Contact 04 92 45 04 29

Tour du Queyras intégral

Rando à pied - Accompagné - Randonnée itinérante

Retour
Vous aussi donnez votre avis !
  • Randonnée intégrale sur le Tour du Queyras
    Randonnée intégrale sur le Tour du Queyras
  • Tour du Queyras intégral
    Tour du Queyras intégral

Spécifications du circuit

Réference : DRATQI

Activité : Rando à pied

Niveau physique :

Formule : Accompagné

Type : Randonnée itinérante

Destination : Queyras

Durée : 10 jour(s) / 9 nuit(s) / 10 jour(s) d'activité(s)

Portage : Pas de sac à porter 2 jours

Hébergement : RefugeGîte d'étape

Date du prochain départ : Nous consulter

Prix à partir de : 1 025


Télécharger / imprimer la fiche descriptive

Télécharger / imprimer le bulletin d'inscription

Réserver

Le séjour

Pour les amoureux du "tout à pied", nous vous proposons ce tour intégral du massif du Queyras en 10 jours de marche en gîtes d'étapes et refuges de montagne.

Cet itinéraire sans auncun transfert véhicule au départ de la gare de Montdauphin Guillestre vous fera passer par tous les incontournables du Parc naturel régional du Queyras mais également par les coins secrets hors itinéraires fréquentés !

Partez pour une ambiance de trek au long cours, entre la Durance et l'Italie !


Nos points forts…
  • Partez pour l'intégral du Queyras en 10 jours de marche
  • Une escapade en Italie vers le mont Viso
  • Un passage par le plus beau village du Piémont italien : Chianale
  • Vous passerez une nuit au refuge de Furfande, un petit refuge de montagne reconstruit en 2014
  • Vous serez encadrés par un accompagnateur en montagne spécialiste de la région

Programme

Jour 1 :

De Guillestre au Val d'Escreins
Accueil par votre accompagnateur en gare de Montdauphin-Guillestre à 9 h

Présentation du séjour et départ à pied en direction du fort de Montdauphin (classé au patrimoine de l'Unesco) et Guillestre puis vers la réserve naturelle du Val d'Escreins.
Le pique-nique du jour est fournit par l'accompagnateur.
Dénivellations : 900 m en montée, 250 m en descente Temps de marche : 6 h 


Jour 2 :

Du Val d'Escreins à Ceillac
Nous empruntons un petit sentier très discret et aérien qui permet d'atteindre un petit passage sur le sommet de la Colette Verte à plus de 2 900 m, puis le célèbre « Pas du Curé » (2 783 m). Du col, le panorama est exceptionnel. La descente est assez raide pour atteindre le lac Miroir (2 246 m) l'une des merveilles de la vallée puis un étroit chemin qui serpente dans la falaise de la cascade permet d'arriver aisément au village.
Dénivellations : 1 200 m en montée, 1 300 m en descente Temps de marche : 6 h 


Jour 3 :

De Ceillac à Saint-Véran (2 020 m)

Pour commencer cette journée, le chemin traverse les chalets d'alpage et les prairies de fauche où il n'est pas rare d'apercevoir quelques marmottes. Puis notre itinéraire quitte le GR très fréquenté pour emprunter un ancien sentier menant aux alpages. Oublié par les hommes qui ne cultivent plus à ces altitudes, ce petit chemin revit sous nos pas et nous offre un beau panorama vers la chaîne de la Font Sancte, point culminant du Parc naturel régional du Queyras (3 385 m). À l'arrivée au col des Estronques, la vue sur la vallée de l'Aigue Agnelle et ses nombreux hameaux dispersés dans la montagne est spectaculaire. La descente est sans difficulté puis une petite remontée à travers les belles maisons typiques du hameau du Raux nous conduit à Saint-Véran le plus haut village d'Europe.
Nuit en gîte d'étape.
Dénivellations : + 1 000, - 800 m et + 150 m Temps de marche : 6 h 30


Jour 4 :

