaque région, car la loi péruvienne ne permet pas aux guides de tourisme d'exercer en dehors de celles-ci. Vous bénéficierez donc de guides spécialistes de leurs zones géographiques qui auront plaisir à vous répondre et  vous "raconter leur pays". En outre, un accompagnateur francophone sera avec vous durant toute la durée du voyage.

Il y aura en plus sur ce voyage, une équipe de porteurs pour le matériel collectif  et votre bagage (6 kg maximum par personne) sur le trek du chemin des incas et un cuisinier.

EQUIPEMENT INDIVIDUEL A PREVOIR

Prévoir un grand sac de voyage à ouverture latérale ou grand sac à dos (la valise et le sac à armature sont inadaptés) et un petit sac à dos  (25 à 35 litres) pouvant contenir une gourde, un appareil photo et un lainage.
 
Les papiers et documents à ne pas oublier
La carte bleue, l'argent liquide ou la carte bancaire (il y a des distributeurs automatiques sur toutes les villes au Pérou).
Le passeport.
Le billet d'avion ou convocation aérienne.
Les photocopies de tous les papiers officiels (passeport,  billet d'avion).
Les numéros de téléphone de votre compagnie d'assurance en assistance – rapatriement avec votre carnet des garanties couvertes et conditions d'application.
Votre carnet de vaccination et votre carte de groupe sanguin.
Une ou deux photos d'identité (au cas où).
Votre journal de bord (si vous avez envie).
Un stylo et crayon à papier.
 
Rangez les papiers et argent
Voyagez de préférence avec peu de liquidité sur vous (ne pas mettre tout l'argent au même endroit sur vous).
Sac « banane » ou tour de cou.
 
La trousse de toilette
Une crème hydratante.
Un petit tube de crème pour les lèvres.
Des lingettes pré humidifiées.
Tampons, serviettes périodiques pour les femmes.
Shampooing, savon. La Sierra andine est un environnement à l'équilibre fragile. Préférez donc des lessives sans phosphates, des savons et détergents biodégradables et qui se rincent facilement. Vous ferez donc votre lessive et votre toilette en aval des habitations et à distance des points d'eau potable.
 
 
Les vêtements
Casquette ou chapeau.
Un coupe vent efficace en montagne.
Une paire de gant et un bonnet.
Un pantalon de toile léger et 1 short.
Un pantalon de randonnée plus épais pour les passages en altitude.
Un pantalon (jean ou autre) ou un jogging pour les soirées.
Quelques tee-shirts et sous vêtements à évaluer personnellement.
Un sweat-shirt ou polaire fine.
Pull ou polaire.
Un maillot de bain.
Des chaussures de marche en montagne pour le trekking.
Des chaussures de marche confortables (type trail) pour les visites…Le Pérou est un pays culturel avec de nombreux sites qui se visitent à pied… les chaussures de ville ou à talon, sont à proscrire. 
Sandales ou espadrilles ou tennis légères, confortables au bivouac (il ne faut jamais marcher pied nus).
 
Les objets pratiques
Un sac de couchage avec une température de confort à – 10°.
Un sac à viande polaire pour les plus frileux.
Des bâtons de marche.
Une lampe de poche (style frontale) avec piles de rechange.
Du papier hygiénique et un briquet (pour le faire brûler. Attention tout de même aux cultures !!!).
Un couteau (de type Opinel).
Une gourde (l'idéal étant d'amener deux gourdes : 1 en cours de traitement et l'autre que vous utiliserez).
Lunettes de soleil et crème solaire.
Un nécessaire à couture contenant notamment quelques élastiques, trombones, et épingles à nourrice.
 
 
 
 
Un petit récipient type bassines en tissu imperméable pour faire sa toilette plus aisément à l'écart des points d'eau, lors du trek sur le Chemin de l'Inca ou de Lares. On peut en trouver dans les magasins spécialisés dans les sports de plein air.
Batterie de rechange pour l'appareil photo (possibilité de charger les appareils électriques uniquement dans les hôtels).
 
Liste non exhaustive.
Poids limité des bagages à 20 kg (pour l'aérien).

En savoir plus

SANTÉ
Vaccins obligatoires : Aucun
 
Vaccins recommandés : Diphtérie – Tétanos – Polio ; Hépatite A si vous n'êtes pas immunisé (une analyse de sang détecte l'immunité) ; Hépatite B ; Typhoïde.
 
