La Côte Bleue

La Côte Bleue, des calanques méconnues

La Côte Bleue tire son nom de la couleur miroitante de la Méditerranée. Ce littoral calcaire, qui s’étend sur près de 25km à l’ouest de Marseille, est composé d’une multitude de petites calanques.

Les calanques de la Côte Bleue sont très différentes de celles du parc national, mais complémentaires lors d’un séjour de randonnée autour de Marseille. Moins fréquentées par les touristes, elles sont plus petites et moins hautes. De la Couronne à l’Estaque, de criques en criques, le paysage varie. On peut découvrir sous les pins, des habitats dissimulés, semblables à de petits hameaux. Certaines calanques arborent de jolis ports, comme celle de Niolon. On aurait presque le sentiment d’être dans un petit cocon…

Vous pouvez aisément remonter la côte à l’ouest de Marseille en suivant les sentiers douaniers. Les randonnées littorales sur la chaîne de la Nerthe ou la chaîne de l’Estaque, offre une vue unique sur les îles du Frioul. Vous pourrez aussi voir de nombreuses espèces animales et végétales protégées : de l’aigle de Bonelli aux hélianthèmes.

para2_1_orig
para2bis_1_orig

Le patrimoine de la Côte Bleue

Découvrez la nature provençale en marchant au cœur des villages de la Côte Bleue : les eaux turquoise, les odeurs de lavande et les chemins de calcaire. Ça sent bon la Provence !

La culture provençale est très présente sur la Côte Bleue, notamment à Carry le Rouet ou Sausset-les-pins. Chaque village a sa particularité : Sausset-les-pins et ses nombreuses plages, l’engagement de Carry le Rouet pour le parc marin de la Côte Bleue.
La meilleure façon d’en apprendre plus sur la Côte Bleue, c’est d’en parler avec les locaux. Nous invitons à venir discuter avec les habitants du port de pêche de Niolon ou celui de Carro.

 

La Côte Bleue est également réputée pour son petit train bleu reliant Marseille à Martigues. Cette ligne a été construite durant la 1ère guerre mondiale, dans un contexte un peu difficile. À l’époque, on arrivait dans ces villages seulement à pied ou en bateau. En effet, aucune route ne longe la côte. Ce train passant sur un viaduc majestueux, est encore aujourd’hui un véritable cordon économique et social.

Les calanques de la Côte Bleue ont depuis longtemps inspiré le cinéma français. De nombreux films y ont été tourné. Récemment, Robert Guédiguian, le réalisateur de Marius et Jeanette, a tourné le film « La Villa » dans la calanque de Méjean.

Nous organisons votre randonnée sur la Côte Bleue

La Côte Bleue regorge des randonnées en bord de mer de tous niveaux. Peu explorées, les calanques de la Côte Bleue réservent de nombreuses surprises. De criques en criques, c’est un territoire que vous découvrirez avec plaisir !

À quelle période souhaitez-vous partir ? Vous seriez seul ou plusieurs ? Vous êtes plutôt randonnée accompagnée ou randonnée en liberté ?
N’attendez plus et contactez-nous pour réaliser ensemble votre projet de randonnée.

Demander un devis
para5_4_orig

Niveaux

Niveaux physique Temps de marche par jour Kilométrage par jour Dénivelé positif par jour
moins de 3h moins de 10 km moins de 200 m
3 à 4h 10 à 15 km 200 à 400 m
4 à 5h 15 à 20 km 400 à 600 m
5 à 6 h 20 à 30 km 600 à 800 m
6 à 7h 25 à 35 km 800 à 1000 m
plus de 7h plus de 35 km plus de 1000 m