De Saint-Véran à Chianale en Italie (1 820 m)
Depuis Saint-Véran, nous effectuons un court transfert jusqu'aux vestiges de la mine de cuivre (2 300 m). Après l'ascension du col Blanchet (2 897 m), la traversée au pied de la Tête des Toillies, est un véritable spectacle ! Sommets de l'arc alpin, chapelet de lacs, face gigantesque du mont Viso, vue sur les vallées… sans oublier les chamois qui fréquentent souvent ce lieu tranquille. La descente sur le versant italien nous conduit à Chianale (1 820 m), l'un des plus beaux villages du Piémont.
Nuit en agriturismo italien.
Dénivellations : + 600, - 1 070 m Temps de marche : 5 h 30


Jour 5 :

De Chianale au refuge du mont Viso (2 460 m)
Voici une splendide traversée au pied du célèbre mont Viso ! Encore des vues exceptionnelles sur la chaîne alpine et les lacs d'altitude. Nous franchissons notre premier col le Paso della Losetta (2 872 m) pour effectuer l'ascension (en option) de pic frontalier de la Punta Lozetta (3 052 m) pour un panorama unique sur le « géant de pierre », le mont Viso (3 840 m). Nous descendons ensuite légèrement vers le Passo di Vallanta (2 815 m) où nous croisons parfois quelques bouquetins. Puis nous entrons dans la réserve naturelle du Haut Guil-Viso, véritable sanctuaire de la faune et de la flore. Il nous reste à rejoindre le lac Lestio (2 510 m) et le refuge admirablement situé au pied de l'imposante face nord-ouest du mont Viso. Soirée exceptionnelle en altitude au cœur de la montagne !
Nuit en refuge.
Dénivellations : + 1 050 m, puis 150 m, - 100 m puis 450 m  Temps de marche : 6 h


Jour 6 :

Du refuge du mont Viso (2 460 m) à Abriès (1 550 m)
Du refuge, nous rejoignons la frontière italienne pour une vue incroyable sur le Val Pellice, et la chaîne des Alpes. Le mont Viso est toujours là, et sa splendeur restera ancrée en vous pour le reste du séjour. Nous empruntons ensuite l'itinéraire qui permettait aux colporteurs de rejoindre la vallée puis rejoignons Ristolas, un petit village au calme le long du Guil. Selon les semaines, nous pourrons faire étape à Abriès.
Dénivellations : + 380 m, - 1 260 m, Temps de marche : 5 h


Jour 7 :

De Abriès (1 580 m) aux Fonts de Cervières ( 2 040 m)
Un très beau sentier en balcon sur la vallée du Guil et ses villages nous conduit au hameau ruiné de Malrif et au Grand Laus, l'un des plus beaux lacs alpins à près de 2 600 m ! Nous gagnons le lac Mézan (lac du milieu) et le lac du Petit Laus pour prendre pied sur la crête à 2 900 m et bénéficier d'un beau belvédère sur tout le Queyras et les sommets frontaliers. La descente suit un joli petit torrent jusqu'aux Fonts de Cervières, charmant hameau d'alpage très bien restauré.
Nuit en refuge.
Dénivellations : + 1 320 m, - 860 m Temps de marche : 7 h


Jour 8 :

Des Fonts de Cervières (2 040 m) à Ville-Vieille (1 400 m)
Pour cette étape, nous allons passer le col de Péas (2 629 m) au pied du pic de Rochebrune, pyramide calcaire culminant à 3 320 m et que nous avions jusque-là admirée de loin ! Nous descendons sur le col de la Crèche par un ancien canal d'irrigation pour retrouver le hameau de Meyriès avec ses cultures en terrasse, en partie abandonnées.
Dénivellations : + 650, - 1 290 m Temps de marche : 5 h 30


Jour 9 :

D'Arvieux au refuge de Furfande (2 293 m)
Après un court transfert jusqu'au village d'Arvieux, nous suivrons un parcours peu connu, puisque nous emprunterons la combe de Fontouse… La montée au pied de la Dent du Ratier (2 660 m) est certes raide par endroits, mais quel plaisir d'atteindre ainsi l'un des sommets les plus visibles du Queyras ! Et le refuge de Furfande est un véritable havre de paix, idéal pour l'observation des étoiles par une belle nuit d'été ! Et que ne ferait-on pas pour une part de tarte maison servie avec un sourire … Pas de transfert de bagages, mais ce n'est pas la première fois, vous êtes rodés !
Dénivellations : 1 150 m en montée, 600 m en descente Temps de marche : 6 h 