Le mal des montagnes : A Cusco et au lac Titicaca, deux régions situées entre 3 200m et 3 800m, l'altitude peut occasionner une légère gêne pour les personnes arrivant directement par avion depuis Lima. Normalement, cette gêne disparaît après une ou deux journées d'acclimatation. Nous déconseillons l'utilisation du Diamox en préventif, sans ressentir les symptômes du mal des montagnes.
 
Il est recommandé de faire appel à votre médecin traitant pour établir avec lui une pharmacie de voyage adaptée à votre cas personnel et à votre destination.
 
Compte tenu de l'éloignement de tout centre de secours, nous vous recommandons de partir en bonne santé.
 
N'hésitez pas à consulter le site du Centre d'Informations Médicales : www.cimed.org
 
 
TROUSSE MÉDICALE DE VOYAGE
Cette liste est à adapter et à faire prescrire en fonction de vos besoins personnels et de votre destination par votre médecin traitant.
 
PETIT MATÉRIEL DE SOINS ET PANSEMENTS
Petits pansements, compresses stériles, sparadrap, stéristrip…
Antiseptique (type Septéal, Diaseptyl…)
Collyre (type Dacryoserum, Biocidan, Opticron…)
Pansements hémostatiques (type Coalgan)
Crème de protection solaire écran total et traitement des coups de soleil (type Biafine).
Pensez à vous munir d'un nécessaire pour soigner les ampoules… Cela peut arriver à n'importe qui : le pli d'une chaussette mal enfilée, les chaussures mal lassées, un pied gonflé par la chaleur ou une marche prolongée, … peuvent provoquer des ampoules. La double peau type Compeed© est très efficace, demandez conseil à votre pharmacien.
 
CALMER LA DOULEUR ET LUTTER CONTRE LA FIÈVRE
Paracétamol : Doliprane, Dafalgan, Efferalgan etc…
Anti-inflammatoires : Voltarène, Advil, Nureflex…
Antispasmodiques : Spasfon Lyoc, Débridat, Viscralgine…
Douleurs gastriques : Maalox, Gaviscon…
 
LUTTER CONTRE LE MAL DES MONTAGNES
Acétazolamide (haute altitude) : Diamox.
 
 
MÉDICAMENTS ÀVISÉE DIGESTIVE
Antidiarrhéiques : Lopéramide, Imodium, Arestal…
Pansements coliques : Smecta…
Contre les nausées et les vomissements : Primpéran, Vogalène, Motilium…
Sachets de réhydratation pour les enfants : Adiaril…
 
ANTIBIOTIQUES
Infection ORL ou respiratoire : Amoxicilline (Clamoxyl, Augmentin) ou Macrolides.
Infection urinaire ou diarrhée fébrile : Noroxine (mais risque de photosensibilisation).
 
TRAITEMENT DES ALLERGIES
Antihistaminiques : Clarityne, Zyrtec, Aérius…
Broncho dilatateurs : Ventoline
Corticoïdes : Solupred, Cortancyl…
 
TRAITEMENT DE L'EAU
Nous vous recommandons, pour éviter des désagréments, de ne consommer l'eau du robinet ou des puits qu'après l'avoir traitée (environ 1 heure avant de la boire suivant le médicament que vous utilisez). Vous devrez donc vous munir de pastilles pour purifier l'eau de type Hydroclonazone ou Micropur : Les 2 sont très efficaces, mais le Micropur, bien qu'un peu plus cher, ne donne pas de goût à l'eau : Elles sont INDISPENSABLES.
 
VOTRE SÉCURITÉ
Tous les voyages que nous effectuons sur le Pérou se déroulent dans des régions considérées comme sûres si certaines précautions sont prises. Nous  évitons les zones d'insécurité liées au trafic de drogue et à la culture de la coca.
 
Nous sommes à l'affut des risques liés aux voyages que nous proposons ; nous consultons régulièrement les différents sites gouvernementaux, nous sommes en relation permanente avec nos équipes locales ainsi qu'avec nos collègues voyagistes…
 
Aucun pays, aucune  région du monde n'est à l'abri de risques : géophysiques, transports, état sanitaire ou criminalités ordinaires et terrorisme.
 