Jour 10 :

Du refuge de Furfande à la gare de Montdauphin-Guillestre (880 m)
Cette journée commencera par la visite de l'alpage de Furfande, avant de gagner le col Garnier. Nous rejoindrons ensuite la vallée de la Durance en passant par les hameaux et villages du Guillestrois.
Dénivellations : 350 m en montée, 1 150 m en descente Temps de marche : 5 h 30

Fin du séjour vers 15 h en gare de Montdauphin-Guillestre

AVERTISSEMENT
En fonction de la météorologie, des conditions d'enneigement, d'une surcharge éventuelle d'un hébergement ou pour toutes autres raisons indépendantes de notre volonté, nous pouvons être amenés à exceptionnellement modifier ce programme. Notre implantation locale au cœur du Queyras nous permet de répondre au mieux à ces contraintes sans nuire à l'intérêt de votre séjour.
 
 

Dates / Prix

Ce séjour est potentiellement en cours de mise à jour. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations : contact@randoqueyras.com

LE PRIX COMPREND
  • L'organisation du séjour
  • La pension complète du pique-nique du jour 1 au pique-nique du jour 10
  • L'encadrement par un professionnel de la montagne diplômé d'État
  • Le transport des bagages (sauf les jours 5 et 9)
LE PRIX NE COMPREND PAS
  • Les boissons et le vin pendant les repas
  • Les assurances

Fiche pratique

ACCUEIL

Le jour 1 (samedi) en gare de Montdauphin-Guillestre à 9 h
Présentation du séjour et départ à pied depuis la gare.

 

ACCÈS

Si vous arrivez en train
Arrivée en gare de Montdauphin-Guillestre, sur la ligne vers Briançon.
Nom de la gare pour votre recherche : MONT DAUPHIN / GARE SNCF

 

Informations et horaires : www.oui.sncf

 

En venant du nord : liaison quotidienne par train couchette ou par TGV et TER :

  • Train de nuit : ligne Paris (gare d'Austerlitz) / Montdauphin - Guillestre
  • Train de jour : ligne Paris-Valence ou Paris-Grenoble puis correspondances pour Montdauphin-Guillestre (ligne vers Briançon). Attention, évitez les propositions d'horaires vous faisant passer par Aix-en-Provence ou Marseille, beaucoup plus long.
  • Train de jour : TGV ligne Paris – Turin. Arrêt Oulx
  • Arrivée à la gare italienne d'Oulx (ligne Paris-Turin)
    • À Oulx, un car Zou (Région -sur réservation) vous amènera à Briançon (tarif (2019) : 12 € l'aller pour les adultes, 6 € de 5 à 12 ans). Durée du trajet d'Oulx à Briançon : environ 1 h. À réserver auprès de Zou au 0809.400.013 ou sur zou.maregionsud.fr. Ensuite le train vous permettra d'atteindre Montdauphin Guillestre.

 

 

En venant du sud : ligne Marseille-Briançon

 

Pour venir en voiture :

Par le nord :
1ère possibilité : Emprunter le col du Lautaret par Bourg d'Oisans et la Grave. Rejoindre Briançon et suivre direction Gap (RN 94) jusqu'à Montdauphin puis Guillestre, porte d'entrée du Parc régional du Queyras.

 

2e possibilité : Depuis Grenoble par la Mure et Gap. Ensuite suivre la direction Embrun par la RN 94 puis Guillestre porte d'entrée du Parc régional du Queyras. Prendre la D902 puis suivre les indications « Stations du Queyras ».

 

3e possibilité : Depuis Grenoble rester sur l'autoroute A51 direction Sisteron. Franchir le col de Lus-la-Croix-Haute, puis rejoindre Veyne, Gap. Ensuite suivre la direction Embrun par la RN94 puis Guillestre porte d'entrée du Parc régional du Queyras. Prendre la D902 puis suivre les indications « Stations du Queyras ».

 

4e possibilité : Par Chambéry – Autoroute de la Maurienne -Tunnel du Fréjus (au péage prendre un aller-retour valable 7 jours).
Au péage à la sortie du tunnel côté italien, continuer sur l'autoroute direction Turin. Sortir à Oulx et prendre direction Cesana – Sestriere - Col de Montgenèvre/Francia. Du col de Montgenèvre (frontière) vous gagnez Briançon puis Guillestre (1 h 30 min de trajet depuis le tunnel).

 

Par le sud :
Valence ou Sisteron - Gap - Embrun - Guillestre.
Depuis Guillestre, suivre la direction « Queyras » (D 902), puis la D 947.

 

Parking

Durant le séjour vous pouvez laisser votre véhicule sur les parkings proches de la gare

SI VOUS SOUHAITEZ ARRIVER LA VEILLE
Vous pouvez vous adresser à l'Hôtel Lacour qui est sur le lieu du rendez vous
www.hotel-lacour.com / renseignements@hotel-lacour.com / 04 92 45 40 09

DISPERSION

Fin de la randonnée le jour 10 (le lundi) vers 15 h en gare de Mondauphin-Guillestre

Pour info, correspondances avec les lignes suivants :

  • Ligne Paris / Lyon via Valence-Ville ou Valence TGV
  • Ligne Paris / Lyon via Grenoble
  • Ligne Marseille / Aix en Provence via Gap
  • Ligne Grenoble
  • Ligne Valence -Ville / Valence TGV
  • Ligne TGV Oulx – Paris via Briançon. Transfert en bus régulier entre Briançon et Oulx (Durée du trajet d'Oulx à Briançon : environ 1h. À réserver auprès de Zou au 0809.400.013 ou sur zou.maregionsud.fr. Tarif 2019 : 12€)

Certains de ces trains circulent périodiquement, il est impératif de vérifier vos horaires de retour auprès de la SNCF au 36 35 ou www.oui.sncf )

FORMALITES

 Durant la randonnée, vous devez être en possession des documents suivants :

  • Carte d'identité en cours de validité ou passeport ;
  • Carte vitale ;
  • Contact de votre assurance voyage (numéro de contrat + numéro de téléphone).

NIVEAU

4 à 5 chaussures

Circuit réservé aux marcheurs confirmés et en bonne forme au moment du séjour.
Les étapes sont en général de 5 à 7 heures de marche sans les pauses pour des dénivelés de 800 à 1 200 m. Les chemins sont bien marqués mais quelques brefs passages en hors sentiers et connus de votre accompagnateur peuvent être empruntés
Sur ce circuit vous bénéficiez d'un transfert de bagages (sauf les jours 5 et 9) et vous randonnez en portant votre petit sac à dos (35 L conseillé) contenant vos effets personnels pour la journée (pique-nique, vêtements chauds, gourde…).

 

En cas de défaillance éventuelle il est possible de faire une étape avec le transfert des bagages et de rejoindre le groupe sauf les jours 5 et 9 aux refuges du Viso et de Furfande

HEBERGEMENT

Tous les gîtes et les refuges sont équipés de douches chaudes.
Pour la nuit, il est indispensable de prévoir un drap sac (obligatoire dans tous les hébergements). La restauration des gîtes et refuges est de qualité, équilibrée et variée, et surtout adaptée au programme du séjour. Le petit-déjeuner est complet et les pique-niques de midi sont composés de salade, viande ou charcuterie, fromage, fruit, biscuit, chocolat.

TRANSFERTS INTERNES

Transfert en minibus de Ville-Vieille à Arvieux le matin du jour 9.

PORTAGE DES BAGAGES

Un système de navette organisé s'occupe du transfert de vos affaires personnelles d'une étape à l'autre. Ce bagage devra être souple de type sac de voyage ou de sport (valise interdite) et devra être d'un poids raisonnable (12 kg maximum, ne vous chargez pas, vous devrez encore la monter dans vos chambres !).