Evitez d'emporter vos bijoux et des objets de valeur. Lorsque vous vous promènerez sur un marché par exemple, faites attention à vos sacs en bandoulières, portefeuilles dans les poches, à vos appareils photos et caméras. Ne transportez jamais tout votre argent au même endroit sur vous ou dans vos bagages.
  
Il est conseillé (comme dans tous les pays du monde) de laisser ses papiers d'identité, grosses sommes d'argent et objets de valeur, au coffre-fort de l'hôtel.
 
Gardez tous vos papiers (passeports, etc…) toujours sur vous.
Lors des pauses ou des bivouacs évitez de vous déplacer pieds nus, mettez toujours des chaussures.
 
L'éloignement fréquent de tout centre de secours nous oblige à insister sur le fait qu'il faut que vous fassiez preuve d'une prudence particulière dans tous vos agissements entrepris au cours du voyage (baignade, escalade, monte d'animaux, etc…). De même, vous devez toujours éviter de vous isoler du groupe (baignades, déserts, forêts…).
 
Si au cours du voyage vous ressentez une fatigue ou une douleur particulière, parlez-en dès qu'elle se manifeste à votre guide ou accompagnateur en toute franchise. Ce dernier pourra ainsi prendre en temps voulu les dispositions nécessaires.
 
Veillez à un lavage régulier et soigneux des mains avant chaque repas (hygiène très stricte des mains notamment au sortir des toilettes).
 
Evitez les baignades dans les eaux stagnantes (risques d'infection parasitaire).
 
Evitez de marcher pieds nus sur le sable et les sols humides.
 
Ne caressez pas les animaux que vous rencontrez.
 
POUR PLUS D'INFORMATIONS
Nous vous recommandons de lire la fiche PEROU du Ministère des Affaires Etrangères. Elle peut être consultée sur le site : www.diplomatie.gouv.fr
  
RISQUES ET IMPRÉVUS
Des imprévus techniques, climatiques ou autres peuvent directement ou indirectement nous obliger à modifier le parcours, les horaires ou la succession des étapes d'un voyage, nous vous remercions par avance de la compréhension active dont vous ferez preuve auprès de nos guides, accompagnateurs et partenaires. En leur témoignant votre confiance, vous les aiderez à mieux réussir votre voyage.
Nous serons plongés parfois dans des lieux très sauvages et désertiques, loin de toute habitation, sans couverture réseau pour votre « cher » portable, à plusieurs jours de marche de la civilisation avec un confort et des conditions d'hygiène rudimentaires ; nous pensons que vous savez tout cela et que c'est aussi pour cela que vous avez choisi ce style de voyage.
 
 
LE RESPECT
Nous ne discutons jamais le prix d'un guide : lui seul est à même d'établir ses tarifs pour s'assurer une existence conforme à la dignité humaine (art.23 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme).
 
Nous payons le guide avant votre séjour car bien souvent, il n'a pas les fonds de roulement nécessaires pour avancer l'argent auprès des équipes s'occupant de la logistique.
 
Partout où nous allons dans le monde, nous faisons le choix de travailler avec les autochtones et privilégions les petits organismes de manière à faire profiter les gens du pays de notre passage.
 
Plus particulièrement dans les pays de l'hémisphère Sud, il faudra savoir accepter une culture différente de la nôtre et la respecter.
 
 
Face à certaines situations, il faut parfois faire preuve de patience, de tolérance et de compréhension. Bref, il faut être philosophe.
 
N'oubliez pas que leur cadre de vie diffère beaucoup du nôtre, et leurs priorités ne sont pas nos priorités.
 
De même, la perception du temps n'est pas la même que la nôtre, et là-bas, il suspend parfois sa course folle…
 
Ces moments-là sont souvent à l'origine d'un moment fort de rencontre durant votre séjour … apprenez à l'apprécier…
 
Veillez à ne pas prendre les habitants en photo sans le leur avoir demandé. Beaucoup de Péruviens des campagnes reculées des Andes, portent encore au quotidien de superbes habits traditionnels. Evitez de donner de l'argent pour prendre une photo afin de ne pas favoriser la « folklorisation » des traditions et coutumes ancestrales.
 
SHOPPING
Le marchandage est de rigueur. Cependant, ne pas en profiter pour tenter de faire baisser les prix toujours plus bas. Respecter une certaine marge. Il est préférable d'acheter les souvenirs aux petits artisans que vous rencontrerez ; en achetant à eux, vous contribuez grandement (peut-être sans vous en douter) à améliorer leur quotidien.
 