Pas de transfert possible pour les nuits au refuge du Viso le jour 5 et au refuge de Furfande le jour 9.

Vous devrez prévoir dans votre sac à dos un change pour le soir et le drap sac pour dormir, mais tout cela ne dépasse pas 1 kg ! et quel plaisir de passer une nuit « là haut ! ... »

GROUPE

Départ assuré à partir de 6 participants
Groupe limité à 12 personnes
 

ENCADREMENT

Accompagnateur en montagne diplômé d'État, spécialiste du Queyras.
Professionnel de la montagne, il s'engage à :
  • Gérer au mieux le déroulement de votre randonnée en toute sécurité : choix de l'itinéraire, rythme de progression, logistique, santé, adaptation aux aléas météorologiques, organisation d'un secours ;
  • Assurer la dynamique et la cohésion du groupe ;
  • Vous faciliter l'approche du milieu montagnard et vous faire partager avec passion ses connaissances pour la nature ;
  • Être disponible et à votre écoute.
  
SÉCURITÉ
Les territoires de montagne éloignés des zones d'habitation restent souvent à l'écart de la couverture de la téléphonie mobile ou sont affectés par de nombreuses zones d'ombre imprévisibles. Pour se préserver de ces déconvenues et vous assurer une sécurité maximale, les professionnels de Destinations Queyras sont équipés de radio VHF autorisant un accès direct aux services de secours en montagne.
 

EQUIPEMENT INDIVIDUEL A PREVOIR

Vêtements :

En randonnée le principe des 3 couches reste l'équipement conseillé pour votre confort et votre sécurité.

  • un tee-shirt à manches courtes en matière respirante (fibre creuse).
  • une veste en fourrure polaire
  • une veste coupe-vent imperméable et respirante (type gore-tex)

En fonction de la météo et de l'effort, vous pourrez toujours choisir le concept le plus efficace. En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut suffire. Par temps de pluie, neige ou vent, il suffit d'ajouter la veste imperméable. Par grands froids, ou lors des pauses en altitude, la veste polaire est un complément indispensable sous la veste coupe-vent.

Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement et donc proscrire le coton. Préférez la laine, la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud aussi longtemps que possible. La sueur est l'ennemie du randonneur, car elle humidifie les vêtements et vous refroidit lors des pauses.

 

L'équipement vestimentaire conseillé pour randonner :

  • 1 chapeau de soleil ou casquette
  • 1 bonnet ou tour de cou multifonction type BUFF© et 1 paire de gants légers pour se protéger du froid en altitude
  • 1 tee-shirts manches courtes adaptés à l'effort (type microfibre synthétique ou naturel)
  • 1 vêtement isolant type : polaire ou doudoune
  • 1 veste coupe-vent imperméable et respirante avec capuche si possible (type gore-tex ou équivalent)
  • 1 cape de pluie ou une housse de protection du sac à dos pour le mauvais temps (souvent intégrée dans les sacs)
  • 1 pantalon de trekking ample
  • 1 short ou bermuda adapté à la marche
  • 1 paires de chaussettes de randonnée

 

Le matériel indispensable :

  • 1 sac à dos de 30/35 litres à armature souple, muni d'une ceinture ventrale
  • 2 bâtons télescopiques
  • 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables, à semelle type Vibram Penser à « tester » auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps (chaussures basses déconseillées à partir des séjours de niveau 3 chaussures)
  • 1 grand sac plastique permettant de protéger l'intérieur du sac à dos
  • 1 paire de lunettes de soleil catégorie 3
  • 1 thermos pour une boisson chaude ou froide
  • 1 gourde (prévoir minimum 1,5l/pers) ou poche à eau type « Camel back » avec pipette
  • 1 gobelet, couteau et fourchette pour les pique-niques
  • Des vivres de course
  • 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre votre argent, carte d'identité, carte bancaire, carte vitale, contrat d'assistance (le reste de vos papiers et clé de voiture peuvent être confiés à l'hôtel durant le séjour)
  • 1 couverture de survie
  • papier toilette avec un petit briquet pour le brûler
  • crème solaire indice 4