Sachez qu'on ne marchande pas ni dans les hôtels, ni dans les cafés, ni dans les restaurants, et encore moins dans les magasins où les prix sont affichés.
 
LES POURBOIRES
Il est de coutume de laisser un pourboire au personnel (guide, cuisinier, muletiers…) qui vous a accompagné durant votre séjour. Ce n'est pas une obligation… Donne qui veut… Donne qui peut… Si vous voulez un ordre d'idée, le pourboire peut être de 15 € à maximum 35 € par participant et par semaine.
 
LA  MENDICITÉ  ET  L'ASSISTANAT
Vous arrivez dans un village…Une multitude d'enfants se précipitent sur vous en criant « bonbons, stylos…! ». Grande émotion de votre part… Vous craquez… Vous ouvrez votre sac et distribuez à tout va les bonbons et les stylos que vous aviez prévus… Ces enfants ? Ils font l'école buissonnière… Pourquoi ? Parce que vous êtes là et que vous pouvez leur rapporter bien plus « gros »… que l'école… Leur arme ? Leur sourire et leur regard…Plus tard, avec l'âge, ni le sourire, ni le regard ne suffiront ; il faudra trouver un autre moyen : la délinquance et le racket (auprès des plus petits) seront le plus facile. Ne préparez pas à cette délinquance… Ne donnez rien !
 
Si vous souhaitiez faire don de vêtements ou d'objets scolaires (stylos, cahiers, etc.…), vous devez les remettre à une personnalité du village (chef du village, instituteur,…). Elle seule est habilitée à les remettre aux personnes nécessiteuses. Toutefois, cette pratique étant difficilement compatible avec l'organisation d'un trek en groupe, nous vous recommandons de prévoir plutôt un envoi ultérieur à votre passage. Parlez-en à notre guide, il vous indiquera quels sont leurs véritables besoins et les coordonnées de la personne à qui faire les envois.
 
CÔTÉ ENVIRONNEMENT NATUREL
Comme les péruviens dans leur vie quotidienne, vous aurez la possibilité de vous laver et/ou de faire votre lessive à proximité d'un puits ou d'un cours d'eau (lors du trek du Chemin des Incas). Il faut savoir que ces eaux approvisionnent tous les habitants de la vallée pour leurs ablutions, les lessives, mais également pour abreuver les animaux.
C'est pourquoi, afin de préserver le plus longtemps possible cet environnement fragile (nous sommes dans un milieu montagnard),  nous vous remercions de choisir un savon (ou une lessive) non moussant(e), qui se rince facilement, qui soit biodégradable et de faire tout cela en aval des habitations et éloigné (dans la limite du possible) du point d'eau.
 
Evitez les bouteilles plastiques ; boire l'eau naturelle traitée avec des pastilles (Hydroclonazone ou Micropur), c'est mieux.
 
Ne laissez rien qui puisse trahir votre passage… Emportez tout : kleenex, papier toilette (que vous pourrez brûler) et déchets en tout genre. De plus en plus de guides péruviens (et notamment notre équipe) sont sensibles à ce genre de problèmes.
 
Nous n'utilisons jamais de bois pour faire la cuisine. Dans la mesure du possible, c'est la bouteille de gaz qui servira à faire les repas.
 
 
INFORMATIONS  COMPLÉMENTAIRES
  
L'AÉRIEN
En règle générale sur cette destination, nous travaillons avec les compagnies régulières Air Europa, Air Iberia, Lan (via Madrid), Klm (via Amsterdam), Air France (vol direct depuis Paris) et American Air Line (plus rarement).
 
Les vols réguliers tout comme les vols charters peuvent se voir être modifiés au dernier moment (deux à trois jours avant la date de départ). Nous vous en avertirons par téléphone.
 
Pour les vols intérieurs, nous utilisons les compagnies régulières péruviennes telles que Lan Peru, Peruvian Airlines, Taca Peru et Star Peru.
 
 
VOTRE CONVOCATION
Dans les quinze jours à trois semaines précédant votre départ, vous recevrez votre convocation précisant l'heure de rendez-vous à l'aéroport. Seront joints également à cet envoi vos billets d'avion ainsi que divers autres renseignements de dernière nécessité.
 
LA MONNAIE
L'unité monétaire est le SOL.
1 euro = 3,78 nuevo sols (PEN) environ (au 07/09/16)
 
Il n'est pas nécessaire de voyager avec de grandes quantités d'argent sur soi.
 
Nous vous recommandons l'utilisation d'une carte bleue « Visa internationale » ou « Mastercard » plutôt que des travellers chèques, les guichets automatiques étant plus nombreux que les points de change ; ils sont présents dans toutes les grandes villes comme Lima, Arequipa, Cusco, Puno…
 
Il est plus pratique de retirer l'argent en monnaie nationale –le nouveau sol- pour régler vos achats quotidiens et de garder quelques dollars (ou Euros) au cas où. Nous vous rappelons qu'il est dangereux de changer son argent dans la rue aux risques de se retrouver avec des faux billets. Préférez les banques ou les « casas de cambio » officielles (bureaux de change).
 
CONSEIL : Surtout conservez vos récépissés de change qui pourront vous être réclamés à la douane de l'aéroport.
 
LE DÉCALAGE HORAIRE
A l'heure d'hiver, lorsqu'il est 12 heures en France, il est 6 heures au Pérou.
A l'heure d'été, lorsqu'il est 12 heures en France, il est 5 heures au Pérou.
 
 
POUR TÉLÉPHONER
Pour appeler en France depuis le Pérou :
Faire le 00 33 + le n° de votre correspondant sans le premier 0.
 
Pour appeler le Pérou depuis la France
Faire le 00 51 + le n° de votre correspondant
 
Pour appeler le Pérou depuis le Pérou :
Faire directement le numéro de votre correspondant, sans le 0051.
  
ÉLECTRICITÉ
Dans les hôtels le courant est de 220 volts à deux fiches sans prises de terre. Vous pourrez recharger vos téléphones portables ainsi que vos appareils photos sans problème.
  
LE CLIMAT
La Cordillère des Andes et l'océan Pacifique entraînent de grandes variations de températures et des conditions atmosphériques différentes d'une région à l'autre. Les saisons « hiver » et « été » perdent ici quelque peu leur sens. Ce sont les différences de précipitations qui marquent en fait les saisons…
 
A Lima, les habitants appellent « été » les mois de décembre à avril toujours chauds et ensoleillés. Les autres mois sont appelés « hiver » où il fait froid et où le brouillard s'installe.
 
Dans la Sierra (Cordillère des Andes),  les andins appellent « hiver » les mois de juin et juillet car il fait très froid. Août est le mois des vents, septembre voir revenir quelques pluies et octobre est appelé « el veranillo » car il fait chaud. C'est certainement le mois le plus agréable de l'année. Novembre voit un peu de froid revenir puis, ce sont les grandes pluies jusqu'en mars/avril.
 
Ce séjour est réalisable toute l'année sauf au mois de février où la pluie et surtout le froid rendent les conditions difficilement supportables.
  
LE RELIEF
Le Pérou est divisé en trois grandes parties :
 
Les rivages du Pacifiques, qui regroupent les habitants dans les grandes villes telles que Lima. Même s'il ne pleut que très rarement, cette zone est humide avec du brouillard l'hiver.
 
La Sierra, qui est la Cordillère des Andes se situe dans le milieu du pays. Avec une altitude moyenne de 3 500 m, les hauts plateaux englobent le plus grand lac du pays : le lac Titicaca. Le Huascaran (6768m) est le point culminant du pays.
 
La zone amazonienne où il fait toujours chaud et humide, fait pousser une végétation luxuriante.
 
Parmi les ressources naturelles du pays, on trouve le cuivre, l'argent, l'or, le pétrole, le minerai de fer, le charbon et le phosphate.
La pêche constitue aussi une importante ressource naturelle ainsi que les fruits des arbres.
  
LA FAUNE
 Sur le trajet on rencontre fréquemment des lamas, des vigognes, des guanacos, des alpagas. Le chinchilla est paraît-il encore présent sur les hauts plateaux de la Sierra ; mais il est très rare et classé en voie de disparition.
Comme oiseau, le plus représentatif, est le condor géant qui vit sur les hauts sommets de la cordillère des Andes.
 