 

 

Pour le soir à l'hébergement :

  • nécessaire de toilette
  • vos affaires de rechange
  • 1 maillot de bain (selon les hébergements)
  • 1 draps de sac (Obligatoire dans tous les hébergements)

 

Pharmacie personnelle (votre guide à également une pharmacie collective) :

  • vos médicaments habituels
  • médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
  • bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 8 cm de large
  • des jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
  • double peau (type Compeed ou SOS ampoules)

En savoir plus

L'ESPRIT DU SÉJOUR
Cette Intégrale du Queyras se veut la plus complète possible, afin de vous permettre de découvrir (ou redécouvrir) toutes les facettes de ce Parc naturel régional encore méconnu de certains. Votre accompagnateur, qui y habite, vous en fera découvrir les richesses architecturales, économiques et naturelles, ainsi que de nombreuses variantes de parcours hors des sentiers battus. Beaux sommets, lacs de montagne, alpages, villages, belvédères, faune et flore, rencontre avec les gens… Rien n'est oublié ! Ou presque !
           
CARTOGRAPHIE
Cartes TOP 25 IGN 3637OT et 3537ET et carte LIBRIS « Queyras Ubaye » au 1/60 000
 
BIBLIOGRAPHIE
Pour préparer votre séjour, de nombreux guides sont disponibles en librairie. Vous pouvez par exemple consulter Parc Naturel Régional du Queyras aux éditions Gallimard, bien illustré et facile à lire.
Pour goûter aux ambiances queyrassines, dernièrement sorti, L'Autre Versant, aux éditions Hesse, présente de superbes photographies de Christophe Sidamon-Pesson accompagnées des textes de Michel Blanchet.
Dans la remarquable collection « Les Cahiers du Patrimoine », aux Éditions du Queyras, plusieurs titres permettent de se familiariser avec les spécificités du patrimoine local (Dentelles du Queyras et des vallées voisines, Ceillac au fil du temps, Fort Queyras, Cadrans Solaires du Queyras…).
 
Quelques ouvrages rédigés par des anciens du pays évoquent également la vie de la région, hier et aujourd'hui, à l'image des livres de Céleste Fournier aux Éditions du Queyras, des mémoires de Philippe Lamour, personnage emblématique du Queyras, intitulées Le Cadran Solaire, ou du recueil de souvenirs Les Pieds en Queyras d'Albert Borel.
Enfin pour les amateurs de littérature, les vallées queyrassines ont servi de cadre à de nombreux romans. Citons par exemple Les Hauts Pays de Philippe Lamour, ou, pour la période actuelle, Le Dernier Refuge de Nicolas Crunchant.

Avis

Déposer votre avis sur ce circuit

L’avis de - posté le - Séjour du 07/07/2016
Belle expérience
Je vous invite à découvrir cette région; Tous les sens sont en éveil. Belle expérience de groupe avec un confort optimal. Le guide a fait preuve de professionnalisme et d'adaptabilité.
L’avis de - posté le - Séjour du 20/06/2016
Très satisfaite de ce séjour !
La diversité des paysages m'a particulièrement plu ainsi que le charme des hébergements. L'accompagnateur était convivial et compétent. Je suis très satisfaite de ce séjour !

Déposer votre avis

Pour Tour du Queyras intégral
Votre note :
Recharger

Ajouter à la
sélection
Supprimer de la
sélection

Facebook
Twitter
Google Plus

Envoyer à un ami

Séjours similaires

GTA, de Modane à Menton par la Grande Traversée des Alpes
GTA, de Modane à Menton par la Grande Traversée des Alpes

Randonnée itinérante

Mercantour, Névache, Queyras, Ubaye

14 jour(s)

A partir de 1 570 €

Népal, Langtang et lacs sacrés du Gosainkund
Népal, Langtang et lacs sacrés du Gosainkund

Randonnée itinérante

Népal

19 jour(s)

A partir de 2 995 €