LA FLORE
La végétation de la Sierra est adaptée à la rudesse du climat. La flore est relativement éparse ; les arbres et les plantes, essentiellement des cactus et des eucalyptus se contentent d'une alimentation en eau très restreinte.
 
 
BIBLIOGRAPHIE
« Le Cusco des Incas » de Nicole de Cartagena. Ed. Centro Bartolomé de las Casas, Cusco, 2002, éditions en français.
« Sur la piste des Incas » de Nicole et Herbert Cartagena. Ed. Robert Laffont, Paris 1977.
« Paititi, dernier refuge des Incas » Ed. Robert Laffont, Paris 1981 de Nicole et Herbert Cartagena.
« Pérou de légendes et de traditions »  de Jean Pichon et Annie Blondel, Anako/pages du monde.
« Pérou d'or, d'argent et d'émeraude » Annie et Jean Pichon ; beaux livres, Anako, Fontenay-sous bois, 2003.
« Les Incas, Peuple du Soleil » Carmen Bernand, Gallimard, Paris, 1988.
  
CARTOGRAPHIE
Carte Marco Polo «AMERIQUE DU SUD » 1/4000 000ème.
Cuzco y Perù sur 1/1 500 000.
 
FICHE D'IDENTITÉ DU PAYS
Langues officielles : L'Espagnol, ainsi que les langues régionales ; principalement le Quechua et l'aymara.
Capitale : Lima
Plus grande ville : Lima
Forme de l'Etat : République parlementaire
Président : Alan Garcia
Superficie totale : 1 285 220 km2
Population totale : 29 180 899 hab.
Gentilé : Péruviens, péruviennes
Monnaie : Nuevo sol (PEN)
Indicatif téléphonique : + 51
Domaine Internet : .pe
  
PHOTOS
Vous faites de belles photos ! N'hésitez pas à nous envoyer un CD de vos plus belles photos réalisées lors de votre voyage. Chaque photo retenue pour notre prochain catalogue fera l'objet  d'un avoir de 30 €, à valoir sur votre prochain départ. Le fait pour vous de nous communiquer des photos implique que vous acceptez que vos photos soient utilisées à titre gracieux sur nos différents supports (catalogue, site internet, fiche technique, etc…).
  
EXTENSION
Vous désirez prolonger votre séjour ?...
Pour approfondir les visites sur Cuzco ou sur une autre ville de votre choix, pour découvrir une autre région ?
Contactez nous, nous vous proposerons différentes formules selon votre désir.
 
LE LAC TITICACA
Le lac Titicaca est une région pleine de mystères et de légendes. La source qui alimente ce vaste bassin au nord, appartient principalement au Pérou. Quatre autres cours d'eau traversent le territoire péruvien avant de se jeter dans le lac.
La superficie du lac Titicaca est équitablement répartie entre le Pérou et la Bolivie. Les deux pays ont un « droit de propriété commun  exclusif et invisible ».
Situé à 3 636 mètres d'altitude, il s'agit de la surface navigable la plus haute du monde. Sa superficie est de 8 562 km² et compte une quarantaine d'îles dont certaines sont habitées.
 
Les îles flottantes des Uros constituent un endroit unique au monde. Les Uros était le nom des indiens qui les habitaient jadis. Elles sont toujours habitées par les autochtones. Ces îles sont construites sur des pilotis faits de troncs d'eucalyptus et de roseaux. Tout est en roseaux : Le sol, les murs, les écoles… Les habitants de ces îles vivent principalement de la pêche, de la chasse aux oiseaux et de la récolte des plantes lacustres.
L'île d'Amantani, elle, est en passe de devenir un des hauts lieux les plus célèbres d'Amérique du sud. Les Andins qui habitent ce lieu y conservent de nombreuses séculaires…
  
CUSCO
Ancienne capitale inca, Cusco est en forme de puma, symbolisant la force et la puissance. Du quechua « Qusqu » qui veut dire « nombril », cette ville fut la capitale des incas. Elle compte aujourd'hui 300 000 habitants qui vivent à une altitude de 3 400 m. C'était, à l'époque, le carrefour sur l'axe économique transandin.
Elle est aujourd'hui la « Capitale archéologique » de l'Amérique. Eblouissante dès le premier regard, avec un climat tempéré et un ciel toujours dégagé, Cusco est une des villes les plus fascinantes de la sierra péruvienne et un passage obligé pour tous ceux qui veulent découvrir les merveilles que recèlent les Andes.
Considérée par les incas comme « La maison des Dieux », Cusco est la porte d'entrée vers le merveilleux passé des incas.
Cusco est le résultat d'un métissage architectural. La ville coloniale a été édifiée sur les ruines des majestueux palais incas ! Ce mélange de styles, entouré d'une géographie étonnante, d'une végétation exubérante et d'une grande diversité écologique, donne à Cusco une identité unique, qui lui fait mériter son titre de Capitale archéologique de l'Amérique.
  
LES INCAS
Les Incas étaient à l'origine une petite tribu guerrière qui résidait dans une région de plateaux au sud de la Cordillèra Central au Pérou.
Inca (en Quechua « INKA » « Fils du soleil ») nom des souverains du peuple quechua, au Pérou (vallée de Cusco), qui établirent un empire sur la Cordillère des Andes, du milieu du XVème siècle à la conquête espagnole en 1532. Le terme « Inca » désigne aussi la population de ce royaume, ainsi que celles qui lui furent soumises.
Au XIIème siècle, ils commencèrent à se déplacer dans la vallée de Cusco où ils soumirent les peuples voisins et leur imposèrent un tribut durant trois siècles. Au milieu du XVème siècle, les Incas consolident et étendent leur domination sur la région. L'empire atteint son étendue maximale sous le règne de Huayna Capac.
 
Ce dernier mourut en 1525 sans avoir nommé de successeur et l'empire se divisa… C'est à ce moment là que les conquistadores espagnols arrivèrent pourvu d'armes à feu…
Les réalisations les plus impressionnantes de la civilisation inca furent les temples, les palais et les forteresses placées aux endroits stratégiques comme Machu Picchu. Le Grand Temple du Soleil à Cusco, fut édifié avec des techniques et des outils limités.
 
 LE MACHU PICCHU
Machu Picchu vient du mot quechua « Machu » qui veut dire « Vieux » et « Picchu » qui veut dire « montagne ». Cette cité date du XVème siècle.
Certainement que le Machu Picchu fut l'une de ces résidences de l'Empereur Pachacutec mais quelques grandes constructions de l'ensemble démontreraient aussi que le site fut utilisé comme un sanctuaire religieux. Les experts ont écarté l'idée d'un ouvrage militaire. Le mot « forteresse » pour Machu Picchu  n'est donc pas approprié.
C'est l'une des œuvres maîtresse de l'architecture inca et de par le voile de mystère que la littérature a tissé sur le site, le Machu Picchu est devenu une des destinations touristiques les plus prisées de la planète. Depuis 1983, le site est sur la liste du Patrimoine Mondial de l'Unesco et fait partie des « sept nouvelles merveilles du monde » depuis le 07 juillet 2007.
La ville fut construite sous le règne de l'Empereur Pachacutec en 1440. La population devait être comprise entre 300 et 1000 habitants appartenant vraisemblablement à une élite. Les travaux agricoles étaient effectués par des colons en provenance d'autres lieux de l'empire. Les Incas avaient construits de nombreux centres administratifs dans les vallées voisines et la communication entre les vallées était rendue possible grâce à un réseau formé par les huit chemins incas qui allaient à Machu Picchu.
La ville était séparée en deux par un mur de 400 mètres de long. Il y avait la zone agricole, composée de terrasses où l'on cultivait le maïs, la pomme de terre et divers autres légumes. Ces champs pouvaient nourrir jusqu'à 10 000 personnes. 

Avis

Déposer votre avis sur ce circuit


Soyez le premier à déposer un avis

Pour Pérou, Trek du Chemin de l'Inca, Arequipa, lac Titicaca et canyon de Colca
Votre note :
Recharger

Ajouter à la
sélection
Supprimer de la
sélection

Facebook
Twitter
Google Plus

Envoyer à un ami

Séjours similaires

Randonnée de Munich à Côme
Randonnée de Munich à Côme

Randonnée itinérante

Allemagne, Alpes suisses, Autriche, Italie

14 jour(s)

A partir de 1 995 €

Autriche, Randonnée dans le Sölden et le Tyrol
Autriche, Randonnée dans le Sölden et le Tyrol

Randonnée en étoile

Autriche

7 jour(s)

A partir de 880 €